Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Pascal Desroches, arrêté pour agressions sexuelles : portrait du violeur en série aux deux visages
  • Rashmi Rocket : Taapsee Pannu court plus vite que son ombre
  • Nouvel album : Alain Ramanisum va vous faire… «Danse»
  • Malenn Oodiah : «Nous pouvons et nous devons réinventer notre modèle de société»
  • Covid-19 : Maurice tombe le masque, Rodrigues sur le qui-vive
  • Un an depuis la disparition tragique de Soopramanien Kistnen - Hansley, son fils : «Mo gard lespwar pou kone ki sannla inn tir lavi mo papa»
  • Si les «Avengers» n’existaient pas…
  • Tennis de table – ITTF World Youth Championships : A la conquête du Portugal
  • Prince Stave : a Nigerian musician in Mauritius
  • La situation des rastas mauriciens préoccupe l’opinion internationale

Espagne vs France : un palmarès à redorer

La Roja de Ferran Torres et les Bleus de Karim Benzema cherchent un rachat après l'Euro 2020.

Les deux pays voisins visent la succession du Portugal dans ce tournoi récemment inventé par l’UEFA. Sur papier, le spectacle devrait être au rendez-vous. Les finale est à suivre ce soir à 22h45.

Ce soir, on aura droit à la finale de cette deuxième édition et un nouveau trophée ne serait pas de trop pour l’une des finalistes, tant pour les joueurs que pour les supporteurs, privés d'accès aux stades pendant un an à cause de la pandémie. N'empêche qu’on ne va pas bouder notre plaisir ce soir avec une finale de rêve entre l’Espagne et la France, deux nations qui ont connu des fortunes heureuses dans un passé pas très lointain, et rêvent de succéder au Portugal au palmarès de ce tournoi.

 

L’Espagne avait remporté la Coupe du monde 2010 et deux titres européens (Euro 2008 et Euro 2010) alors que son voisin, la France est le champion du monde en titre (2018). Deux équipes qui disposent d’un réservoir de joueurs talentueux, qui peuvent emballer un match. Dans ce registre, c'est la France qui possède un certain avantage sur son adversaire du jour. Mais il ne faudrait pas sous-estimer une équipe espagnole plus fraîche physiquement.

 

Vainqueurs renversants de la Belgique (3-2), jeudi soir à Turin, les hommes de Didier Deschamps auront la possibilité d’accrocher un nouveau titre. Mais pour cela, il faudra venir à bout d’une séduisante équipe espagnole. Les joueurs de Luis Enrique ont réalisé la veille une belle sensation dans ce Final Four en éliminant les Italiens, champions d’Europe en titre (2-1).

 

L'Italie, après trois ans sans défaite, a été brutalement ramenée sur terre mercredi à Milan par une audacieuse Espagne. En prenant sa revanche après la cruelle élimination aux tirs au but à Wembley en demi-finale de l'Euro, il y a trois mois, la Roja met fin à 37 matches sans défaite des champions d'Europe, le record pour une sélection nationale. Un doublé de Ferran Torres (17e, 45e+2) et l'exclusion du capitaine Leonardo Bonucci (42e) ont assommé l'Italie avant la pause.

 

Le but tardif de Lorenzo Pellegrini (83e) n'aura suffi qu'à rallumer le volcan San Siro sur les dernières minutes. 

 

A Turin, les Bleus ont gagné une nouvelle bataille face à la Belgique (3-2), en demi-finales de cette deuxième édition de la Ligue des nations, jeudi 7 octobre. La compétition sent encore un peu le neuf, mais la victoire reste belle et dans un registre différent de la demi-finale de Coupe du monde gagnée (1-0) contre ces mêmes Diables rouges en 2018, en Russie. Les Bleus ont effectué une remontada en deuxième mi-temps grâce à des buts de Karim Benzema, Kylian Mbappé et Théo Hernandez (2-3) alors que la Belgique pensait avoir fait le plus dur en rentrant aux vestiaires à la mi-temps sur le score de 2-0 (but de Yannick Carrasco et Romelu Lukaku). La finale se dispute ce soir au stade San Siro de Milan.