• Soan, gagnant de The Voice 2019 : nouveau single et film en approche
  • Espagne vs Allemagne : duel explosif
  • Police douteuse, interrogations légitimes !
  • 35e journée : Triple Fate Line comme à l’entraînement
  • Duke Of York Cup : Frosted Gold vise un troisième succès classique
  • Ces nouvelles «World Cup Songs»
  • Ils s’en foot !
  • Dans l’univers des mordus du Panini
  • World Cup 2022 : paroles d'enfants
  • Retraite internationale : The Last Dance

The Pact on the Date Labels : un pas de plus contre le gaspillage alimentaire

Seize entreprises ont signé ce pacte.

FoodWise continue son engagement contre l’insécurité alimentaire. L’entreprise sociale, qui œuvre contre le gaspillage alimentaire, a signé, le 14 octobre, un pacte avec 16 leaders locaux dans le domaine de l’agroalimentaire : Avipro, Freelance Biscuits, Grays, H.A. Ramtoola & Sons, HVC, Innodis, Intermart, Jumbo & Jumbo Express, La Trobe, Moroil, New Maurifoods, Panagora, PhoenixBev, Quality Beverages, Scott & Co. et Super U. Une initiative baptisée The Pact on the Date Labels et qui a pour objectif d’éduquer les consommateurs à faire la différence entre le Best Before Date et l’Expiry Date. 

Vous vous souviendrez que, dans le dernier budget, une mesure faisait état du fait que désormais, les produits ayant atteint leur Best Before Date pourront être vendus à 50 % moins cher que le prix initial. Eh bien, ce pacte avec ces 16 entreprises est une suite logique dans le combat de FoodWise, estime Rebecca Espitalier-Noel, son Managing Director.  «Cette étape passée, il reste tout de même du chemin à faire afin de sensibiliser la population sur le sujet. Avec The Pact on Date Labels, nous avons sollicité le soutien de nos partenaires afin de mener plusieurs actions concrètes visant à réduire le gaspillage alimentaire lié aux dates de consommation et à éduquer les consommateurs.»

 

Selon FoodWise, 20 % du gaspillage alimentaire serait d’abord lié à la mauvaise compréhension et gestion des dates de consommation. Avec The Pact on the Date Labels, l’idée est de rectifier le tir. «Cette signature du pacte marque le lancement d’une campagne nationale (…) Si un produit est bel et bien périmé une fois son Expiry Date passée, ce n’est pas du tout le cas pour le Best Before Date ; il peut toujours être consommé en toute sécurité mais aura peut-être perdu un peu de qualité gustative ou visuelle», explique Rebecca Espitalier-Noël.

 

Pour le consommateur, la répercussion sera aussi économique. «Aujourd'hui, les Mauriciens perdent des milliers de roupies tous les mois en jetant des produits passés leur Best Before Date, alors qu’ils sont encore consommables. Nous voulons, à travers cette campagne, sensibiliser la population (…).» Maintenant qu’une première étape a été franchie avec ces 16 signataires, FoodWise espère que d‘autres entreprises leur emboîteront le pas…