• PTr : quand le leadership de Navin Ramgoolam fait débat
  • Triple décès dans un accident | Varsha : «Je n’arrive pas à croire que trois membres de ma famille soient morts»
  • Bibi Nessant Madaree, victime d’un «hit and run» fatal à Phoenix | Ali : «Je lance un appel à témoin pour retrouver le motard qui a tué ma mère»
  • Bulletins retrouvés et contestations : La confusion s’intensifie
  • La somme des doutes…
  • Dr Sleep : Ewan McGregor a le «Shining»
  • Hippisme 34e journée | Opera Royal : message reçu 5 sur 5 !
  • Marjaavaan : Bad boy in love
  • Duke of York Cup | White River : l’épilogue
  • Au Casela : A l’épreuve de l’e-bike safari

Anne Ga, ce nouveau rayon de soleil

C’est à coup sûr, le clip local du moment. Voilà près d’une semaine que la vidéo du premier single de la chanteuse Anne-Gaëlle Bourquin, nom de scène Anne Ga, est sur le web et, à l’heure où nous mettions sous presse, il cumulait plus de 10 000 vues sur YouTube. Une vraie consécration pour la jeune femme, en attendant son album l’année prochaine.

Elle est populaire : du moins, elle l’est maintenant avec son clip tout lumineux, tout rainbow, pour la chanson Remember Me, dans un style qu’elle qualifie elle-même d’Indie Pop. Mais avant, on l’a vue pousser la chansonnette sous le label de management et de production musicale Kabann Records. Sinon, le single est disponible sur plusieurs plateformes de téléchargement légal.

 

Elle a du parcours : et pas seulement artistique. Anne-Gaëlle Bourquin, 23 ans, est titulaire d’un diplôme en Sciences politiques. Mais après cela, elle a décidé de se consacrer entièrement à la musique. À 19 ans, elle participe au concours Talents by mouv et en est finaliste. Quelques années plus tard, elle devient la petite protégée de Kabann Records. En 2017, elle commence à bosser sur son disque. La suite n’est qu’arc-en-ciel et Remember Me.

 

Elle est occupée : un sacré emploi du temps pour ce petit bout de femme ! Le vendredi 27 septembre, elle a lancé son single bien comme il faut, le temps d’un concert sur le… toit du Caudan Arts Centre. Après, elle fera un showcase pour le marché des musiques mauriciennes, le Momix, qui se tiendra du 2 au 4 octobre. Et le 1er novembre, on la verra sur scène lors du Kaz’out  Festival, à l’Aventure du Sucre. Cette fin d’année risque d’être un peu placée sous le signe d’Anne Ga. Il faudra attendre avril 2020 pour avoir en main ou en version digitale son album. Mais vous pouvez déjà le précommander sur annega.mu.