• Mannyok, le groupe rodriguais et sa conquête africaine
  • Laurent Combalbert : À la découverte de... ADN Kids
  • National Sports Award 2019 : des étoiles brillantes
  • Bruno Mikale, un coach aux fourneaux
  • Le meurtrier de son fils libéré un jour après sa condamnation | Sunita Darga : «Nous demandons au DPP de faire appel»
  • Love Aaj Kal 2 : Sur les pas du père
  • Amar Moonesamy, 17 ans, meurt d’une «overdose» de drogue synthétique | Veena, sa mère : «Nous voulons des réponses pour faire notre deuil»
  • Coronavirus : Le message d’espoir du Dr Sumayyah Hosany en Chine
  • Chelsea vs Man Utd : Lampard vs Solksjaer, opposition de styles
  • Terry, 13 ans, atteint d’une maladie cardiaque | Annabelle, sa maman : «Aidez notre fils à avoir un nouveau cœur»

#FILLTHEBOTTLE, quand Tamarin s’y met

L’équipe espère renouveler cette expérience.

Encore un challenge, nous direz-vous, mais celui-ci n’est pas si bête et bon pour la planète. Ils étaient nombreux, bouteille en plastique en main, le dimanche 29 septembre, sur la plage publique de Tamarin. Ils y étaient tous, pour relever le nouveau défi écolo qui fait le buzz sur le Net depuis le mois de juillet de cette année : #FILLTHEBOTTLE. Le principe est très simple : il s’agit de remplir une bouteille de mégots de cigarettes ramassés dans la rue, sur la plage, etc. Une fois le récipient rempli, il ne reste plus qu’à poster un cliché ou une vidéo sur les réseaux sociaux en précisant le temps qu’il vous a fallu pour la collecte, et le chemin parcouru.

 

Roobun Marimootoo, initiateur de Kafe de paran de Tamarin a voulu réaliser cette action citoyenne et écologique dans sa localité. «Ce challenge a pour objectif de mobiliser et conscientiser la population concernant les mégots de cigarettes qu’on jette partout. Car un mégot pollue 500 litres d’eau et met 12 ans à se dégrader. Donc, avec le soutien de Waterwise et Kafe de paran de Tamarin, nous avons conduit cette activité afin d’éduquer la population sur la conservation de l’environnement tout comme nettoyer et préserver notre planète et pousser les autres personnes à agir», avance notre interlocuteur. Faisons donc chacun notre part pour sauver la planète.