Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Adilla Diouman-Mosafeer : «Pour avancer positivement, nous devons sortir de notre zone de confort et être créatifs»
  • Décès tragique de Bhoomi, 14 ans, neuf ans après l’assassinat de sa mère : l’horrible destin des sœurs Ramotar
  • Evénement : visite d’une sommité de l’athlétisme
  • Un arbitre mauricien à la CAN 2021 - Shabneez Heeralall : «Mon époux, ma fierté»
  • Thaipoosam Cavadee : quand ferveur rime avec restrictions sanitaires
  • Le couple Persand dédommagé de Rs 1,5 M après une négligence médicale - Ganeshan, père du nourrisson décédé : «Nous aurions préféré que notre enfant soit là»
  • Élections régionales : les Rodriguais en quête de progrès
  • Législatives 2019 - Vers un «recount» au n° 19 : les chiffres du rebondissement
  • Une énième «unité» pour affronter le pouvoir !
  • Campagne de vaccination contre la Covid-19 : entre sursis et accélération

Covid-19 : hommages en lumière et janvier sous la menace d’Omicron

Les regards sont tournés vers le variant Omicron qui rythmera le premier mois de la nouvelle année. L’OMS estime que le risque d’un nombre accru d’hospitalisations est bien réel.

Candlelight : pensées émues pour les Frontliners et les victimes. Un moment de recueillement. Pour rendre hommage, pour remercier, pour accompagner. Le jeudi 30 décembre, devant l’hôpital SSRN, a eu lieu une soirée candlelight. Pour le travailleur social Rajesnarain Gutteea, un des initiateurs de cet événement d’amour, c’était un geste nécessaire, «une initiative noble» : «Pour rendre hommage aux disparus mais aussi aux Frontliners qui se démènent au quotidien malgré les risques.» Des bougies ont été allumées et une minute de silence a été observée en présence de familles endeuillées…

 

PS : Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, de nombreux Mauriciens ont aussi voulu participer au mouvement en faisant voler des lanternes au lieu des habituelles pétarades.

 

Un mois de janvier sous la menace d’Omicron. L’Organisation mondiale de la Santé met en garde : une hausse des hospitalisations est attendue avec ce variant beaucoup plus contagieux. Plusieurs pays ont déjà opté pour la mise en place de mesures restrictives afin de ralentir sa progression. Et à Maurice, si la baisse dans le nombre d'admissions a permis au personnel hospitalier de souffler, la «trêve» risque de n’être que de courte durée : «En ce moment, il y a le variant Omicron. Il se transmet rapidement. On peut ainsi s’attendre à une augmentation de l’incidence de la Covid-19 (…) avec un pic pendant le mois de janvier. Toutefois, selon les études des experts à l’étranger, le taux de mortalité lié à ce variant est minime», confiait, au Défi, le Dr Dinassing, Director des Health Services.

 

Des départs, des hommages. Habitant et conseiller du village de Fond-du-Sac, le jeune membre du PTr, Yudhisthir Seebocus, est décédé à 29 ans de la Covid-19 après un mois d’hospitalisation. Ce départ a profondément bouleversé les membres de son parti et ceux qui l’ont côtoyé. Ils ont multiplié les hommages cette semaine. Sa famille, elle, est anéantie et souhaite demander l’ouverture d’une enquête : elle ne comprend pas le départ de son fils. Surtout qu’il était vacciné et ne souffrait d'aucune comorbidité. Veenasha Deegum s’est, elle, éteinte à 32 ans après une réinfection à la Covid-19 ; il y a un mois, elle avait déjà contracté le virus. Cette habitante de Morcellement Saint-André, doublement vaccinée, avait commencé la dialyse, il y a quelque temps. Les membres de la Renal Disease Patients Association ont demandé une enquête et se sont interrogés sur l’avancée des travaux du Fact Finding Committee mis sur pied pour enquêter sur la mort des patients dialysés.

 

Au niveau du séquençage. Le ministère de la Santé a publié, cette semaine, les résultats d’un exercice de séquençage qui a eu lieu sur un échantillon de 78 cas positifs (du 17 novembre au 19 décembre). Voici les données recueillies : 21 cas du variant Omicron détectés sur des passagers et 57 cas de Delta (dont 49 de la communauté).

 

Achats controversés de Molnupiravir/Tocilizumab : une enquête des arrestations. Alors que l’ICAC poursuit son enquête, Brijendrasingh Naeck, Principal Pharmacist du ministère de la Santé, et Doorgeshsing Jawaheer, Senior Pharmacist à la Santé, ont été arrêtés, cette semaine, sous une accusation provisoire de using office for gratification. Les deux hommes ont été libérés après avoir versé une caution de Rs 35 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 1 million. Leur affaire sera appelée une nouvelle fois le 9 mars 2022. Et ils devraient être soumis à un autre interrogatoire dans les prochains jours.

 

Les derniers chiffres. Selon un communiqué du ministère de la Santé, le jeudi 30 décembre, du 23 au 28 décembre, 13 personnes sont décédées officiellement de la Covid-19. Trois avaient moins de 60 ans, une d’entre elles ne souffraient pas de comorbidités et six n’étaient pas vaccinées.