• Consommation : les petits business en mal… d’œufs
  • Women Entrepreneur Awards 2024 : le défi de Kirti Sheonarain
  • Jeux olympiques & paralympiques : la France dans les starting-blocks
  • Il a joué dans «Indiana Jones», «The Walking Dead», «Fiasco» et «La Recrue» : les vacances mauriciennes de l’acteur Ethann Isidore
  • Deadpool & Wolverine : les super-héros Marvel s’amusent
  • Il a été jugé coupable du meurtre de Vanessa Lagesse après 23 ans : débats chargés d’émotion autour de la sentence de Bernard Maigrot
  • Jeux olympiques 2024 : nos athlètes en mode conquérant
  • Elle crée une cagnotte en ligne et a recours à l’expertise étrangère pour soigner son enfant gravement malade - Isabel Alves : «Je vais défoncer toutes les portes pour sauver mon fils»
  • La Mauricienne Kamla Beechouk, 62 ans, tuée chez elle à La Réunion - Sa meilleure amie Françoise Virama : «Elle était tout pour moi»
  • Adrien Duval nommé Speaker : analyses autour d’une «stratégie digne d'un jeu d'échec»

Vomissements chez les chiens (1re partie) : les raisons de son bobo

Il arrive assez souvent qu’un chien rejette et même si quelquefois ça peut être assez impressionnant, le vomissement, surtout s’il n’est pas répété, n’est généralement pas aussi grave. Néanmoins, il ne doit pas pour autant être ignoré car il peut cacher un mal bien plus grave. Qu’il s’agisse d’un symptôme émanant d’une autre pathologie ou pas, plusieurs facteurs internes et externes peuvent pousser un toutou à vomir. Le Dr Jowad Timol nous en dit plus. 

• Une indigestion

 

Comme chez l’homme, une mauvaise alimentation peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé de son compagnon. Et très souvent, le vomissement est un signe fréquent d’une mauvaise hygiène alimentaire. Selon le Dr Jowad Timol, ce genre de vomissement n’est pas grave, à condition, bien sûr, qu’il ne soit pas lié à une autre pathologie nécessitant un traitement vétérinaire. «Il faut, dans ces cas-là, modifier l’alimentation de votre animal afin de lui fournir une nutrition qui n’agresse pas son estomac et qui réponde à tous ses besoins physiologiques. Dans le cas où votre chien ne tolèrerait pas son alimentation, il peut être intéressant de consulter un vétérinaire qui vous indiquera le régime à suivre pour éliminer les vomissements.»

 

• Un problème cutané

 

Cela peut sembler étonnant et pourtant, un problème cutané peut aussi provoquer des vomissements. Cela arrive dans les cas où le chien est allergique à la nourriture que vous lui donnez. C’est ce que les vétérinaires appellent un rejet de l’alimentation par la bouche. Si vous remarquez qu’il a tendance à rejeter son repas après l’avoir consommé, pensez, conseille le vétérinaire, à passer progressivement aux croquettes hypoallergéniques qui devraient vous permettre d’observer une nette amélioration au bout de quelques semaines.

 

• Les parasites internes

 

On vous en parlait dans notre article consacré aux parasites il y a deux semaines. Eh oui ! Les parasites, c’est loin d’être joli à voir et à vivre pour votre toutou. S’il n’est pas vermifugé régulièrement et qu’il se met subitement à vomir, c’est fort probablement la faute aux vers dans son système intestinal. «L’infestation d’un animal par les vers est, en effet, une cause extrêmement courante de vomissements mais également de diarrhées. En cas d’infestation importante, votre chien peut également présenter d’autres symptômes comme une perte de poids et une léthargie.»

 

• La gastro-entérite

 

Qualifiée comme une inflammation du système digestif, la gastro-entérite est une maladie courante chez le chien, qui rend son estomac très fragile. «La gastro-entérite peut elle-même avoir plusieurs causes comme un virus, un changement brutal de diète, une ingestion d’aliments irritants ou de bactéries. Généralement, une gastro-entérite s’accompagne de différents symptômes et pas uniquement de vomissements. Le chien souffre souvent de spasmes intestinaux, de diarrhées, de douleurs abdominales, d’un abattement plus ou moins marqué et, parfois, de fièvre» explique le Dr Jowad Timol.

 

• L’occlusion intestinale

 

Certains chiens mangent tout et n’importe quoi tels de véritables gloutons. Évidemment, les causes peuvent en être dangereuses. L’occlusion intestinale se définit comme un blocage partiel ou complet de l’intestin grêle ou du côlon. Dans ce cas, les vomissements s’accompagnent habituellement de douleurs abdominales, d’une dilatation abdominale, de diarrhées, d’une salivation excessive, d’une perte d’appétit et d’une perte de poids. «Il faut faire très attention car l’occlusion intestinale représente un cas d’urgence. Si vous décelez ce type de symptômes chez votre chien, je vous recommande de vous rendre rapidement chez le vétérinaire», lance le Dr Jowad Timol.

 

• L’intoxication alimentaire

 

Ils aiment beaucoup manger, surtout ce que nous on consomme, mais il faut savoir, souligne le spécialiste, que les chiens ont des besoins nutritifs spécifiques et ne peuvent pas consommer les mêmes aliments que les êtres humains. «De nombreux chiens sont régulièrement intoxiqués par du chocolat, de l’oignon ou encore de la pomme de terre crue. Les animaux voraces ont aussi l’habitude de se jeter sur tout ce qu’ils croisent et sont susceptibles d’avaler des produits toxiques. Il en est de même pour les jeunes chiots, dont la curiosité  peut être une véritable source de danger.»

 

• Les médicaments

 

Si votre toutou suit un traitement quelconque et qu’il vomit, ce sont peut-être les médicaments qui en sont la cause. Certains chiens ont même du mal à accepter des anti-inflammatoires. «Le cas échéant, renseignez-vous sur les effets secondaires du traitement de votre compagnon en consultant la notice ou en téléphonant directement à votre vétérinaire ou à votre pharmacien.»

 

• Le stress

 

En plus du bobo physique, le vomissement peut aussi découler d’un mal-être émotionnel et d’un gros stress. Un changement brusque dans ses habitudes, un voyage ou encore des feux d’artifices peuvent provoquer chez votre compagnon des vomissements. S’ils ne durent pas et ne s’accompagnent pas d’autres symptômes, il n’y a pas à s’inquiéter. «Par contre, si votre chien est particulièrement sensible et se trouve régulièrement confronté à des situations stressantes ou anxiogènes, il faudra alors envisager de lui administrer un traitement pour soulager son mal-être et ses symptômes», souligne le Dr Jowad Timol.