• Techno - Huawei Y8P : joli et pas cher
  • Huawei Matebook : salut les (petits) musclés !
  • Un million de repas redistribués : réduire l’insécurité alimentaire, le pari de FoodWise
  • Anil Digumber : la Case 75, une histoire de cœur
  • Beach Soccer : des Mancuniens font s’incliner les Reds
  • Escroquerie et blanchiment d’argent : un «guérisseur» et son assistante épinglés par l’ICAC
  • Triathlon : deux compétitions internationales reportées à 2021
  • La quarantaine payante : les Mauriciens qui sont «stranded» : l’insoutenable incertitude
  • Lutte antidrogue : Une opération spéciale de l’ADSU conduit à l’arrestation de plusieurs jeunes trafiquants
  • Giovanni Ramos : 10 ans d’une aventure «zumbaesque» !

Donne-moi des ailes : Volez petites oies !

Le plein de petits oiseaux et de bons sentiments au programme.

Le truc de Christian, ce sont les oies sauvages. Son nisa, c’est de les étudier. Le problème, c’est qu’il doit aussi gérer un fils qui, lui, ne jure que par les jeux vidéo. Pire, les deux vont se retrouver ensemble en pleine nature ; un vrai cauchemar pour l’ado ! Sauf que bientôt, tout sera chamboulé car les deux devront s’associer pour sauver une espèce d’oiseaux de l’extinction via une migration ! L’aventure commence…

 

Ce scénario est inspiré librement de la vie de l’homme des oiseaux, Christian Mouellec, qui n’est pas sans rappeler L’envolée sauvage de 1996 avec Jeff Daniels – les deux films racontent une histoire d’ULM et de migration d’oies sauvages. Le réalisateur Nicolas Vanier (Le dernier trappeur, Loup, bref un amoureux des films animaliers) nous raconte le récit d’une migration d’oiseaux – de belles images – tout en nous parlant de la relation entre un père et son fils. Tout ceci est très tendre, un divertissement familial touchant qui devrait aussi conscientiser les plus jeunes à l’écologie et à la migration des oiseaux.