Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Pascal Desroches, arrêté pour agressions sexuelles : portrait du violeur en série aux deux visages
  • Rashmi Rocket : Taapsee Pannu court plus vite que son ombre
  • Nouvel album : Alain Ramanisum va vous faire… «Danse»
  • Malenn Oodiah : «Nous pouvons et nous devons réinventer notre modèle de société»
  • Covid-19 : Maurice tombe le masque, Rodrigues sur le qui-vive
  • Un an depuis la disparition tragique de Soopramanien Kistnen - Hansley, son fils : «Mo gard lespwar pou kone ki sannla inn tir lavi mo papa»
  • Si les «Avengers» n’existaient pas…
  • Tennis de table – ITTF World Youth Championships : A la conquête du Portugal
  • Prince Stave : a Nigerian musician in Mauritius
  • La situation des rastas mauriciens préoccupe l’opinion internationale

ABAIM en mode DIY pour la St Valentin

Bracelets, colliers, chaînes... De quoi faire plaisir !

De la création et de la suite dans les idées. En d’autres termes, le groupe ABAIM sort de ses sentiers battus musicaux pour nous proposer, depuis peu, des chaînes, bracelets et autres colliers recyclés, le tout à des prix variant entre Rs 175 et Rs 300. Une idée, un projet, du nom de Ti lantrepriz Social, qui se veut une petite PME, tout en restant dans la continuité d’ABAIM, avec un côté artisanal et créatif mauricien.

 

Marousia Bouvéry, du groupe, nous parle des débuts du projet et de tout ce qui s’est passé depuis : «En décembre, nous avons suivi un atelier avec Florence Draschler qui nous a initiés à cet artisanat ou comment faire du neuf avec du vieux. Vu le succès de l’atelier et l’enthousiasme des membres d’Abaim, on a décidé de se lancer et de voir ce qu’on pourrait en faire de positif pour nous et pour les autres.» Du coup, la machine s’est mise en marche très vite et déjà, une collection St Valentin est de sortie, concoctée par les petites et les grandes mains du groupe, avec tout un réseau de distribution et de vente qui se mettait en place à l’heure où nous mettions sous presse. «On veut surtout mettre l’accent sur la possibilité de faire quelque chose de bien, de beau et qui fait plaisir, avec ces petits bijoux fabriqués avec du matériel recyclé.»

 

Si voulez en savoir un peu plus, allez faire un tour au Tilaboutik d’ABAIM à Barkly. Sinon, les points de distribution et de collection pour les produits de Ti lantrepiz Social sont les suivants : Le Nid Papeterie (Beau-Bassin), L’Epicerie (Tamarin, Grand-Baie, Floréal), Vina Coiffure et Esthétique (Happy World House, Port-Louis, Arcade Ah Ling, Rose-Hill) et Librairie Carrefour (Quatre-Bornes).