Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • L’affaire du «bébé décapité» à l’hôpital de Pamplemousses - Vicky et Sweta : «Nous n’arrivons toujours pas à faire le deuil de notre enfant»
  • Elle fait face pour la seconde fois à un cancer - Diane Colimalay : «Je ne peux pas me résoudre à laisser une maladie me dominer»
  • Moi, survivant du cancer...
  • En convalescence après avoir été poignardé par sa compagne - David Azie, 28 ans : «Nou finn pardonn nou kamarad»
  • EURO 2020 : Les coaches mauriciens sur le grill
  • EURO 2020 : Les pronostics des jeunes fans
  • Séquestré et battu à mort à Karo Kalyptis : Desveaux Augustin, victime d’un règlement de comptes sur fond de trafic de drogue ?
  • My Body, My Choice, My Voice : ils s’unissent contre la vaccination obligatoire
  • Accidents fatals : des nouvelles victimes, des familles dévastées par la douleur
  • JO 2021 - Haltérophilie : Roilya Ranaivosoa qualifiée pour Tokyo

Save water : pour zér’eau gaspillage

C’est le temps de serrer le robinet et de vivre avec moins d’eau. Oui, l’or bleu commence à manquer. Et vous pouvez pester sur la mauvaise gestion de nos ressources. Mais faites-le en faisant des économies… surtout ! 

Deux pas à droite. Un genou en l’air et le bras droit au-dessus de la tête. Tournez, tournez et ne vous arrêtez pas, tant qu’il ne pleut pas ! Si vous voulez tenter une danse de la pluie, allez-y. Sans le savoir-faire ancestral de certaines tribus, ce sera compliqué. Mais si vous voulez move your body quand même, il faudra faire preuve de souplesse ! Sinon, vous pouvez faire un effort supplémentaire pour réduire votre consommation d’eau potable en attendant que les grosses précipitations déferlent sur l’île et que la situation dans les réservoirs se rétablissement. Surtout que les mesures restrictives gouvernementales ne donnent pas envie de jouer avec… l’eau (pour le feu, ça va).

 

Depuis le 1er décembre, vous n’avez plus le droit d’utiliser un tuyau d’arrosage pour arroser le jardin et/ou nettoyer la voiture sous peine d’encourir des amendes sévères. Les horaires d’irrigation ont été revus et d’autres mesures ont été prises concernant les bâtiments publics. La sécheresse est là : les réservoirs et les nappes phréatiques sont dans le rouge. C’est ce qu’a annoncé Joe Lesjongard, le ministre des Services publics, en conférence de presse, il y a quelques jours. Une Special Response Unit a été mise sur pied afin de gérer la situation.

 

Et si chez vous, ça va plus ou moins, n’oubliez pas qu’il y a des régions qui souffrent plus du manque d’eau que d’autres. Ce serait, donc, un super cadeau de Noël de faire un effort pour ces familles qui vivent des moments difficiles, même si ça coule, sans problème, chez vous. Et puis, pensez à votre facture de la CWA qui affichera un prix plus doux… Ça vaut l’eau coup !

 

À l’heure du bebem & co. Si vous avez une baignoire, oubliez-la pour l’instant, ça va de soi. Si l’envie vous prend d’immerger votre corps de rêve dans de l’eau, il y a la mer pour ça. Sinon, même pour la douche, il est conseillé de ne pas laisser couler l’eau entre les étapes de savonnage. Vous pouvez chanter le robinet éteint, ce n’est pas un problème. Idem quand on se brosse les dents, on se rase ou on se lave les mains. Ça ne coûte que quelques secondes d’ouvrir et de refermer, et ça économise son pesant d’eau.

 

Le plus : si vous voulez aller plus loin, vous pouvez équiper vos robinets d’économiseur d’eau.

 

Le plus-plus : pour réduire le volume d’eau utilisée après avoir tiré la chasse d’eau (post-tata, post-pipi), placez une bouteille d’eau remplie et fermée dans le réservoir de la toilette.

 

Pour les plantes et le gazon. Casse-tête horrible ! Vous êtes au bord de la crise d’angoisse ? Comment fermer le robinet, alors que vos plantes et votre gazon ont besoin de boire en été ! Ne vous laissez pas submerger par des visions d’une herbe jaunie et de vos géraniums qui zet lekor. Si l’arrosage au tuyau n’est plus permis, vous pouvez trouver des astuces pour arroser votre végétation sans vous sentir coupable d’assécher tous les réservoirs de l’île :

 

À l’heure de la douche. Le temps que l’eau chauffe ? Une éternité. Vous avez le temps de regarder, au moins, dix épisodes de Friends. Alors, pour ne pas gaspiller l’eau, récupérez-la dans une bassine et laissez-la refroidir. Vous pourrez l’utiliser pour arroser vos chers plantes.

