Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Premier League : Manchester City règne sur l’Angleterre
  • Déconfinement et déconfiture
  • Coup d’envoi de la saison hippique hier : chutes en série… et décès du jockey Nooresh Juglall
  • Les trois frères Gurroby arrêtés après la saisie record de Rs 3,7 milliards de drogue - Anna, leur mère : «C’est dur de voir mes enfants accusés à tort»
  • Aidons à sauver le Musée de la Petite Collection
  • Se divertir malgré les restrictions : comme une envie de prendre l’air
  • Autonomisation des personnes en situation de handicap : Vibhesh Santoo, 22 ans, s’engage
  • Crime à Grand-Gaube : la version de Michelle Ropa intrigue les enquêteurs
  • Covid-19 : plusieurs personnes coincées à l'étranger depuis plus d’un an - La Mauricienne Ranini Cundasawmy, en Thaïlande avec son époux : «Comment nous nous sommes retrouvés bloqués là-bas»
  • Mon expérience de la quarantaine

Paris d’entrepreneurs/es : leurs top idées !

Le lockdown, la Covid-19, les restrictions… Il ne fait pas bon être un small entrepreneur en ce moment. Mais nombreux sont ceux/celles qui se battent pour avancer. Voici quelques histoires remplies de positivité. 

Baraka Cirq - Shaheen Saliahmohamed : pour l’amour du… cirque

 

Dans les airs. Danseuse aérienne, artiste solaire, Shaheen Saliahmohamed est rentrée à Maurice il y a quelques années, après une vie de cirque, pour partager sa passion dans l’île. Depuis, son atelier de formation, Baraka Cirq, qui se trouve à Coromandel, a bien évolué et s’est assoupli aux goûts d’ici, tout en conservant sa symphonie de départ. Avec le confinement, il a fallu mettre un terme aux voltiges et autres acrobaties, et essayer de s’en sortir avec les moyens du bord. Surtout quand on est une entrepreneure : «Je ne peux pas faire les classes d’acrobatie en ligne ! C’est impossible. Alors, je ne travaille pas vraiment. Je vis de mes économies.»

 

Pour combler le manque et raturer les vides, la jeune femme a décidé de se lancer dans un projet qui la fait vibrer : Circus Perspectives. Depuis trois semaines, vous pouvez la retrouver en ligne à travers l’application Zoom pour plonger avec délectation dans l’univers du cirque. Ce dimanche, l’invitée de l’épisode de Circus Perspectives sera Mayra Alfonsine. Une «self-taught circus and performing arts costume maker and designer from Valparaiso, Chile». C’est ainsi que Shaheen décrit cette femme aux multiples talents. Elle sera en ligne pour se partager et pour raconter son univers fait de performances, d’étoffes soyeuses et d’idées magnifiques.  Le rendez-vous : le dimanche 25 avril à 18 heures. Pour en savoir plus, faites un tour sur la page Facebook de cette rencontre qui est gratuite : https://fb.me/e/YN6hvrnh. Vous pourrez y demander le mot de passe nécessaire pour accéder à la session.

 

Avant Mayra Alfonsine, le Zoom spécial cirque avait accueilli Anna Emilie, jongleuse et trapéziste danoise, ou encore Jabber Daniel, un voltigeur mexicain vivant en France. Un retour aux sources pour Shaheen : «C’est un moyen pour moi de me replonger dans mon idée de base quand je suis rentrée : partager la culture conviviale du cirque.» Pendant une heure, ça discute, ça explique. Ce rendez-vous permet de découvrir les coulisses et les métiers d’un monde encore peu connu des Mauriciens : «L’objectif, c’est de connecter les gens du cirque mais aussi qu’ils partagent leur rôle, leur réalité, leur parcours, des anecdotes.» Cette immersion dans cet univers vous donnera peut-être envie de faire un tour dans les airs lors des classes de Shaheen ? Si vous voulez voir (ou revoir) la première session, cliquez sur le lien suivant : https://fb.watch/4GgUWoO-5G/. Et si vous souhaitez prolonger l’aventure, connectez-vous à la page Facebook du Baraka Cirq.

