Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Vente illégale de vieille ferraille, pollution, routes impraticables… : Les habitants de Rughooputh Lane, Quatre-Bornes, montent au créneau
  • Festival du Livre de Trou-d’Eau-Douce : trois bonnes raisons d’y aller
  • Champions de cross-country - Rencontre avec Sébastien et Christopher Bonnapen : deux frères, une seule passion
  • Yogesh Siraz, côté jardin
  • Santé oculaire : ENL sensibilise les pêcheurs
  • Sahib Meerhossen condamné à perpétuité après l’assassinat de Lara Rijs - Son épouse Nazmeen : «Santans-la tro lour»
  • Ces Mauriciens «so in love» de La Casa de Papel
  • Athlétisme - Charge provisoire de détournement de fonds : Vivian Gungaram accusé et soutenu
  • Met Gala : attention les yeux !
  • À Montréal : quand la vie se conjugue avec la Covid-19

Désiré François, l’homme de toutes les collaborations

De plus jeunes artistes heureux de travailler avec le chanteur de Cassiya.

En voilà un qui était déjà incontournable et qui est on ne peut plus en vogue en ce moment, avec non seulement le tube Ingra avec Jason Heerah mais aussi la sortie, ce mois-ci, d’une chanson avec Lin, et dans le passé avec plusieurs autres. Le principal concerné et les autres artistes s’expliquent.   

Sur les ondes des radios et aussi chez les disquaires habituels, le charme opère. Eh oui, le single Ingra (et son clip), avec Jason Heerah et Désiré François – les paroles sont de Dallon –, est sorti officiellement le 3 septembre, suivi de l’album La Famille du même Jason Heerah et du groupe Otentik Groove, sur lequel se trouve aussi le single en question. Après ce featuring avec Jason Heerah, voici que le même Désiré François vient de terminer un autre duo, cette fois avec le tout aussi incontournable Lin, qui va nous proposer la chanson Pas gagne zot tracas ce mois-ci.

 

Mais qu’est-ce qui fait que le chanteur de Cassiya soit autant sollicité en ce moment ? Il explique dans un éclat de rire : «Je pense qu’il faudrait demander aux artistes qui voudraient collaborer avec moi. Il faut préciser que ce n’est quand même pas ma première collaboration avec d’autres artistes. En général, je ne refuse pas des collaborations, j’aime ce mélange d’univers, qui aboutit souvent à de belles chansons. Et puis, en ce moment, il faut marye pike, vu la situation difficile pour les artistes ; ce sont les deux grandes raisons qui me motivent en ce moment à  faire des featurings», confie Désiré François, nous annonçant dans la foulée qu’il compte sortir un nouveau single très bientôt.

 

En attendant, il y aura bientôt le Pas gagne zot tracas, concocté par Lin qui se remet doucement de ses récents ennuis de santé (l’artiste est dialysé après des problèmes d’eau dans les poumons et de reins qui fonctionnent mal), tout en gardant sa verve créative. Pas gagne zot tracas, qui évoquera le sujet des sans-abris, était l’occasion pour Lin de demander à Désiré François de bosser avec lui : «C’est comme un rêve de pouvoir bosser avec Désiré François. Je pense que chaque musicien mauricien voudrait collaborer musicalement avec lui ; on apprend beaucoup d’un chanteur et artiste qui a connu tellement de belles choses, en plus d’être resté humble et ouvert à ses pairs.» 

 

Quant à Jason Heerah, il est ravi de sa collaboration avec «un chanteur populaire, venant d’un groupe tout aussi légendaire».