Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Pascal Desroches, arrêté pour agressions sexuelles : portrait du violeur en série aux deux visages
  • Rashmi Rocket : Taapsee Pannu court plus vite que son ombre
  • Nouvel album : Alain Ramanisum va vous faire… «Danse»
  • Malenn Oodiah : «Nous pouvons et nous devons réinventer notre modèle de société»
  • Covid-19 : Maurice tombe le masque, Rodrigues sur le qui-vive
  • Un an depuis la disparition tragique de Soopramanien Kistnen - Hansley, son fils : «Mo gard lespwar pou kone ki sannla inn tir lavi mo papa»
  • Si les «Avengers» n’existaient pas…
  • Tennis de table – ITTF World Youth Championships : A la conquête du Portugal
  • Prince Stave : a Nigerian musician in Mauritius
  • La situation des rastas mauriciens préoccupe l’opinion internationale

Double ordination selon les restrictions sanitaires : Jean-Patrick Polydor et George Othello «en communion d'esprit et de cœur avec les Mauriciens»

Jean-Patrick Polydor (à g.) et George Othello seront ordonnés prêtre et diacre permanent respectivement, ce dimanche 3 octobre.

C'est ce dimanche 3 octobre, à 14 heures, à Sainte-Croix, que le cardinal Maurice Piat ordonnera Jean-Patrick Polydor prêtre et George Othello diacre permanent, conformément aux restrictions imposées par la pandémie. Le public pourra suivre la célébration sur la MBC et sur la page Facebook de CAPAV.

L'émotion est palpable. Intense. Car cette journée très particulière, Jean-Patrick Polydor et George Othello l'attendent depuis longtemps. Et malgré les restrictions et les paramètres qui sont en vigueur à cause de la pandémie due au coronavirus, leur grand jour est enfin arrivé. Ce dimanche 3 octobre, à 14 heures, à Sainte-Croix, le cardinal Maurice Piat les ordonnera prêtre et diacre permanent respectivement.

 

C'est en conformité avec les mesures imposées par les autorités que le diocèse de Port-Louis célébrera, dans la joie, cette double ordination qui se déroulera comme le prévoit le protocole sanitaire, avec un maximum de 100 personnes. Mais si les conditions sanitaires ne permettent pas à un plus grand nombre de personnes d'assister à cet événement très important dans la vie de Jean-Patrick et de George, c'est grâce à la technologie, à la télévision et sur les réseaux sociaux, que les principaux concernés, tous deux membres de la Congrégation des Spiritains (congrégation à laquelle appartenait le Père Laval), espèrent partager cette belle étape de leur vie avec tous les Mauriciens.

 

«C'est vrai que nous allons vivre ce moment dans des conditions particulières avec la pandémie. On a repoussé une première fois mais là, le moment est arrivé. Il faut avouer que ce n'est pas évident car on prépare cela depuis 11 ans et arrivés à la fin, on a été confrontés à une crise sanitaire. Mais on s'est adaptés à la situation. Vivre cela avec d'autres personnes à travers la technologie nous permet surtout une proximité avec la jeune génération car les jeunes, aujourd'hui, sont hyper connectés. L'expérience montre qu'il y a beaucoup de personnes qui nous suivent sur les réseaux, à travers les différentes plateformes», confie Jean-Patrick Polydor qui devient aujourd'hui le 174e prêtre mauricien.

 

Originaire de Sainte-Croix et issu d’une famille très pratiquante, Jean-Patrick, benjamin d'une fratrie de quatre enfants, a trouvé très jeune sa place dans la communauté chrétienne à travers la chorale et l'animation liturgique. C'est aussi en s'engageant auprès des enfants pour le soutien scolaire qu'il a poursuivi son cheminement.

 

C'est après des études secondaires au collège du Saint-Esprit et après avoir travaillé dans une banque que Jean-Patrick décide de donner une nouvelle dimension à sa vie. Après avoir démissionné de son emploi en 2010, le jeune homme commence son discernement, en passant notamment par Madagascar, la Tanzanie et le Sénégal. C'est à Dakar, au Sénégal, les 1er et 2 août 2020, qu'il a prononcé ses vœux perpétuels et a été ordonné diacre. Depuis son retour à Maurice, il est à la paroisse de Saint-Jean où il effectue un stage. Aujourd'hui, c'est avec ferveur qu'il accueille cette nouvelle étape de sa vie.

 

Ce dimanche est aussi spécial pour les Othello. George, originaire de Tranquebar et qui vient d’une famille de 12 personnes – cinq frères et cinq sœurs – sera, à partir d'aujourd'hui, diacre permanent*. Pratiquant le judo, George Othello a trouvé dans ce sport un certain équilibre. «C’est une école de discipline qui m’aide à grandir», dit celui qui a partagé son expérience du judo avec les jeunes du Rehabilitation Youth Centre de Beau-Bassin et du Foyer Père Laval. George est aussi, depuis plus de 25 ans, animateur au Centre d’accueil de Terre-Rouge pour aider les jeunes à sortir de la dépendance à l’alcool et la drogue. «La Parole de Dieu, le contact avec mes frères et sœurs qui sont dans l’addiction, m’ont fait comprendre que seul, on peut tomber dans l’addiction mais tout seul, on ne peut pas sortir de cet enfer de l’alcool et de la drogue. Seul le Créateur peut nous aider à nous en sortir», confie-t-il.

 

C'est dans la prière qu’il va vivre cette journée, tout comme Jean-Patrick. «Il va de soi que tout sera fait pour respecter les mesures sanitaires imposées par les autorités. Les circonstances nous donnent toutefois l'occasion de vivre cette étape différemment, à travers la télévision et les réseaux sociaux, et d'être en communion de cœur et d'esprit avec toute l'île Maurice et tous les chrétiens de l'île», nous déclare Jean-Patrick Polydor qui, avec George Othello, invite le public à suivre la célébration importante pour eux sur la MBC et sur la page Facebook de CAPAV, à 14 heures, pour partager leurs émotions.

 

*Le diacre peut baptiser, bénir les époux lors d’une cérémonie de mariage, dire l’homélie à la messe (commentaire de l’évangile), mais il ne peut célébrer l’eucharistie (la consécration du pain et du vin en Corps et Sang du Christ) ni confesser. Certains diacres permanents sont mariés et continuent à exercer leur activité.