Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Covid-19, la récidive
  • New Children’s Act : ce qui change pour les enfants
  • Obituaire : France Jonas raconté par Tony François
  • Agression mortelle à Bambous : Nicolas Manooveloo meurt après un violent coup de couteau à la cuisse
  • Yushi Ramah, 17 ans, meurt à l’hôpital ENT - Son oncle Anil : «Nou res bet kouma linn gagn sa infeksion poumon-la alor ki so kat test Covid ti negatif !»
  • Décès de Rajah Madhewoo, Samuel Wong et Ismet Abdoolah : l’adieu à des citoyens engagés
  • IBA Act : amendements et mécontentements
  • Honte aux assassins de la démocratie !
  • Covid-19 : une nouvelle semaine sous haute tension
  • Suspension des vols avec l’Afrique du Sud : Incompréhension et affolement chez les Mauriciens de là-bas

Le Dr Mita Ballysing : «Le pire est devant nous, sortez moins, voyez moins de gens»

Médecin dans le privé, elle n'hésite pas, en ce temps de crise sanitaire, à faire de la prévention à travers des posts sur sa page Facebook ou encore à donner des conseils dans des vidéos, notamment sur le port du masque. Dans l'entretien qui suit, le Dr Mita Ballysing nous donne son avis sur la situation et des pistes sur quoi faire si quelqu'un a contracté la Covid-19.

Avec le nombre de décès et de contaminations au quotidien, le rajeunissement des victimes, les personnes qui décèdent chez elles ou encore les difficultés que rencontrent celles qui sont en auto-isolement, quel constat faites-vous de la situation dans le pays ?

 

Le Mauricien a vécu trop longtemps dans sa bulle pour réaliser que le danger nous a toujours guettés car nous avons été épargnés, étant insulaires. Cependant, le Delta, étant un variant plus contagieux et plus coriace, ne nous épargne pas aujourd'hui et, malheureusement, on risque de payer très cher cette insouciance à tous les niveaux.

 

Vos vidéos de sensibilisation autour du virus sont très appréciées. Pourquoi avoir fait cette démarche ?

 

En tant que généraliste, je fonctionne comme «gatekeeper». Bon nombre de patients et amis demandent des conseils. Le manque d'informations et la peur créent de la panique et pour pallier cette incertitude, j'ai commencé à faire des vidéos dans le but d'expliquer et, surtout, de rassurer et d'aider les gens à passer le cap. L'objectif est de sensibiliser les gens pour qu'on ne se retrouve pas dans une situation sanitaire catastrophique.

 

Quel est votre avis concernant la situation actuelle du personnel soignant dans le pays ?

 

Je vois beaucoup de critiques négatives à l'égard du personnel soignant qui, pourtant, prend des risques pour sauver les autres. Au lieu de les encourager, les gens les démotivent. Essayez de passer une journée à l'hôpital, vous allez voir l'immense fardeau physique et mental qu'ils endurent en ce moment. Et croyez-moi, on n'a pas encore atteint le pic.

 

Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui est actuellement positif à la Covid-19 ?

 

De s'auto-isoler et ce, même si le test est négatif et qu'on présente certains des symptômes de grippe : écoulement du nez, fièvre, courbatures, faiblesse, maux de tête.

- Privilégiez le work from home quand c'est possible.
- La meilleure chose est de rester chez vous et d'éviter les endroits où vous pouvez transmettre le virus, en l'occurrence, les hôpitaux, les foires, les supermarchés, les pharmacies ou encore le transport public.
- Je conseille aussi de faire un test rapide à trois jours d'intervalle.
- Prenez de la vitamine C, du zinc et de la vitamine D.
- Prenez du paracétamol en cas de courbatures et de fièvre.
- Notez les jours et symptômes par ordre chronologique et vérifiez le taux de saturation d'oxygène avec un oxymètre. Au cas où c'est moins de 93 %, appelez votre médecin ou les urgences.
- Si vous avez de la toux, des douleurs à la poitrine, des essoufflements et des vertiges, appelez votre médecin ou les urgences.
- Respirez comme si vous soufflez dans un ballon, pour faire remonter la saturation.
- Réhydratez-vous toute la journée. Eau, infusion à base de gingembre, miel, citron, girofle et citronnelle sont conseillés.
- Mangez équilibré et sain avec moins d'aliments reconstitués et moins de fast-food. Privilégiez les aliments comme les brocolis, salades vertes, dattes, pommes, avocats, etc.
- Il est conseillé de faire une activité physique légère tous les jours : marchez dans le jardin, bougez et ne restez pas allongé. À Maurice nous avons presque tous de la chance d'avoir un jardin contrairement à dans d'autres pays où les gens vivent dans des appartements.
- Il est aussi conseillé de dormir sur le ventre de préférence pour permettre une meilleure expansion des bronches.
- En sus de moins sortir, je conseille aux Mauriciens de faire leur booster. C'est impératif. Et si vous n'êtes pas vacciné, allez-y. Faites-vous vacciner pour éviter le pire.

 

Quel est votre message aux Mauriciens dans ces moments difficiles ?

 

En tant que professionnelle de la santé, je suis toujours pour la prévention. Prevention is better than cure. N'oubliez pas le Covid long, même si vous avez des symptômes légers  pendant votre maladie.

 

Comment voyez-vous l'évolution des choses dans les prochaines semaines ?

 

Je suis très pessimiste. Le pire est devant nous. Sortez moins, voyez moins de gens. Respectez les gestes sanitaires, même si vous êtes vacciné. Le but serait qu'on ne procède pas aux triages dans les semaines à venir et qu'on n'ait pas un mort dans chaque famille. La responsabilité est tout aussi individuelle.