• Trois agressions mortelles en quelques jours : Les proches de Devadassen, Jacquelin et Alwin entre chagrin et stupeur
  • L’arche de Noé… mie
  • SaveMart : sept ans au plus près des Mauriciens
  • BTS : Le phénomène K-pop à la conquête du monde… et de Maurice
  • Ligue des champions (2e journée) | Juventus vs Barcelone : Messi cherche Ronaldo
  • Désiré François : un concert, un défi
  • Accidents fatals : deux nouvelles victimes, deux familles affligées
  • Une ado de 16 ans poignardée par le père de son enfant de 9 mois | Sa tante : «Nous étions opposés à leur relation dès le départ»
  • Air Mauritius : des employés crient leur colère
  • Championnat d’Angleterre (6e journée) | Arsenal vs Leicester City : qui sera le plus rusé ?

Les Dunienville : une famille en marche contre le cancer

Laurent et Amélie Dunienville ainsi que leurs enfants Raphaël et Victor se mettront en route, lundi 24 août, pour un tour de l’île dont l’objectif est de soulever des fonds pour la lutte contre le cancer. Une aventure humaine pour une cause importante. 

Un désir. Un besoin. Une volonté de s’engager. C’est animée de ces sentiments que la famille Dunienville s’apprête à se lancer un défi pas comme les autres. Celui-ci se fera à pied et durera une vingtaine de jours. Ce lundi 24 août, Amélie et Laurent Dunienville ainsi que leurs enfants Raphaël, 10 ans, et Victor, 8 ans, se mettront en route pour un tour de l’île à pied afin d’apporter leur soutien à la lutte contre le cancer. Cette démarche familiale et sociale a pour objectif de soulever des fonds pour l’association Link To Life qui apporte aide et soutien aux patients atteints de cancer et leur famille. Il est aussi question de sensibiliser les Mauriciens à cette cause.

 

Si cette action leur tient à cœur, c’est parce que Laurent Dunienville a lui-même été diagnostiqué en 2015. «Laurent est en rémission mais pas question de relâcher le combat car il est important que l’on puisse permettre à tous d’avoir accès aux informations, d’être dépistés, accompagnés psychologiquement et financièrement, voire soignés», confie son épouse Amélie. Le top départ sera donné au domicile des Dunienville, à Tamarin. Ils prendront ensuite la direction d’Albion pour la première étape de ce tour de l’île. Ensemble, la famille va parcourir environ 330 km en longeant la côte. «Compte tenu du jeune âge de nos enfants, l’idée est de faire 10 à 15 kilomètres par jour, soit trois à quatre heures de marche tous les matins. Nous n’oublions pas que c’est la rentrée des classes. Ainsi, tous les après-midi seront consacrés au home-schooling», explique Amélie.

 

21 jours de marche

 

Avec leurs sacs à dos, les Dunienville iront à la rencontre des Mauriciens en comptant sur la générosité et l’hospitalité de ces derniers pour les accueillir pour la nuit à chaque étape du parcours. «Nous comptons beaucoup sur la générosité des Mauriciens dans notre démarche. Sur ces 21 jours, nous parcourrons 10 à 15 km chaque matin. Pour la nuit, nous aimerions loger chez les habitants des régions où nous ferons escale. Nous sommes friands de rencontres et aimerions partager notre expérience avec les familles mauriciennes. Si vous souhaitez nous accueillir pour la nuit, et pourquoi pas faire quelques kilomètres de marche avec nous dans la matinée, vous pouvez me contacter sur le 5828 8685.»

 

Adeptes de voyage, de sport et amoureux de la nature, Laurent et Amélie Dunienville sont connus dans le secteur touristique où ils évoluent depuis quelques années. En 2018, ils ont lancé leur blog de voyage, Les DunienZil. Ils ont aussi créé leur société d’excursion à vélo électrique, Electro Bike, rebaptisée Explore NouZil en 2018, qui propose de découvrir le pays à vélo. Comme beaucoup de sociétés dans le domaine, leur entreprise a été durement touchée par la crise sanitaire de la Covid-19.

 

Au lieu de se laisser abattre, le couple a donc décidé de se lancer dans une nouvelle aventure. «Le tourisme, qui est notre passion familiale mais aussi notre source de revenus, est devenu le gros point noir de cette année. Il était pour nous hors de question de subir tout cela et de gâcher le temps que nous avons», lance Amélie. À travers ce geste de solidarité, son mari et elle espèrent aussi offrir une belle leçon d’humanité à leurs enfants. «Nous souhaitons qu’à travers cette aventure, nos enfants développent aussi un réel intérêt pour leur prochain.»

 

Tout au long de leur périple, les Mauriciens pourront suivre leurs aventures sur les réseaux sociaux, notamment sur les pages Facebook et Instagram : Les DunienZil – Travelwith Us. Si vous souhaitez soutenir leur démarche et l’ONG Link to Life, vous pouvez faire un don sur la plateforme crowdfund.mu. Les Dunienville espèrent récolter Rs 300 000 à la fin de cette aventure qui s’annonce définitivement pleine d’émotions.