 

L’évier qui arrose. Comme pour se laver les mains ou se brosser les dents, quand vous faites la vaisselle, fermez l’eau le temps de tout faire mousser. Et quand vous lavez vos fruits et légumes, mettez une bassine en dessous, vous allez récupérer l’eau pour l’arrosage. Idem pour l’eau qui vous sert à laver le riz ; ça ne se jette pas ! En plus, les plantes adorent ça !

 

En mettre une couche. Pour ne plus avoir à arroser autant, il faudrait que la terre retienne l’humidité. Comment faire ? Mettre de la paille de coco ou de la poudre de bois (entre autres matières organiques) pour retenir cette précieuse eau.

 

Le plus : arrosez plutôt le soir, vous éviterez l’évaporation due au soleil et votre terre restera plus fraîche un peu plus longtemps.

 

Le plus-plus : si vous pouvez investir dans un système de capteur d’eau de plus, ce serait magnifique. Sinon, un drom sous le tuyau qui évacue l’eau qui vient de la dalle peut vous aider à récupérer au moins un peu d’eau de pluie que vous pouvez utiliser pour arroser et/ou pour laver la voiture, et/ou laver les chiens.

 

N’oubliez pas l’essentiel. Faites la chasse aux fuites ! Un goutte-à-goutte consomme 4 litres par heure (imaginez la perte d’eau en une journée !). Un mince filet d’eau qui s’écoule, c’est 16 litres pas heure : le cauchemar ! Et une fuite de chasse d’eau, 25 litres par heure ! L’horreur dans toute son… horreur !

 


 

La boîte à… conseils

 

Viraj Ramharai : «On sensibilise nos enfants»

 

Sauveteur reconnu, il est également engagé dans le social et la protection de la nature.

 

«Économiser de l’eau, c’est important en ce moment. Faire un planning de son utilisation aussi, remplir des droms, stocker l’eau au maximum, c’est bien également. Et puis, il y a des gestes qu’on peut faire au quotidien : on se brosse les dents, on ne laisse pas couler l’eau.  On sensibilise nos enfants, on leur apprend à ne pas jouer avec l’eau. Et puis, il n’est pas nécessaire de flush les toilettes à chaque fois, on peut le faire uniquement quand il le faut ! On rince ses légumes ? On utilise l’eau pour arroser. L’eau du bain de bébé, de la lessive : dans les toilettes ou dans les plantes ! On n’utilise plus d’eau pour nettoyer le jardin, on passe un coup de balai. Pour le lavage de voiture, il y a des produits qui se vendent, on n’a pas besoin d’utiliser de l’eau ! Et être responsable, c’est aussi s’assurer qu’il n’y ait aucune fuite, perdition, à la maison. Et puis, ceux et celles qui ont des piscines gonflables doivent comprendre que ce n’est pas le moment de les utiliser, il vaut mieux aller à la mer.»

 

Sarah Permal : «Pas de goutte après utilisation»

 

Restauratrice, à la tête de Pizza Lapwint, elle essaie de faire des petits gestes au quotidien.

 

«C’est difficile, surtout quand il faut bien respecter les consignes sanitaires. Mais on fait de notre mieux pour éviter le moindre gaspillage. Quand on fait la vaisselle, on ferme l’eau jusqu’au lavage. Et puis, on s’assure qu’il n’y ait pas la moindre goutte qui coule après utilisation. À la maison, c’est plus simple, pas de gaspillage pendant le brossage des dents, en faisant la vaisselle…»

 

Marie-Ilette Pasnin : «De l’eau une fois par mois»

 

Les coupures drastiques, elle connaît. Elle vit à Rodrigues. Cette jeune grand-mère et trendy maman nous explique comment y faire face.

 

«Ici, nous n’avons pas d'eau 24 h/24 comme à Maurice. On a de l’eau une fois par semaine et même une fois par mois. Le plus important pour nous, c’est le captage d’eau de pluie et son stockage. Et puis, au quotidien, on met en place des gestes simples : ne pas laisser l’eau couler sous la douche ou pendant la vaisselle ou quand on se brosse les dents. L'eau de la lessive, de la vaisselle, on la garde pour arroser les plantes…»