• Ashar Sobratee condamné à 39 ans de prison pour le meurtre d’Ayaan, 2 ans - Adil, le père du garçonnet : «Aucune sentence n’apaisera ni mon chagrin, ni ma colère !»
  • Boulangers : après les menaces, l’espoir
  • Débats budgétaires : un marathon houleux
  • Michael Lalljee nous ouvre les portes du «Gardien du Robinet d’Or»
  • Vidéos montrant des tortures policières : lueur d’espoir pour Krishna Seetul et David Jolicoeur
  • Décès de Gilbert Rousset : poignants adieux à une grande figure du turf
  • Chair2chair : la santé mentale au cœur de l’action
  • Naomi Buan & Cyril Rasoamanana : en attendant de passer le flambeau aux prochains Gold Faces…
  • Salam mister Joe !
  • Les Komiko ont leur site pour voir toutes leurs productions !

Naomi Buan & Cyril Rasoamanana : en attendant de passer le flambeau aux prochains Gold Faces…

Naomi Buan et Cyril Rasoamanana ont vécu une belle aventure en remportant le concours Gold Face en 2020.

«Le concours est ouvert aux hommes et femmes âgés de 18 à 25 ans, de toute morphologie et taille...» C'est ce qu’explique Laura Mooneesamy de l'agence Gold Models en parlant de l'édition 2022 du concours Gold Face qui a été lancé. Naomi Buan et Cyril Rasoamanana, les derniers gagnants, parlent de belles expériences et d'opportunités...

Il y a eu l'inconnu. La découverte d'un nouveau monde. Il y a eu aussi l'excitation, l'adrénaline quand, portés par l'ambiance d'un shooting, ils ont dû se surpasser. Puis, il y a eu de l'émotion quand leurs noms ont résonné, annonçant qu’ils étaient les grands gagnants de cette édition 2020 encore une fois très fashion du concours Gold Face. Cette année-là, c'est Naomi Buan et Cyril Rasoamanana qui avaient coché toutes les cases pour devenir ces nouveaux visages de la mode.

 

Et deux ans plus tard, les voilà prêts, riches en expériences, souvenirs et opportunités, à passer la main à deux autres jeunes dont le rêve est de faire un chemin dans le mannequinat. «Gold Face m'a permis de suivre ma passion de toujours : le mannequinat. J'ai travaillé sur plusieurs défilés de mode et ce qui m'a le plus marquée, c'est le shooting photo avec des entreprises comme Teamonite et le magazine féminin local essentielle. J'ai également eu la chance de travailler avec des photographes célèbres comme Eric Lee et David Stafford», confie une Naomi Buan sûre d'elle.

 

Cyril Rasoamanana, l’acolyte qui a partagé cette belle aventure avec elle, est lui aussi aujourd'hui armé de nouvelles compétences dans le domaine du mannequinat. «L'expérience Gold Face a été la plus folle mais aussi la meilleure chose qui me soit arrivée jusqu'à présent. J'ai découvert un tout nouveau monde qui, au départ, ne m'intéressait pas vraiment. Mais je me suis jeté dedans et j'ai tout simplement adoré. Je suis reconnaissant pour toutes les connaissances que j'ai acquises, non seulement dans le monde du mannequinat mais aussi dans d'autres domaines. J'ai travaillé sur plusieurs campagnes et séances photo et la campagne Axe a été l'une de celles que j'ai le plus appréciées. J'espérais vraiment faire un jour une carrière influente dans l'industrie du mannequinat», déclare le jeune homme.

 

Pour apprendre et évoluer, les deux mannequins ont pu compter sur le professionnalisme de Laura Mooneesamy, directrice de Gold Models, et de toute son équipe, qui étaient aux petits soins pour eux, leur donnant tous les moyens possibles pour percer et surtout, pour briller. Au moment où ils se préparent à passer le flambeau aux prochains Gold Faces, il est beaucoup question, pour les gagnants de l'édition 2020 – il n'y en a pas eu l'année dernière –, de souvenirs, certes, mais aussi de victoires sur soi-même. «Je ne suis pas triste, au contraire, je me dis que c'est une ouverture. Je sais qu'il y aura d'autres occasions d’évoluer dans la vie. Je suis super emballée à l'idée de passer le flambeau à une autre personne. Elle aussi aura toutes ses chances d'avancer dans le milieu du mannequinat. C'est définitivement le concours qui peut aider un ou une jeune à s'épanouir dans cette voie. Les prochains Gold Faces auront, eux aussi, l’occasion de faire ce que moi j'ai pu faire», poursuit Naomi.

