• Consommation : les petits business en mal… d’œufs
  • Women Entrepreneur Awards 2024 : le défi de Kirti Sheonarain
  • Jeux olympiques & paralympiques : la France dans les starting-blocks
  • Il a joué dans «Indiana Jones», «The Walking Dead», «Fiasco» et «La Recrue» : les vacances mauriciennes de l’acteur Ethann Isidore
  • Deadpool & Wolverine : les super-héros Marvel s’amusent
  • Il a été jugé coupable du meurtre de Vanessa Lagesse après 23 ans : débats chargés d’émotion autour de la sentence de Bernard Maigrot
  • Jeux olympiques 2024 : nos athlètes en mode conquérant
  • Elle crée une cagnotte en ligne et a recours à l’expertise étrangère pour soigner son enfant gravement malade - Isabel Alves : «Je vais défoncer toutes les portes pour sauver mon fils»
  • La Mauricienne Kamla Beechouk, 62 ans, tuée chez elle à La Réunion - Sa meilleure amie Françoise Virama : «Elle était tout pour moi»
  • Adrien Duval nommé Speaker : analyses autour d’une «stratégie digne d'un jeu d'échec»

Roze Mehjabeen : celle qui fait vos petites courses à votre place

La jeune femme propose ses services pour toutes sortes de petites courses.

C’est une human story qui suscite l'admiration de nombreuses personnes. Parce que malgré les difficultés qui se sont présentées sur sa route et qu’elle a dû affronter avec force et courage, Roze Mehjabeen, 35 ans, n’a jamais baissé les bras. Elle a même su se relever, se débrouillant comme elle peut avec les moyens du bord pour ne pas sombrer. Aujourd’hui, pour s’en sortir face à la vie qui devient de plus en plus difficile, cette jeune femme, qui a dû faire face à de terribles épreuves, a lancé Roze Delivery and Multi Services, une petite affaire à travers laquelle elle propose ses services en tant que livreuse, chauffeure, accompagnatrice et autres. «J’ai suivi un cours en Early Childhood Teaching et j’ai décroché mon certificat. J’ai travaillé dans le secteur pré-primaire pendant un certain temps et j’ai même été promue directrice de l’école. Quand j’ai accouché de mon deuxième bébé, j’ai pris la décision d’arrêter de travailler pour m’occuper des enfants. J’ai alors commencé un travail en ligne avec mon business Roze Handbags Collection. Je livrais des sacs à main partout dans l’île.»

 

Alors que tout va plutôt bien pour elle, un grand malheur vient frapper à la porte de Roze Mehjabeen. «J’ai subitement perdu mon fils aîné. Son décès m’a plongée dans une grande dépression, et je n’arrivais plus à travailler. L’année dernière, le sort s’est encore acharné sur moi, lorsque mon mari est mort des suites d’une crise cardiaque. J’étais complétement dévastée.» Après avoir touché le fond, il lui a fallu puiser toute la force qu’il lui restait au fond d’elle pour se remettre sur pied pour son autre fils. «Il est en primaire. La vie est dure sans un mari. Je ne pouvais plus rester là à me morfondre alors que nous devons manger et vivre. J’ai longtemps réfléchi à quoi faire comme travail. Un jour, une amie m’a appelée en me demandant de lui rendre un service. Elle ne pouvait pas quitter son lieu de travail et me demandait d’acheter quelque chose à manger pour sa fille et d’aller le lui remettre à son école.»

 

Des projets en tête

 

C’est à partir de là que la jeune femme a eu l’idée de créer Roze Delivery and Multi Services, à travers laquelle elle propose de se mettre au service de ceux qui ont besoin de faire une course, de payer des factures, qui ont besoin d’une livraison, de récupérer quelque chose, de se faire déposer ou autre. «J’ai immédiatement écrit un post sur Facebook dans le groupe Support group for sisters qui m’a beaucoup aidée. Le lendemain, j’ai commencé à recevoir des appels et depuis, ça n’arrête pas» confie-t-elle.

 

En effet, depuis qu’elle a commencé, Roze Mehjabeen a fait plusieurs jobs allant de la livraison de repas à l’accompagnement des personnes âgées à l’hôpital. «Je vais aussi prendre les médicaments à la pharmacie, faire des achats, des courses au supermarché ou au marché pour des personnes âgées ou des femmes qui s’occupent de leur bébé et qui ne peuvent pas bouger. Je récupère des touristes à l’aéroport pour les déposer à leur logement. J’offre aussi mes services quand on a un membre de la famille admis à l’hôpital et qu’on ne peut pas se déplacer pour aller apporter son repas. On ne fait que me donner un coup de fil et je m’occupe de ce qu’il faut pour la personne.»

 

Si elle s’est lancée dans ce travail par nécessité, la jeune femme, qui vit aujourd’hui avec sa mère – elle aussi veuve – et son fils, prend de plus en plus plaisir à mener Roze Delivery and Multi Services. «Aujourd’hui, le temps passe tellement vite et tout le monde est tellement occupé. Je suis un peu cette personne sur qui on peut compter et qui vous rend service sauf que c’est mon travail. Je travaille à pied, à moto et en voiture aussi, dépendant des régions où on a besoin de moi.» Enthousiaste, Roze Mehjabeen a déjà des projets en tête pour sa petite affaire. «Pour le moment, je travaille seule. J’espère pouvoir aller dans plus de régions et avoir mon permis pour le taxi.» Si elle est aussi enthousiaste, c’est que Roze Mehjabeen espère pouvoir, malgré les épreuves, offrir une vie décente à son fils et assurer son avenir.