• Jane Constance & Mickaël Pouvin : deux belles voix pour faire vibrer le Caudan Arts Centre
  • Sport Automobile : La Motors Formula Team en piste le 14 avril
  • Emilie Duval : «On doit tous, que ce soit l’Église catholique ou autre, se sentir concernés par les abus sexuels sur mineurs»
  • Agression mortelle de Shobanand Bhoyroo, 61 ans, par son voisin | Son neveu : «Ce n’était pas la première fois qu’il était brutalisé»
  • Fête de l’Indépendance : Le fabuleux 12 mars du constable Damien Céline
  • Un Mauricien parmi les disparus après l’attentat contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande | Anwar, le frère de Moosid Mohammed Hossen : «C’est un choc»
  • Coupe du monde féminine 2019 : Sous l’œil attentif de Queency Victoire
  • Dengue : Vallée-des-Prêtres en alerte, Maurice sur le qui-vive
  • Captain Marvel : On y va, on n’y va pas ?
  • Décès tragique de Dia Dookhit | Ses parents : «Nous voulons connaître la vérité…»

Lions de Savanne : Marcher contre le diabète

Le président du Lions Club Savanne, Lutchmun Useree, peut s’estimer satisfait. La marche de sensibilisation au diabète, Strides, a rencontré un vif succès le samedi 24 novembre. En plus des Lions de Savanne, elle a rassemblé presque une centaine d’habitants. Partant du centre social de Surinam jusqu’à l’usine Aquarelle, les participants ont parcouru deux kilomètres afin d’alerter sur la prévalence du diabète, mais aussi de sensibiliser à l’urgence de la situation et d’éduquer sur la lutte contre le diabète et l’amélioration de la qualité de vie des diabétiques.

 

Au point d’arrivée, les participants ont pu participer à plusieurs activités visant à la sensibilisation au diabète. Parmi, des séances de zumba et des causeries. Lors de son allocution, le président du Lions Club Savanne, Lutchmun Useree, a souligné : «Il vaut mieux prévenir que guérir car cette maladie prend de l’ampleur. (...) Il faut à tout prix arrêter avec cette vie sédentaire que nous menons. (...)» Il a rappelé que la lutte contre le diabète est un combat continu pour l’ensemble des Mauriciens.