• J SummerSoul : de la country à la musique mauricienne
  • AFED : Un rempart pour sortir de l’impasse
  • Tir à l’arc : 25 aspirants entraîneurs en formation
  • Bless Junior Huteau, 4 ans, compte sur votre générosité
  • Président de la New Chinatown Foundation : Jean-Paul Lam en cinq moments
  • L’arrestation d’une quarantaine de Bangladais provoque l’indignation !
  • Intervention chirurgicale sur les jumelles siamoises : La longue attente de toute une famille
  • Mike Mounawah : être parmi les meilleurs en Angleterre
  • The Club House : la nouvelle adresse qui vous veut du bien !
  • Drame de Mapou | Quatre amis unis dans la mort : la douleur de leurs proches

Bohemian Rhapsody : Freddie et ses potes font grimper le mercure  

Un grand groupe, un grand chanteur et de grands moments vous attendent.

Galileo, voici enfin le biopic sur l’un des groupes les plus légendaires de tous les temps, porté par l’inoubliable Freddie. This film will rock you !

Allons donc bite the dust… Car après tout, on parle bien là d’un biopic sur un groupe qui a bercé plusieurs générations. Et au-delà des morceaux mythiques, le groupe Queen et son chanteur Freddie Mercury ont su briser des conventions, des tabous, avec tout ce qu’il faut d’excès, de grosse énergie rock’n’roll.

 

Et il fallait un acteur de calibre pour entrer dans la peau d’une personnalité énergique, complexe et charismatique comme Freddie Mercury. Il semble que les studios ont fait le bon choix en faisant appel à Rami Malek. Un acteur qui s’est surtout fait un nom avec sa prestation remarquable de monsieur latet fatige dans la série Mr Robot. Ici, on voit l’acteur à contre-emploi, complètement impliqué dans son personnage. On tient là, à coup sûr, «la» grosse raison d’aller voir ce Bohemian Rhapsody qui a tout de même eu quelques soucis de production, notamment avec le réalisateur Bryan Singer (la saga X-Men) qui a quitté le navire en plein tournage, le long-métrage se terminant avec Dexter Fletcher aux commandes.

 

Et puis, c’est quand même avec pas mal d’émotion que l’on va écouter/réécouter tous les grands tubes du groupe, à commencer par la chanson éponyme, entre tellement d’autres. Allez, tous ensemble, reprenons les titres du groupe avant de prendre place dans la salle de cinéma !