 

Atelier de la Pâtisserie et Boulangerie : le défi gourmand de la famille Nahaboo

 

C’est le calme plat. La cuisine de l’école de formation a perdu de son animation quotidienne. Depuis le confinement, l’Atelier de la Pâtisserie et Boulangerie a stoppé ses formations. Et le moral n’est pas au beau fixe. «Nous ne pouvons donner des cours, donc pas de revenus. En plus, nous perdons beaucoup d’élèves car eux aussi vivent des moments difficiles», confie Ahmed Nahaboo dont la femme Nasreen est la fondatrice de l’école. D’habitude, pendant le mois du ramadan, la petite entreprise confectionne des naans (ils sont disponibles). Mais cette année, cela ne suffira pas pour tenir le coup : «La demande pour les naans a baissé de 50 % à 60 %.»

 

Du coup, l’Atelier a lancé les iftaar gift platters. Des petites choses délicieuses pour rompre le jeûne en période de ramadan ou alors pour se faire plaisir. Il en existe deux types : Aroma (62 produits à Rs 1 499, incluant la livraison), comprenant entre autres, des brochettes, du poulet satay ou des half moons ; et Fun-Bites (82 unités à Rs 1 399, incluant la livraison), comprenant samoussas, cheese balls, brochettes et koftas, par exemple. Pour passer votre commande, envoyez un petit message via WhatsApp (5494 0906, 5752 3584), la marche à suivre vous sera explicitée. Pour en savoir plus sur la composition des plateaux miam, faites un tour sur leur page Facebook.

 

Nat’s Delivery - Natacha François : the quiche queen

 

Oser, d’abord. Essayer autre chose. Se lancer. Et y croire, surtout. Ensuite, il faut trouver la bonne idée ; c’est parfois une question de survie. C’est un peu le résumé de l’histoire de Natacha François et de ses proches. La directrice de l’agence de services à la personne, Angels Healthcare Agency, a vécu des heures sombres après le premier confinement : «Nous n’avions presque plus de fonds pour les salaires des aides-soignantes, pour payer les factures…» Le besoin d’explorer d’autres avenues est alors pressant : «On s’est dit : pourquoi ne pas proposer un service de livraison de ti manze dans l’Ouest ? C’est ce qui nous a manqué lors du confinement.» Avec son époux Miguel et avec l’aide de son frère, l’épouse de ce dernier et du restaurant Colorado, elle lance Nat’s Delivery : «On propose des plats surgelés, précuits ou prêts à manger.»

 

Et elle décide de se mettre en cuisine : «Je fais des quiches et des cheese and onion pies qui remportent un grand succès auprès de la famille depuis que j’ai 15 ans ! Alors, je me suis dit : why not ?» Et ça fonctionne : «À ma grande surprise, je commence à développer une petite clientèle fidèle. Les gens appellent et – surtout ! –  rappellent  pour commander mes quiches et mes pies à travers l’île.» Si vous voulez en savoir plus et/ou commander, faites un petit tour sur la page Facebook Nat’s Delivery ou contactez le numéro suivant : 5254 9714.

 

Beyond Flavour : les St-Mart et leurs merveilles en cuisine

 

Un appel du pied aux papilles. Le chef Thierry St-Mart, qui était jusqu’à tout récemment l’homme du goût du Hennessy Park Hotel (il y était chef exécutif), a lancé depuis peu une petite entreprise familiale de gourmandise ; Beyond Flavour. Avec sa fille Théa, chef pâtissière, et son fils Ulrick, chef cuisinier, il fait souffler un vent de gastronomie sur les produits mauriciens : «En ce moment, on n’a pas la possibilité d’importer mais avec des techniques contemporaines, japonaises, françaises ou autres, on peut transformer merveilleusement les beaux produits mauriciens. Un sacréchien, avec la bonne technique de cuisson, à la place d’un saumon, c’est très bon.» Le plat le plus commandé ? «Les ramen avec une connotation mauricienne. Les gens en raffolent», explique le chef.

 

Beyond Flavour a déposé ses valises à Vacoas et assure actuellement un service de préparation à emporter – en attendant d’accueillir des convives post-confinement – et de livraison pour le petit-déjeuner, le déjeuner, le goûter et le dîner. Eh oui, ça ne chôme pas : «En plus, on ouvre sept jours sur sept.» Il y a des plats cuits et des produits marinés. Et le plus important, explique Thierry St-Mart, c’est qu’à Beyond Flavour, on ne propose que du frais et de la qualité : «À de très bons prix.» Pour découvrir ce monde gourmand, n’hésitez pas à consulter la page Beyond Flavour et si le miam l’emporte, appelez le numéro suivant : 5769 6540.