• La Croix Rouge : S’engager, symbole de solidarité et d’humanité
  • JIOI 2019 : Les entraîneurs boostés par leur cash prize
  • Gaia Succulents | Ektah Maha : une succulente... passion
  • Basco Raphael et son amour de «Lamizik»
  • Jin Fei : À la découverte de l’Eden Garden Square
  • Sufyaan Aubeeluck : De juriste à fabricant de bijoux
  • Hippisme 22e journée | Wall Tag persiste et signe !
  • Consommateurs, à vos «eco-bags» !
  • Oliver Thomas : «Les Mauriciens sont fatigués de retrouver les mêmes visages, les mêmes personnes sur l’échiquier politique»
  • MBC : la chaise musicale se poursuit

Heytoi… le !

Tablette, PC, smartphone : we order them out ! Uniquement, bien sûr, le temps de découvrir cette rubrique qui prend la température des réseaux sociaux. Ici, vous trouverez l’actu qui fait défriser les permanentes, la vidéo ou le cliché qui emballe les internautes (et désemballe certaines choses) et des «mèmes» qui déchirent (entre autres petites gourmandises de l’ère connectée).

Oh my Actu !

 

 

Sauvez Koonjoo 1. Après l'incontournable Willy, orque et star du petit écran de son état, la suite du feuilleton – en version très locale – s'est jouée sur les réseaux sociaux, cette semaine. Un pur moment d'émotion et de découverte (ou plutôt de «dédécouverte») de la faune marine de l'île, avec pour acteur principal, le ministre Prem Koonjoo. Sa réplique inoubliable (qui a provoqué éclats de rire jaune et mèmes à foison) est désormais culte ; non, il n'y a pas de baleine à Maurice, a-t-il lancé, fier, la prose posée et convaincante, le regard pétillant. Le politicien qui opère en sous-marin (de nombreux Facebookers se sont demandés : who’s that guy ?) devrait connaître les règles pour une remontée à la surface réussie : la loi du propos intelligent. Par défaut, néanmoins, il reste la loi du silence, bien sûr. Pour l'instant, l'étoile (de mer) Koonjoo est prise dans un raz-de-marée de critiques. La planète bleue a décidé de lui faire sa fête jusqu'à ce qu'il soit anba lamer. Les posts le concernant ont inondé votre timeline. Une vague d'humour, de propos satiriques, de réflexions posées et intéressantes mais aussi de vulgarité ! Un ministre qui boit la tasse, ça inspire !

 

On retient le commentaire de l'indétrônable Nanda Pavaday :«Mo met sa post la pou mo collegue Poobalen. Kan minis pe dirr pena baleine dan Moris, zot realizé ki sa boug bizin pe ressenti?»

 

Et la bonne idée de Kugan Parapen : organiser un crowdfunding pour que le ministre puisse aller popom pour voir les baleines.

 

D’où viennent les «mèmes» : Magali Deliot, Savattology, Jonathan Vielleuse, Titalbér – Pinokyo, La vérité ki pou dérange zot, Francesca Jhabeemissur Ducasse.

 


 

Oups !

 

 

Spot the error ? Une vitrine d'un grand magasin dans un centre commercial mauricien a de quoi vous faire sourire. Si ça vous prend plus d'une seconde pour trouver, no stress, ça viendra.

 

Merci à Michael Chang pour le partage qui fait LOL.
 


 

«Enn batman move pou la sante»

 

Ce dialogue sympa, c'est tout ce qu'on retient de cette vidéo qui n'a pas grand intérêt. Sauf peut-être pour les fans d'un certain DJ Baron et pour ceux qui ont décidé qu'il n'était pas au top. Un clash de plus sur la planète Facebook qui compulse, quand même, 33 000 vues et plus de 400 partages.

À voir où : sur la page Facebook de Mr DEM. B.

Pour découvrir (ou pas) le titre à l'origine du clash : http://bit.ly/FOSSBOSS.

 


 

Le post LOL

 

Humour qui s’effeuille. Ewam R est un des amuseurs de Facebook et, cette semaine, il s'est intéressé à l'ex-leader de l'opô(le)sition. Une question à faire tomber la moustache du politicien. Mais he can leave his file «rouz» on.

EWAM R : If Berenger starts working in a strip club, will he do Paul dancing?