Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Olivette Goder, 67 ans, décède de la Covid-19 - Ses enfants : «Personne ne devrait être enterré dans des conditions si horribles...»
  • Richarno Colin et Merven Clair : Mon boxeur, mon amour, mon héros
  • Réouverture de l’enquête judiciaire sur l’affaire Kistnen - Simla : «J’ai toujours dit que mon époux a été assassiné»
  • Grave, inadmissible, condamnable
  • Hippisme - 14e journée : Frosted Gold vise un premier succès de prestige
  • Hippisme - 13e journée : Var’s Elusion, un digne champion chez les 3-ans
  • Vel Kadarasen : une année, des clichés, un livre, un homme
  • Breast Cancer Care : Madam Rodrig, un projet de cœur
  • Poursuivi pour culture de cannabis : le coup de gueule du chanteur Jahfazon
  • Meal Prep : comment allier plaisir et santé

Double noyade à Notre-Dame : Fabrice et sa sœur Alicia, inséparables jusque dans la mort

Les funérailles des deux enfants ont eu lieu à la paroisse de leur localité

Leur douleur est indescriptible… Daniel et Marianne ont perdu leurs deux enfants, Fabrice, 12 ans, et Alicia, 5 ans, le dimanche 4 octobre. L’aîné se serait noyé en allant porter secours à sa petite sœur qui s’était retrouvée en difficulté dans un bassin d’irrigation se trouvant non loin de leur maison. Témoignage.

Aucun parent ne devrait avoir à enterrer son/ses enfants/s… Pourtant, c’est le drame que vivent Daniel et Marianne. Ce couple, qui habite Notre-Dame, porte un lourd chagrin mêlé à un sentiment d’incompréhension. Le lundi 5 octobre, Daniel et Marianne ont organisé les funérailles de leur fils Fabrice, 12 ans, et celles d’Alicia, leur fille de 5 ans, en l’église Notre-Dame de la Délivrande. Frère et sœur ont connu une fin tragique, la veille. L’aîné se serait noyé en allant porter secours à sa sœur qui était en difficulté dans un bassin d’irrigation se trouvant non loin de leur maison. Selon le rapport d’autopsie, les deux enfants sont morts par asphyxie suite à la noyade.

 

«Nou pe res pans zot mem», lâche Marianne, d’une voix cassée. «Nou pa pou kapav bliye zot zame», ajoute son époux, accablé. Leurs deux autres fils, âgés de 18 et 10 ans, sont également anéantis. «Nou pou oblize avanse tipa tipa pou kapav sirmont sa maler-la», souligne Daniel. Mais pour l’heure, difficile pour cette famille de faire son deuil.

 

Les Mariano, d’origine rodriguaise, se sont d’abord installés à D’Epinay, avant de bouger à Notre-Dame il y a un mois. Le jour de la tragédie, Fabrice et sa sœur Alicia sont allés jouer non loin du bassin d’irrigation pendant que leur mère Marianne faisait la vaisselle. Mais en rentrant, Daniel a remarqué l’absence des enfants. La police a été alertée peu après qu’un membre de la famille avait retrouvé la boîte de chewing-gum de Fabrice ainsi que ses savates non loin du bassin d’irrigation. Entre-temps, des volontaires ont repêché la dépouille d’Alicia. Celle de Fabrice a ensuite été repêchée par des éléments du Groupe d’intervention de la police mauricienne.

 

La fillette serait tombée à l’eau en jouant à proximité du bassin. Son frère se serait, lui, noyé en lui portant secours. L’enquête policière se poursuit. Par ailleurs, Joe Lesjongard, ministre des Services publics et député de la circonscription, s’est rendu sur les lieux du drame. Il réclame l’installation d’une clôture pour éviter d’autres incidents.