• Kendo – Formation et passage de grade : Rishi Bundhoo décroche son premier dan
  • Callisto Protocol : prisonniers de l’horreur
  • Future Hope Maurice : quand les enfants chantent l’espoir
  • Collision entre une voiture et un camion : vacances meurtrières pour Dayaneebye Ganoo
  • Match de gala Maurice-Réunion : du football inclusif pour malentendants
  • Huawei Nova Y61 : de l’entrée de gamme sympa
  • Le diabète, un danger pour le cœur
  • Qatar : dans l’ambiance d’un pays en fête
  • FoodWise : des recettes gastronomiques, zéro gaspi et économiques
  • Le PM répond à leur lettre : les membres de la communauté rastafari «déçus» mais «le combat continue»

Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle

Ils sont sept super chanceux. Shreya Gohin, Ourvasi Rugbur, Ravi Boodoo, Reshan Sookun, Gunputh Krishna Kumar, Minsa Houssen Mohamad et Anastasia Hannah Tirant ont été choisis pour partager la scène avec la danseuse indienne lors de son unique concert chez nous le 15 octobre au Long Beach Hotel.

Ils n’ont aucun lien de parenté et ne sont pas amis non plus. Mais ils sont unis par leur amour commun pour la dancing queen de Bollywood, Nora Fatehi, qui sera en concert chez nous au Long Beach Hotel le 15 octobre. Eux, ce sont Shreya Gohin, Ourvasi Rugbur, Ravi Boodoo, Reshan Sookun, Gunputh Krishna Kumar, Minsa Houssen Mohamad et Anastasia Hannah Tirant, les sept Mauriciens sélectionnés sur plus de 100 participants, qui auront la chance inouïe de danser aux côtés de la danseuse indienne lors du concert organisé par Ami Vision.

 

Rencontrer son idole, lui faire un brin de causette, c’est comme un rêve qui devient réalité pour Ourvasi Rugbur qui a une admiration infinie pour celle qu’elle surnomme la reine de la danse. La jeune demoiselle, qui fait partie de la troupe Dance In The City, avoue qu’elle ne s’attendait pas du tout à être sélectionnée : «Le jour des auditions au restaurant Celebs, à Bagatelle, j’avais dansé sur le tube Dance Meri Rani mais même si j’avais donné le meilleur de moi-même, je n’étais pas sûre d’être choisie car les autres participants étaient aussi très talentueux. Mais la chance m’a souri et je suis très contente de partager bientôt la scène avec mon idole.»

 

Un avis similaire formulé par Shreya Gohin qui avait, elle, choisi le morceau Dirty Little Secret pour montrer ses talents de danseuse. Originaire de Quatre-Bornes, celle dont la famille est bien ancrée dans le monde musical – sa tante est la chanteuse Sangeeta Deerpaul – reconnaît que «le challenge n’a pas été facile car tous les participants étaient d’un très bon niveau».

 

Malgré sa grande expérience des shows – il a participé à différentes Divali Nights et aussi aux Zee Cine Awards qui ont eu lieu chez nous en 2006 –, pour Ravi Boodoo, être sur la même plateforme que Nora Fatehi est un voeu qui se réalise. Cet ancien élève de Sandip Bhimjee et de Jerry Nayna n’arrive toujours pas à croire ce qui lui arrive, d’autant que le jour du concert, il exécutera des pas de danse sur Manike Mage Hithe avec son idole : «Pour moi, Nora Fatehi est celle qui a changé la mentalité des gens vis-à-vis du belly dance.» Lecturer à l’Université de Maurice et aussi coach de danse au Hashtag Dance and Fitness Studio, Ravi Boodoo attend le jour J avec impatience.

 

De l’impatience, Reshan Sookun en ressent aussi. Celui qui est devenu un immense fan de la danseuse marocaine depuis son entrée à Bollywood est sur un nuage depuis sa qualification : «Je fais partie de la Ruvishm Dance Team et j’ai participé à différents concours de danse mais c’est la première fois que je serai sur le même podium qu’une star internationale qui est de surcroît ma star préférée. J’ai hâte d’y être.»

 

Pour Gunputh Krishna Kumar, instructeur au Rockmania Dance Group, la situation n’est guère différente et comme ses camarades, il est tout content et fier d’avoir été choisi. Celui qui a baigné dès l’âge de 5 ans dans le monde de la danse est un habitué des concours et du podium : «J’ai participé à divers concours mais danser avec Nora Fatehi est une occasion en or que je compte saisir à deux mains.»

 

La Nora Fatehi mania ne touche pas que les grands. La preuve, parmi ces sept sélectionnés, il y a également deux fillettes de 8 ans. Minsa Houssen Mohamad et Anastasia Hannah Tirant sont les deux poussins de cette sélection. Les deux petites ont un point commun : elles ont appris à danser sur le tas et ne fréquentent aucune institution de danse.

 

Le papa de Minsa, Yusoof, nous avoue : «Ma fille aime danser depuis qu’elle est toute petite. Elle adore se mettre devant la télévision et reproduire les gestes des danseurs. C’est comme cela qu’elle s’est perfectionnée dans son art. Elle est une grande admiratrice de Nora Fatehi et rêvait de la rencontrer mais voyez la chance qu’elle a, elle aura aussi l’occasion de danser à ses côtés.»

 

Quant à Anastasia Hannah Tirant, elle est devenue fan de la danseuse de Bollywood quand elle l’a découverte dans le clip Dilbar Dilbar. «Ma fille ne rate aucun nouveau clip de Nora Fatehi et reproduit ses mouvements juste en visionnant ses clips à plusieurs reprises. Malgré le stress, Anastasia a donné le meilleur d’elle-même lors des auditions et a dansé merveilleusement bien sur Dance Meri Rani», nous confie sa maman Vanessa, toute fière.

 


 

La chance leur sourit aussi

 

Eux ne danseront pas aux côtés de Nora Fatehi mais seront tout de même sur le podium. Poncelin De Raucourt, Vanessa Russeeawon, Benjamin Munbodh et Medeesha Choonucksing vont faire l’ouverture du spectacle avec un numéro de danse ensemble avec la Krumania Dance Academy.