• Trois agressions mortelles en quelques jours : Les proches de Devadassen, Jacquelin et Alwin entre chagrin et stupeur
  • L’arche de Noé… mie
  • SaveMart : sept ans au plus près des Mauriciens
  • BTS : Le phénomène K-pop à la conquête du monde… et de Maurice
  • Ligue des champions (2e journée) | Juventus vs Barcelone : Messi cherche Ronaldo
  • Désiré François : un concert, un défi
  • Accidents fatals : deux nouvelles victimes, deux familles affligées
  • Une ado de 16 ans poignardée par le père de son enfant de 9 mois | Sa tante : «Nous étions opposés à leur relation dès le départ»
  • Air Mauritius : des employés crient leur colère
  • Championnat d’Angleterre (6e journée) | Arsenal vs Leicester City : qui sera le plus rusé ?

Ganesh Chaturthi : Hymne au dieu de la sagesse

Chez les Babagee comme chez les Govinda, l'heure est aux préparatifs en vue de ce jour spécial.

Le samedi 22 août, les Mauriciens de foi marathi célébreront dans la ferveur le Ganesh Chaturthi. Ce rendez-vous important du calendrier hindou met à l’honneur Ganesh, le dieu de la sagesse et de l’intelligence.

Toute une nuit de dévotion dédiée au dieu Ganesh. C’est ce que préparent de nombreuses familles de la communauté marathi et hindoue en vue de la fête Ganesh Chaturthi qui sera célébrée le samedi 22 août. Cette célébration religieuse est l’une des plus importantes du calendrier hindou, qui marque la naissance du dieu de l’intelligence, de la sagesse et de l’éducation. Il est considéré comme celui qui offre protection et bénédiction en enlevant les obstacles sur le chemin des fidèles.

 

Ainsi, afin de lui rendre hommage, de nombreuses familles, qui ont observé 40 jours de jeûne, organisent le rituel du murthi sthapana qui est une grande nuit de prière au cours de laquelle les dévots chanteront, danseront et feront des offrandes en son honneur. Chez les Babajee à Nouvelle-France, c’est un rendez-vous immanquable, une tradition qui se perpétue depuis de nombreuses années. Une fois encore, ils mettront les petits plats dans les grands afin de marquer comme il se doit ce jour important.

 

À moins d’une semaine du grand jour, les préparatifs vont donc bon train dans la maison familiale où tout est mis en œuvre pour accueillir au sein de leur foyer le dieu Ganesh et les centaines de dévots qui viendront lui rendre hommage lors de la grande nuit de prière qui se déroulera dans celle de samedi à dimanche. «Nous avons toujours célébré le Ganesh Chaturthi. Avec mes frères, nous avons toujours vu nos aînés accorder une grande importance à cette célébration. En grandissant, nous avons nous aussi compris le symbole qu’elle représente. C’est donc une grande fierté d’y prendre part», confie Avish.

 

Ainsi, ce jour-là, les Babajee accueilleront famille, amis, voisins et dévots de la localité. Plus de 300 personnes sont attendues à cette grande nuit de prière. Les dévots apporteront offrandes, danseront et chanteront des louanges au dieu de la sagesse tout au long de la nuit. «C’est comme si que nous accueillions dans notre maison le dieu Ganesh à qui nous demandons de nous bénir afin de surmonter tous les obstacles qui se présenteront à nous. C’est donc une immense joie pour toute la famille. C’est une bénédiction.»

 

Même ambiance et mêmes préparatifs du côté des Govinda à Midlands. Bien qu’ils aient l’habitude de cette célébration et de tout ce qu’elle implique, c’est toujours avec beaucoup d’excitation, explique Darshini, qu’ils préparent ce grand moment de ferveur. «Nous allons aussi procéder au grand nettoyage de la maison car nous allons accueillir Ganesh et plusieurs fidèles. Vendredi, nous allons préparer les sucreries préférées du dieu Ganesh, comme le Kanowla et le Modduck, qui seront offertes comme une offrande.»

 

La famille assurera aussi l’animation tout au long de la soirée, avec des chants et des danses qu’elle pratiquera elle-même. Plusieurs séances de prière auront lieu au cours de la nuit. «Cela fait plusieurs jours que nous répétons. Nous allons aussi tous porter des habits traditionnels. Nous allons jouer des instruments, chanter et danser afin de rendre grâce à Ganesha comme il faut. Pour nous, c’est un grand bonheur que de rendre hommage ainsi.» Le lendemain, les dévots se réuniront pour procéder à l’immersion du murthi, statuette en terre cuite, à la mer ou à la rivière, après avoir procédé à une procession, avant de rentrer chez eux avec un sentiment de joie et de paix intérieur.