Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Piratage de Facebook : ne paniquez pas !
  • Ramadan, Ugadi, Varusha Pirappu : Jeûne, piété et réjouissances
  • Highlands : en zone… d’inquiétude
  • Tottenham vs Man Utd : les Mancuniens en quête de revanche
  • Yeh Jawaani Hai Deewani : amis pour la vie
  • New Amsterdam : cet hôpital qui enchante les Mauriciens
  • Zones rouges : ce qui change
  • La démocratie sous respiration artificielle !
  • Judo à Rodrigues : le DTN Baptiste Leroy satisfait de sa visite
  • « Touni »… mais non

Sur HBO Max le 18 mars : en attendant le «Justice League» de Zack Snyder

Une réunion des super-héros de DC Comics très attendue et qui s'annonce démentielle !

L’une des plus grosses sorties ciné de ce début d’année est la version «comme il se doit» de la grande association entre Superman, Wonder-Woman, Batman, Aquaman, Cyborg et The Flash pour sauver le monde de l’intergalactique Darskseid et ses sbires. Le jeudi 18 mars, rendez-vous sur HBO Max, la plateforme de streaming qui mise gros sur ce blockbuster qui s’annonce épique. 

C’est quoi déjà ?

 

En 2017 sort Justice League. Un film très attendu puisqu’il met en scène Batman, Superman, Aquaman, Wonder-Woman, Cyborg et The Flash (les quatre derniers étaient tout nouveaux au cinéma) dans une intrigue contre le méchant destructeur Darkseid et son envoyé Steppenwolf. Ce Justice League devait être réalisé à la base par Zack Snyder qui avait gagné la confiance des fans avec Man of Steel et Batman vs Superman. Un réalisateur qui n’avait pas peur d’aller dans la noirceur psychologique des super-héros et de proposer un univers visuel très travaillé.

 

Or, alors que le tournage a débuté, les choses vont mal pour le réalisateur, avec le suicide de sa fille. Très ébranlé, Snyder quitte le navire. La Warner et DC Comics font alors appel à Joss Whedon, fort de son succès avec le premier Avengers chez les concurrents de Marvel. Whedon apporte énormément de reshoots, avec un ton plus léger à l’ensemble, loin de la noirceur des autres films de Snyder. Au final, un film bancal, trop coloré, avec de grosses fautes de goût, comme le fait de donner une moustache au Superman Henry Cavill, et des choix de design plus à l’opposé de ce que voulait faire Snyder.

 

Les fans crient au blasphème et, peu de temps après, une rumeur laisse entendre qu’il existe, quelque part chez la Warner, un Director’s Cut de Snyder. Plus tard, le hashtag #ReleaseTheSnyderCut circule sur les réseaux sociaux. Et en mai, le réalisateur annonce en grandes pompes que, oui, il y aura la Snyder Cut qui sera la version qu’il voulait de son Justice League. Soit quasiment un nouveau film, Snyder disant que le film de Whedon contenait peu de plans de sa version à lui et annonçant un travail colossal de post-production avec des dizaines de millions de dollars investis dans les effets spéciaux.

 

Pour l’histoire complète du Snyder Cut, nous vous conseillons de lire un récent article très exhaustif de Vanity Fair, qui expose tout le cheminement du film jusqu’à sa diffusion ce jeudi 18 mars.

 

Pourquoi ça s’annonce aussi bien ?

 

Parce que, tout d’abord, ce Snyder Cut a tout du projet du réalisateur qui nous donnera sa vision telle qu’il la conçoit, chose de plus en plus rare à Hollywood. Encore mieux, ce Snyder Cut va durer quatre bonnes heures, avec le temps pour Snyder de se lâcher et de développer sa bande de super-héros comme il faut. Et Snyder, très présent sur les réseaux sociaux, nous a rassurés avec de très courts extraits, nous montrant surtout que le design du méchant Steppenwolf a changé pour quelque chose de moins enfantin et un Darkseid qui est dans le ton de ce qu’il veut : noir et méchant ! Noir comme le costume de Superman également, dans ce film où le Man of Steel pourrait être un peu move-move…

 

Les derniers teasers et un plus ancien trailer ont aussi été très convaincants, dans lesquels l’on retrouve le style de Snyder, tout en ralentis et positions iconiques dignes des planches de comic books, un style devenu très vite la marque du réalisateur qui, rappelons-le, a aussi adapté le 300 de Frank Miller et le Watchmen d’Alan Moore.

 

De nouvelles images avec un ton très sérieux, des couleurs sombres, bref, il semble que ce Justice League sera clairement d’une autre trempe et c’est tout le mal qu’on lui souhaite. Verdict ce jeudi…