 

Un conseil à donner aux futurs visages de cette aventure ? «Je leur dirais de s'amuser, de profiter, de foncer, de ne jamais baisser les bras et, surtout, de garder les pieds sur terre», ajoute celle qui s'apprête à passer à un autre chapitre de sa vie. «Le mannequinat continuant, l'aventure continue», dit-elle, la voix pleine de conviction. Ce sont là autant de belles choses que Cyril et elle souhaitent aux prochains participants de vivre.

 

Et l’édition 2022 s’annonce palpitante… et différente. «Cette année, nous avons pris la décision de changer les codes. Nous voulons promouvoir les modèles divers car cela permettrait à notre audience de s’identifier plus facilement. Ils ont le pouvoir de renforcer la confiance des gens et nous souhaitons améliorer la perception de la beauté autour de nous. Nous visons à encourager l’inclusion de chacun pour cette édition spéciale», explique Laura Mooneesamy.

 

Donc, plus de monde aura la chance de participer. «Le concours est ouvert aux hommes et femmes âgés de 18 à 25 ans, de toute morphologie et taille. Ceux et celles qui sont intéressés à participer peuvent envoyer un mail sur : thegoldface2022@gmail.com. Ce concours offrira l’opportunité à tous ceux qui rêvent de percer dans le monde de la mode d'être mis en avant au niveau local et international puisque deux finalistes auront un contrat d'une année avec l'agence internationale ICE MODEL qui se trouve en Afrique du Sud. Le concours débutera par une présélection, suivie d’un casting pour sélectionner 20 finalistes (10 filles et 10 garçons) le 2 juillet au Suffren et se terminera par une finale le 30 juillet à Edith Cavell», précise la directrice de Gold Models.

 

Comme les derniers gagnants, les Gold Faces de cette année seront chouchoutés. «Les deux Gold Faces 2022, homme et femme gagnants, pourront, de ce fait, démarrer une carrière à Maurice grâce au soutien de Gold Models qui agira en tant que leur agent. Tous les participants seront encadrés et enregistrés exclusivement à Gold Models. Cela ne s’arrête pas là, les gagnants ont la possibilité de devenir les ambassadeurs de diverses marques, comme Helios, Devred, Pimkie, Gemo, Orsay, entre autres», précise le boss de l'agence qui, depuis quelques années déjà, poursuit son petit bonhomme de chemin.

 

Laura Mooneesamy, tout comme Cyril et Naomi, invite donc ceux et celles intéressés par le milieu de la mode et l'univers du mannequinat à venir tenter l'expérience. «Les inscriptions ont débuté le 9 juin et s’arrêteront le 24 juin. Les inscriptions se font en cliquant sur un lien disponible sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram qui dirigent les gens vers un Google Form. De là, les candidats nous fourniront des photos, leurs mensurations, entre autres. La fiche d’inscription digitale est très simple à remplir. Les 20 candidats sélectionnés bénéficieront d'une formation de catwalk, d’un coaching sportif par Ika De La Croix. Ils participeront aussi à un atelier beauté avec The Face Shop et à une séance de coaching en make-up avec Cedric Lanappe. Khandini Goraya de The Minimalist, conseiller en image, animera un atelier avec les finalistes. Ils feront aussi des test shoots avec le photographe Dylan Mannick pour leur portfolio. Ce qui permettra à Gold Models de promouvoir leur image et d’obtenir des contrats pour des campagnes de publicité, de communications digitales, de défilés de mode, entre autres. Un collaborateur renommé du monde digital assurera le coaching PRO d'influenceur aux candidats», conclut Laura Mooneesamy, fière de ses petits protégés qui s'apprêtent à passer le flambeau… Mais qui n’arrêteront pas pour autant de briller sous les flashs !