• La vie de... fashionista d’Amanda
  • La PS5 rend impatient
  • Tennis de table - formation : ouverture d’une école à Port-Louis
  • Pétanque – Championnat national doublette mixte : Wong et Sookharry conservent leur titre
  • 15 ans du Collectif Arc-en-Ciel : Mon meilleur souvenir autour d’une Marche des Fiertés
  • Le «kombucha» : à adopter ou à éviter ?
  • Techno - Huawei Y8P : joli et pas cher
  • Huawei Matebook : salut les (petits) musclés !
  • Un million de repas redistribués : réduire l’insécurité alimentaire, le pari de FoodWise
  • Anil Digumber : la Case 75, une histoire de cœur

Hippisme - Barbé 2020 : White River : The Classic Winner

White River est une légende vivante du turf mauricien avec cinq victoires classiques d’affilée après sa démonstration dans le Barbé hier.

Cinq participations dans des épreuves classiques : cinq victoires ! White River fait mieux que Winking qu’il avait égalé l’année dernière, 85 ans après l’exploit de la jument de l’écurie Gujadhur. En remportant sa 5e victoire classique d’affilée, White River est en train d’écrire sa propre histoire au Champ de Mars. Hier, il est devenu le premier cheval à inscrire son nom au palmarès du Barbé deux fois de suite. 

White River a vite fait d’effacer son premier revers au Champ de Mars, subi face à Alyaasaat à son retour à la compétition, cette année, après son formidable parcours en 2019. Année au cours de laquelle, non seulement était-il resté invaincu, mais il avait aussi rejoint la jument Winking dans l’histoire des courses. Il avait réussi à égaler un vieux record de 85 ans en faisant main basse sur les quatre classiques de la saison. Hier, il a fait mieux. Pour White River, ça fait désormais cinq victoires classiques en autant de participations.

 

Retour sur ce nouvel exploit de White River. Undercover Agent a surpris tout le monde au départ du Barbé et son jockey Joorawon insistait pour prendre le contrôle de la situation alors que Rule The Night s’était déjà installé dans la position tête et corde. Il était évident que les instructions d’Undercover Agent étaient de mener la course et, ainsi, on vit un Joorawon déterminé à être en tête de la course. Peu après le 1400m, le représentant de l’écurie Maingard prit résolument le commandement devant Rule The Night avec Table Bay en 3e position, suivi de Hard Days Night, avec White River à son extérieur, et un peu loin Alyaasaat.

 

Undercover Agent déployait ses belles foulées en tête de la course et un coup d’œil au chronomètre montra que les 400 premiers mètres de la course en montée ont été courus en 24.77s, un rythme élevé. A ce stade de la course, Joorawon ne pouvait se permettre de continuer à mener à la même allure et ainsi au passage du 1000m, le chronomètre affichait 12.42s alors que le lap précédent, entre les 1400m et 1200m, était de 11.59s. Mais comme le train ralentissait légèrement, Table Bay quitta les barres pour ne pas se faire piéger à la corde. Le cheval de Gujadhur déborda Rule The Night pour venir courir sur l’arrière-train d’Undercover Agent, qui signa deux laps de 11 secondes du 1000m au 600m. Où le premier coup d’accélérateur allait être donné par le leader. Derrière, White River suivait toujours en «one off». Mais après le passage du 600m, son jockey décida d’améliorer sa position et le Cheval de l’Année 2019 vint vite se positionner presque derrière Table Bay. Juglall en fit de même sur Alyaasaat, qui suivait la progression de White River. Chronomètre au 400m : 10.80s. Preuve que les choses sérieuses avaient commencé. Juglall prit la première initiative avant le dernier tournant. Il changea de ligne sur Alyaasaat, qui se portait alors à l’extérieur de White River.

 

A l’avant, Undercover Agent ne faisait pas grosse impression alors que Table Bay l’inquiétait sérieusement. A un certain moment, au début de la ligne droite, ce fut Alyaasaat qui faisait, sur deux ou trois foulées, la plus grosse impression. On peut même penser qu’il prit très brièvement le dessus sur White River, mais une fois ce dernier sollicité à fond par David, il refit facilement son retard et la différence, il allait la faire lorsque David changea la cravache de main, sentant que sa monture avait tendance à «shift out». Au 100m, l’issue était hors de doute : White River prit ses distances d’Alyaasaat, lequel eut le mérite de se battre jusqu’au bout même si à l’avant David avait déjà baissé les rênes pour savourer, en selle, la démonstration de White River, lequel, en raison de son caractère propre à lui, se permit même le luxe de se relâcher dans les 50 derniers mètres de l’épreuve.

 

Alyaasaat n’a pas démérité à poids égal et on peut penser que dans une course à handicap, il pourra éventuellement songer à faire tomber à nouveau White River en cours de saison. Table Bay, lui, a fait une course courageuse pour prendre la 3e place alors qu’Undercover Agent a été une petite déception, lui qui était considéré comme le challenger principal de White River.