Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Vente illégale de vieille ferraille, pollution, routes impraticables… : Les habitants de Rughooputh Lane, Quatre-Bornes, montent au créneau
  • Festival du Livre de Trou-d’Eau-Douce : trois bonnes raisons d’y aller
  • Champions de cross-country - Rencontre avec Sébastien et Christopher Bonnapen : deux frères, une seule passion
  • Yogesh Siraz, côté jardin
  • Santé oculaire : ENL sensibilise les pêcheurs
  • Sahib Meerhossen condamné à perpétuité après l’assassinat de Lara Rijs - Son épouse Nazmeen : «Santans-la tro lour»
  • Ces Mauriciens «so in love» de La Casa de Papel
  • Athlétisme - Charge provisoire de détournement de fonds : Vivian Gungaram accusé et soutenu
  • Met Gala : attention les yeux !
  • À Montréal : quand la vie se conjugue avec la Covid-19

Hippisme - 20e journée : Le réajustement du handicap plaide pour Patrol Officer

On devrait avoir une bonne idée des chances de Patrol Officer pour le Maiden cet après-midi.

L’heure de l’ultime répétition avant le Maiden approche à grands pas. Victorieux dans un joli style à sa dernière incursion, Alshibaa partira logiquement avec la faveur des pronostics cet après-midi. Reste que nous pensons que Patrol Officer et Alyaasaat, les deux fers de lance de l’écurie Rousset, peuvent espérer jouer aux trouble-fêtes. Encore plus le premier nommé, qui profitera à coup sûr du réajustement du handicap.

Transcendant en 2020, Patrol Officer n’a pas encore ouvert son compteur cette saison. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé, l’alezan tombant les armes à la main face à Undercover Agent (2 fois) et Alshibaa lors de ses trois dernières tentatives. Et au vu de son dernier engagement, l’entourage de Patrol Officer peut avoir un silent hope, tant il avait tiré durant le parcours pour au final n’échouer qu’à 1,30L d’Alshibaa. Mais pourquoi l’issue serait-elle différente cette fois ?

 

D’abord, Patrol Officer recevra cette fois 3 kg de son adversaire direct. Sur 2200m, ce petit détail peut faire toute la différence. Sa ligne moyenne plaide également en sa faveur, car il ne risque pas de se retrouver à nouveau enfermé à la corde. Dinesh Sooful n’aura qu’à choisir son moment pour passer à l’offensive. Le principal objectif de Patrol Officer cette année demeure le Maiden. Une victoire dans le Golden Trophy cet après-midi servirait de véritable baromètre à ses ambitions.

 

Alyaasaat : la tenue à l’épreuve

 

Alshibaa demeure toutefois le cheval à battre. Avec une victoire et un placé cette année, l’élève de Ricky Maingard a entamé de la meilleure façon qui soit la défense de son titre dans le Maiden. Il n’a pas été bousculé dans sa préparation et il semble avoir progressé sur sa dernière sortie victorieuse. La distance allongée plaide définitivement en sa faveur. Seul hic, sa 8e ligne, qui risque de lui compliquer la tâche. Dans un champ de dix partants, il y a fort à parier qu’il puisse se retrouver derrière des chevaux qui n’avancent pas dans l’emballage final, ce qui hypothéquerait alors ses chances.

 

N’était-ce le fait d’avoir trébuché au départ dans les Winter Stakes, Alyaasaat aurait sans doute offert une meilleure réplique à Alshibaa. Avec un beaten margin de 1,85L, ce fils de Dawn Approach peut certainement nourrir des regrets. Alyaasaat se présentera au départ cet après-midi fort d’un excellent galop en solitaire mardi. Sa tenue reste toutefois sujette à caution, vu qu’il n’a jamais été aligné au-delà de 1850m en carrière. Le fait de porter le top weight sur pratiquement deux tours de piste mérite aussi d’être relevé. Reste que nous pensons que ce classy individual aura son mot à dire malgré tout. Un accessit demeure à sa portée.

 

The Dazzler avait fait illusion la dernière fois avant de subir la loi d’Alshibaa. Il aura encore des visées sur la position tête et corde, mais la présence de Stream Ahead n’est pas pour arranger ses affaires. Le gris de l’écurie Daby reste sur une courte défaite face à Haylor il y a trois semaines. Les 700m additionnels sont dans les cordes de ce fils de Gimmethegreenlight. Avec seulement 52 kg sur le dos et confié à l’expérimenté Swapneel Rama, il aura à coeur de jouer un vilain tour à ses adversaires s’il obtient ses aises à l’avant.

 

Surpris par Bag Of Tricks dans le championnat des 4-ans, Padre Pio vient cette fois se frotter aux meilleurs stayers de l’île. Son faible handicap demeure un atout non-négligeable. Il a paru dans de bonnes dispositions récemment. Pour peu qu’il surmonte sa ligne exécrable, il peut se mêler à la lutte pour les places d’honneur. Idem pour Opera Royal, qui n’avait pas été surclassé par Alshibaa dans les Winter Stakes. Associé au jockey titulaire Santana, il mettra à profit son handicap favorable. Bien que toujours dans de bonnes dispositions, le récent vainqueur Haylor devrait trouver la marche plus haute cette fois. Difficile en revanche de faire confiance à Marshall Foch et Made To Conquer, qui ont tous deux été assez moyens jusqu’ici.

 

Orffer possède quelques belles cartouches

 

Outre Alshibaa dans l’épreuve phare, l’écurie Maingard et son jockey titulaire Pierre-Corne Orffer possèdent, sur papier du moins, quelques belles cartes à abattre pour le compte de cette journée dominicale. D’abord avec Silver Heritage, favori battu à sa dernière tentative. L’alezan s’est refait une santé. Bien placé dans les boîtes il peut remettre les pendules à l’heure. Après deux sorties fort prometteuses cette année, l’heure de Travelin Man est peut-être arrivée. Ce grand cadre a gagné en condition. Muni d’œillères, il aura dans le viseur un premier succès mauricien dans la 7e épreuve. Il ne fait certes pas partie des favoris dans le 2050m réservé aux compétiteurs de la B61, mais Spring Man mérite d’être respecté malgré tout, lui qui reste sur une courte défaite face à Red Mars dans une catégorie supérieure. Si Orffer l’a préféré à Tsitsikamma Dance, c’est qu’il a forcément ses raisons.

 

Notre sélection

 

1re course: Newsman – Dunzie – Captain Falcon – New Golden Age
2e course: Mezuzah – Emblem Of Hope – Spry – Moon Jumper
3e course: Donnan – Bollinger – Good Buddy – Captains Fort
4e course: Silver Heritage – Viking Trail – G I Joe – Desert Illusion
5e course: Consul Of War – Backpacker – Bag Of Tricks – Spring Man
6e course: Patrol Officer – Alshibaa – Alyaasaat – Padre Pio
7e course: Travelin Man – Pforzheim – Sand Path - Kalgoorlie
8e course: Eurotec – Cloud Seeder – Gontravelin – High Key