• Consommation : les petits business en mal… d’œufs
  • Women Entrepreneur Awards 2024 : le défi de Kirti Sheonarain
  • Jeux olympiques & paralympiques : la France dans les starting-blocks
  • Il a joué dans «Indiana Jones», «The Walking Dead», «Fiasco» et «La Recrue» : les vacances mauriciennes de l’acteur Ethann Isidore
  • Deadpool & Wolverine : les super-héros Marvel s’amusent
  • Il a été jugé coupable du meurtre de Vanessa Lagesse après 23 ans : débats chargés d’émotion autour de la sentence de Bernard Maigrot
  • Jeux olympiques 2024 : nos athlètes en mode conquérant
  • Elle crée une cagnotte en ligne et a recours à l’expertise étrangère pour soigner son enfant gravement malade - Isabel Alves : «Je vais défoncer toutes les portes pour sauver mon fils»
  • La Mauricienne Kamla Beechouk, 62 ans, tuée chez elle à La Réunion - Sa meilleure amie Françoise Virama : «Elle était tout pour moi»
  • Adrien Duval nommé Speaker : analyses autour d’une «stratégie digne d'un jeu d'échec»

Chien : ces aliments toxiques à bannir à tout prix

Même si beaucoup de personnes continuent à croire que les chiens peuvent manger de tout, certaines choses sont à proscrire totalement de leur alimentation sous peine de les mettre en danger. En effet, si comme nous nos fidèles compagnons ont besoin d’une alimentation saine et équilibrée, certains aliments que nous consommons peuvent s’avérer toxiques et très dangereux pour leur santé. Le Dr Minah Rarivo de la clinique veterinaire.mu nous en dit plus sur ces produits à bannir. 

Le chocolat

 

C’est l’ennemi numéro 1 des toutous. Si pour nous, le chocolat s’avère délicieux, pour eux c’est un vrai poison. Pourquoi ? Parce que le chocolat contient une molécule appelée théobromine qui est hyper toxique pour les chiens. «Les signes varient selon les doses ingérées, mais généralement ça se présente sous forme de troubles digestifs comme la diarrhée ou des vomissements, par des troubles cardiaques et neurologiques à travers des convulsions. Les symptômes apparaissent généralement 5 heures après l’ingestion», explique la vétérinaire.

 

La caféine

 

Au même titre que le chocolat, la caféine est tout aussi dangereuse, car elle peut s’avérer mortelle pour nos amis à quatre pattes. La caféine, que l’on retrouve dans le café évidemment, mais aussi le thé, les boissons énergisantes et certains sodas, a la particularité d’accélérer le rythme cardiaque ce qui peut entraîner chez le chien des palpitations, voire une crise cardiaque. «Certaines personnes ont tendance à donner à leurs animaux ce qu’ils consomment au petit-déjeuner. C’est une erreur à ne surtout pas commettre. Comme le chocolat ; la caféine stimule le système nerveux et cardiaques entraînant des convulsions et des palpitations cardiaques. Les symptômes apparaissent 4 à 6 heures après l’ingestion.»

 

Les raisins

 

À priori sans danger puisqu’il s’agit d’un fruit, les raisins, qu’ils soient frais ou secs, ne doivent pas être donnés aux chiens. Pourquoi ? «Les raisins sont toxiques pour nos boules de poils, car ils peuvent endommager les reins en entraînant des insuffisances rénales aiguës. Cela va ensuite générer des effets indésirables comme une occlusion intestinale», souligne le Dr Minah Rarivo.

 

L’oignon

 

Il suffirait, selon les spécialistes, de 5 à 10 g d’oignons par kilo de poids corporel pour que cela représente un véritable danger pour notre animal. Qu’il soit cru ou cuit, l’oignon ne doit pas faire partie de l’alimentation d’un chien. «L’oignon peut provoquer une intoxication entraînant les destructions des globules rouges donc une anémie. Le pronostic est bon s’il est pris en charge à temps.» Comme ils sont de la même famille, l’ail et le poireau sont aussi à bannir puisqu’ils contiennent aussi une substance toxique appelée le thiosulfate. Bien qu’ils soient moins toxiques que l’oignon, ils peuvent aussi provoquer des anémies s’ils sont consommés en grande quantité.

 

L’avocat

 

Voilà un autre fruit qui représente un danger pour nos toutous. Eh oui ! L’avocat provoque chez le chien l’empoisonnement et peut causer des problèmes dentaires, la diarrhée, la nausée et des vomissements. Que ce soit le noyau, la chair, la peau ou les feuilles, tout est toxique dans l’avocat pour eux. «La persine est une substance présente dans ce fruit, et dont il faut se méfier puisqu’elle crée une accumulation de liquide dans les poumons et dans les poitrines qui vont provoquer des difficultés respiratoires», souligne le Dr Minah Rarivo.

 

Le lait

 

Allez quoi, un peu de lait, ça ne peut pas faire autant de mal que ça ? Détrompez-vous ! Après la période de sevrage, souligne notre spécialiste, les chiens perdent la capacité de produire des enzymes permettant la digestion des lactoses. Les symptômes sont surtout digestifs : diarrhée et vomissements. À éviter donc.

 

La pâte crue

 

Les pâtes ne sont en soi pas toxiques pour les chiens. Par contre, elles peuvent s’avérer dangereuses lorsqu’elles sont crues. «La fermentation de la pâte crue rend son ingestion dangereuse pour l’animal. En gonflant dans l’estomac après la consommation, la pâte crue peut entraîner une obstruction digestive et des troubles respiratoires et peut entraîner le décès de l’animal», souligne la vétérinaire.

 

Les os

 

Nous vous en parlions récemment. Les os sont à éviter dans l’alimentation du chien et cela qu’ils soient cuits ou crus. Les apports nutritifs sont bien moindres que le danger que représente sa consommation. «Ils peuvent casser les dents du chien, blesser la langue, provoquer un étouffement, la constipation et le faire saigner. Il est préférable d’offrir des os spécifiquement conçus pour les chiens.»

 

Les pommes de terre

 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, de nombreuses espèces animales sont susceptibles d’être intoxiquées par la pomme de terre. La raison principale est que celle-ci contient de la solanine. Il s’agit d’un alcaloïde très toxique pour le chien qui est responsable des troubles digestifs. «L’intoxication est due généralement par les tubercules verdis, germés, trop vieux ou d’épluchures en grande quantité. Les symptômes sont surtout nerveux (incoordination motrice, paralysie, coma) ou digestifs (diarrhée et vomissement).»

 

L’alcool

 

Si vous vous demandez si un chien peut supporter l’alcool, la réponse est non. Totalement proscrit, la consommation d’alcool, même en petite quantité, représente un vrai risque pour votre toutou, explique la vétérinaire. «L’alcool peut désorienter le chien, le rendre nerveux et agressif. Pire, l’alcool inhibe le système nerveux central, la respiration et le rythme cardiaque, conduisant ainsi à la mort.»