Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Piratage de Facebook : ne paniquez pas !
  • Ramadan, Ugadi, Varusha Pirappu : Jeûne, piété et réjouissances
  • Highlands : en zone… d’inquiétude
  • Tottenham vs Man Utd : les Mancuniens en quête de revanche
  • Yeh Jawaani Hai Deewani : amis pour la vie
  • New Amsterdam : cet hôpital qui enchante les Mauriciens
  • Zones rouges : ce qui change
  • La démocratie sous respiration artificielle !
  • Judo à Rodrigues : le DTN Baptiste Leroy satisfait de sa visite
  • « Touni »… mais non

Une semaine sanglante : La police enquête sur trois agressions mortelles

En une semaine, trois personnes ont succombé à leurs blessures après avoir été victimes d’agression. La police a déjà procédé à l’arrestation des présumés agresseurs. Récit.

À Riche-Terre : Gino Botsar poignardé sous les yeux de sa concubine

 

Drame sanglant à Cécile Lane, Riche-Terre. Gino Botsar, 29 ans, a rendu l’âme après avoir été agressé à l’arme blanche dans la soirée du jeudi 1er avril. Alertés, des policiers du poste de police de Terre-Rouge se sont rendus sur place, vers 2h10. Ils y ont retrouvé cet aide-chauffeur allongé sur le dos, par terre, avec une profonde entaille au bas du ventre. Il était déjà inconscient. À son arrivée sur place, le Dr Soobrayen du Samu n’a pu que constater son décès.

 

La concubine de Gino Botsar, Dariona Perrine, présente sur place, portait également plusieurs blessures. La jeune femme de 25 ans a été transportée à l’hôpital dans l’ambulance du Samu. Son état de santé est jugé préoccupant. La police a déjà procédé à l’arrestation du présumé agresseur de Gino Botsar. Il s’agit de Yano Chevery. Il avait pris la fuite lorsque l’aide-chauffeur s’est écroulé au sol après qu’il l’a agressé à l’arme blanche. Ce jeune homme de 29 ans, déjà fiché à la police pour un délit de drogue, s’est constitué prisonnier au poste de police de Terre-Rouge le lendemain du drame.

 

Yano Chevery, qui est parenté à la concubine de la victime, n’a pas encore donné sa version des faits officielle à la police. La CID de Terre-Rouge compte l’interroger dans les jours à venir. Mais il semblerait qu’une histoire de harcèlement soit à l’origine du drame. Le présumé meurtrier allègue que la victime le harcelait sur les réseaux sociaux. Le soir fatidique, après avoir pris quelques verres, il se serait pointé chez Gino Botsar pour lui demander des explications. Sur place, une violente dispute a éclaté entre les deux hommes. L’aide-chauffeur a été tailladé lors de cette bagarre.

 

À New-Grove : Dylan Milazar plaide la légitime défense après le décès de Ritesh Appadu

 

Les limiers n’ont pas eu à forcer pour le faire passer aux aveux. Après son arrestation par les limiers de la Criminal Investigation Division de Rose-Belle, Dylan Milazar, un apprenti mécanicien de 19 ans, a admis sans tarder avoir agressé Ritesh Appadu, un habitant de La Rosa, âgé de 26 ans. Il plaide toutefois la légitime défense. Le drame a eu lieu non loin des résidences de la NHDC à New-Grove.

 

Cette affaire éclate dans la soirée du 25 mars, quand un médecin de service à l’hôpital de Rose-Belle alerte les policiers du poste de l’établissement d’un décès suspect. Un jeune homme est mort peu après son arrivée à l’hôpital dans un état grave. Il avait été amené par un ami, un peintre de 30 ans habitant Union-Vale, vers 20h15. La victime avait été agressée plus tôt.

 

L’autopsie, pratiquée par le Dr Gungadin, Chief Police Medical Officer, le lendemain, a conclu à une traumatic subarachnoid haemorhage. Interrogé, l’ami a raconté aux enquêteurs qu’il travaillait dans un atelier lorsqu’il a entendu du bruit à l’extérieur aux alentours de 19h15. Il a, par la suite, retrouvé son ami Ritesh, plus connu comme Avinash, allongé sur la route non loin d’un appartement de la NHDC, à New-Grove.

 

Mis au parfum, des éléments de la Criminal Investigation Division de Rose-Belle se sont rendus sur place et ont arrêté Dylan Milazar peu après. Interrogé, l’habitant de Résidence Bosquet, à New-Grove, n’a pas nié les faits. Dans sa déposition, il raconte que la victime et lui ont échangé des coups lors d’une dispute pour une histoire d’argent. Il allègue que Ritesh Appadu lui aurait d’abord donné un coup de poing. Il aurait riposté en lui donnant à son tour un coup de poing à la tête. Le jeune homme de 26 ans serait alors tombé et se serait grièvement blessé à la tête. Dylan Milazar confie qu’il a paniqué et pris la fuite en voyant du sang couler de la tête de Ritesh Appadu. L’apprenti mécanicien se trouvait chez lui lorsque les enquêteurs de la CID l’ont appréhendé. Il est provisoirement accusé d’assassinat. L’enquête se poursuit.

 

À Rodrigues : Dario Moussa tue Alexandra Jolicoeur suite à une histoire d’infidélité alléguée

 

Dario Moussa, un pêcheur de 50 ans, est actuellement derrière les barreaux. Et cela risque de durer un bon moment. Cet habitant de Terre-Rouge, à Rodrigues, fait l’objet d’une accusation provisoire d’assassinat. La CID l’a arrêté après l’agression mortelle de sa concubine Alexandra Jolicoeur dans la soirée du 25 mars. Des policiers du poste de police de Grande-Montagne s’étaient rendus à Baladiroux ce jour-là, suite à une requête. Sur place, ils ont retrouvé cette femme de 49 ans allongée dans son lit, baignant dans une mare de sang. Elle avait été poignardée à plusieurs reprises. Les policiers ont par la suite recueilli un couteau maculé de sang en face de sa maison.

 

La police a arrêté son concubin peu après. Dario Moussa est déjà fiché à la police suite à une affaire d’insulte et de menace. Une histoire d’infidélité alléguée après une soirée de beuverie serait à l’origine du drame. Le suspect allègue qu’il aurait surpris sa concubine dans une position compromettante avec un ami. Fou de rage, il aurait pris un couteau et se serait d’abord jeté sur son ami en le blessant au bras, avant de s’attaquer à Alexandra. C’est l’ami en question qui est allé alerter la police. Dario Moussa a été arrêté sur une plage après une battue de la police. Il a reçu des soins à l’hôpital, avant d’être placé en détention policière.