• Le bal des congrès du MSM ouvert : Pravind Jugnauth tire sur ses adversaires et se défend
  • Lettre anonyme qu’un Senior Advisor du PM aurait envoyée contre elle - Ameenah Gurib-Fakim : «C’est inacceptable qu’on m’ait mis tout ça sur le dos»
  • Accord PTr-MMM-PMSD : des observateurs entre espoir et scepticisme
  • Accord PTr-MMM-PMSD : les nouvelles cartes de l'opposition…
  • L’infini duel Jugnauth-Ramgoolam !
  • Laal Singh Chaddha : «Forrest Gump», aux saveurs de Bollywood
  • La Vierge Marie, la «mère douce et protectrice» au coeur des familles mauriciennes
  • Fête de l’Assomption : quand l’APEIM fait briller les couleurs de Marie
  • Chelsea vs Tottenham : nouvelle saison nouvelle ambition
  • 14e journée : Colour My fate sous 54.58s !

Christophe Rey : jazzman jongleur

Ce 27 avril, à 20 heures, il propose, dans le cadre du Festival Mama Jaz, un concert au Caudan Arts Centre dans le concept Mama Kreasion. Christophe Rey sera en compagnie de Christophe Bertin (batterie), Vincent Nombro (clavier et piano) et Jean-Jacques Valéry (basse). Cet artiste plasticien, musicien et chanteur nous dit un peu plus sur son «Mama» univers. 

Ma prestation pour Mama Jaz : «Je vais présenter de nouvelles chansons de moi, des morceaux préparés avant le confinement. Une musique avec beaucoup d’influences : blues, jazz rock, séga, mais aussi avec des paroles inspirées d’œuvres comme celles de Baudelaire par exemple.» 

 

Mon actu avant Mama Jaz : «Après le confinement, j’ai pu faire une fresque au Victoria Terminal de Port-Louis. Sinon, pas grand-chose, même si j’ai créé beaucoup à la maison. Heureusement, les choses se débloquent petit à petit, c’est fantastique.»

 

Jongler entre la musique et l’art plastique : «Je suis arrivé à une sorte d’équilibre. L’approche était différente avant mais elle a évolué. Une chanson, c’est un micro-univers, la parole, les textes, 3-4 minutes de création intense. La peinture, je l’approche comme faisant partie d’un projet, avec une recherche qui culmine en une exposition, où le processus est mis en valeur, contrairement à la musique. Dans le deux cas, j’arrive à entrer dans une bulle, uniquement pour la musique et pour l’art plastique.»

 

Les projets après le festival : «Je prévois une exposition. J’aurais aimé aussi que le travail avec les musiciens et moi perdure et qu’il y ait une demande pour que la formation ait une vie après
Mama Jaz.»

 

Et le festival continue

 

Des grands concerts au Caudan Arts Centre les mercredis à 20 heures :

27 avril : Mama Kreasion, avec Christophe Rey (guitare et voix), Christophe Joseph (batterie), Vincent Nombro (clavier et piano) et Jean-Jacques Valéry (basse)

Tickets à prendre (Rs 700 par concert) au Caudan Arts Centre ou sur le site web www.caudanartscentre.com. Infos
sur le 260 0592.

 

Des lounge jazz sessions au Hennessy Park Hotel, les vendredis à 20 heures :

29 avril : Yogeshen Yo Trio

 

Plus d’infos sur 403 7200.

 

Session Andeor Map en ligne à Sol Fami à Forest Side, les dimanches à 22 heures + une surprise le 30 avril, date où on célèbre la Journée internationale du Jazz !