Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • L’affaire du «bébé décapité» à l’hôpital de Pamplemousses - Vicky et Sweta : «Nous n’arrivons toujours pas à faire le deuil de notre enfant»
  • Elle fait face pour la seconde fois à un cancer - Diane Colimalay : «Je ne peux pas me résoudre à laisser une maladie me dominer»
  • Moi, survivant du cancer...
  • En convalescence après avoir été poignardé par sa compagne - David Azie, 28 ans : «Nou finn pardonn nou kamarad»
  • EURO 2020 : Les coaches mauriciens sur le grill
  • EURO 2020 : Les pronostics des jeunes fans
  • Séquestré et battu à mort à Karo Kalyptis : Desveaux Augustin, victime d’un règlement de comptes sur fond de trafic de drogue ?
  • My Body, My Choice, My Voice : ils s’unissent contre la vaccination obligatoire
  • Accidents fatals : des nouvelles victimes, des familles dévastées par la douleur
  • JO 2021 - Haltérophilie : Roilya Ranaivosoa qualifiée pour Tokyo

Zotsa : un retour, un album

Mario Justin parle d'émotions et de bonnes énergies pour ce nouvel album.

Un disque de dix titres, du nom de Revival, sera dans les bacs cette semaine. Un come-back de Mario Justin et pas mal de membres du groupe qui a vu le jour en 1996, comme l’incontournable Nancy Derougère ou encore les musiciens Chrisjo Clair et Elvis Heroseau, entre autres. Le chanteur et instigateur du projet nous en dit plus sur ce Revival plein de promesses de la part de la formation de Roche-Bois, qui nous a offert, dans le passé, les fameux Ravann a pe bate, Kan tambour bate, Jalsa lever et Mone amoure. 

L’envie de revenir

 

«Cet album répond à une demande. Au fil des années, à chaque fois que les membres du groupe et moi-même rencontrions le public, celui-ci nous demandait tout le temps : ‘‘Où en est Zotsa ? Allez-vous revenir ? On veut vous revoir ensemble à nouveau !’’ Je me suis alors dit qu'il fallait au moins essayer, malgré la Covid-19, de se réunir et de mettre en place un projet d'album. Petit à petit, les choses se sont faites. En parallèle, j'avais commencé à écrire de nouveaux morceaux. Il fallait trouver un bon soutien financier, une vraie structure pour concrétiser le projet et ICHOS Productions nous a bien aidés sur ce coup. On voulait un produit fini à la perfection, avec tout le professionnalisme et la créativité artistique et technique qu'il fallait. Et tout récemment, on est entrés en studio.»

 

L'émotion en studio

 

«Il faut comprendre que, bien que tout le monde ait continué son bout de chemin chacun de son côté, depuis plus de dix ans, on se retrouvait souvent en studio sur des projets de compilation, de singles et d’albums pour d’autres artistes. Donc, on se côtoyait, pas tous en même temps forcément, mais on arrivait à rester en contact, en se voyant sur d'autres projets musicaux. C'était un peu la même ambiance en studio récemment : bon enfant, avec de la concentration aussi mais tout de même un peu d'émotion en plus, puisqu'on y était en tant que le groupe Zotsa, ce qui ne s'était pas fait depuis de nombreuses années.»

 

L’album

 

«C'est un opus qui ne va pas dépayser le public. Il devrait sortir à la fois sur CD et sur les plateformes digitales. Au début, on voulait appeler l'album Agaléga, puisqu'une chanson parle fortement de toute la situation là-bas, mais Revival était finalement beaucoup plus approprié. L’album de dix titres met aussi en avant d’autres revendications, avec des medleys que nous vous laisserons découvrir. Musicalement, on est restés dans notre mouvance séga, avec un peu de seggae aussi.»

 

Et la suite !

 

«Nous avons actuellement deux clips dans le pipeline, sur des morceaux que nous vous laisserons découvrir à la sortie de l'album. Et puis, bien sûr, tout dépendra de la situation sanitaire et des directives pour les rassemblements en public. Nous verrons…»