Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Piratage de Facebook : ne paniquez pas !
  • Ramadan, Ugadi, Varusha Pirappu : Jeûne, piété et réjouissances
  • Highlands : en zone… d’inquiétude
  • Tottenham vs Man Utd : les Mancuniens en quête de revanche
  • Yeh Jawaani Hai Deewani : amis pour la vie
  • New Amsterdam : cet hôpital qui enchante les Mauriciens
  • Zones rouges : ce qui change
  • La démocratie sous respiration artificielle !
  • Judo à Rodrigues : le DTN Baptiste Leroy satisfait de sa visite
  • « Touni »… mais non

Ce lundi 8 mars 2021, l’express devient l’express des Femmes

Le 8 mars, l’express se transformera en l’express des Femmes dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes et des filles. Une trentaine de collaboratrices et de collaborateurs investiront les colonnes et s’exprimeront sur les problématiques sociétales. Martine Luchmun, celle qui mène cette initiative, explique le pourquoi de ce parti pris éditorial.

Les femmes prennent la Une de l’express le lundi 8 mars. Qu’est-ce que cela veut dire au juste ?

 

Les femmes vont faire l’actualité, s’exprimer, prendre la parole, sortir des faits divers pour faire sens. L’écrit, l’écoute et la parole sont des éléments essentiels de notre humanité. Les femmes ne veulent plus jouer les belles endormies. Elles s’engagent. Elles sont le changement.

 

Le 8 mars est un marqueur, une date symbole. L'express du 8 mars 2000 avait été conçu exclusivement par des femmes.Ce 8 mars, l’express des Femmes creuse un autre chantier en faveur de l’Egalité femmes-hommes. L’égalité n’est ni un caprice ni un fantasme de féministes mais un Objectif de développement durable et un droit.

 

Cette année est une année charnière. Le thème de l’ONU pour ce 8 mars 2021 est : « Leadership féminin: Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19.» Cette édition spéciale de l’express réunit une trentaine de leadeuses. Elles veulent bâtir le monde de demain autour de valeurs humaines, pas seulement économiques. Les femmes ont des choses à dire et le temps est venu de les écouter.

 

Entre la question des femmes en politique, des violences, des représentations dans les médias, l’éducation des garçons, le féminisme… ce journal s’annonce intense ?

 

L’express des Femmes sera un numéro engagé et ardent. Il n’est pas question de recettes pour être ceci ou cela. Les femmes prendront librement la parole et ouvriront une première conversation. Elles écriront pour être en lien car nous avons une histoire commune qui a été malmenée par l’organisation sociale.

 

Il est question de la représentation des femmes dans les médias, la politique, l’espace public, l’entrepreneuriat, du bien-être mental et du corps des femmes. Les discours doivent changer pour penser les femmes sous le prisme de l’émancipation loin des diktats d’une société patriarcale.

 

Ensemble on est plus fortes. Est-ce important que les femmes s’interrogent sur leur condition, qu’elles s’entourent d’autres femmes ?

 

C’est primordial. Le temps est venu de combattre les idées reçues, les préjugés, le conservatisme sous toutes ses formes, pour débattre et avancer. Les femmes sont perpétuellement coincées à cause d’un système patriarcal prédéfini et formaté par les hommes et pour les hommes. Elles sont aujourd’hui autonomes et veulent que les regards sur elles, changent. Il est temps de faire bouger les lignes et la manière la plus efficace d’y parvenir, c’est d’être ensemble. La sororité et l’alliance avec les hommes sont le chemin vers l’émancipation complète.

 

Qui est-elle ?

 

Vingt ans dans les médias en juillet 2021 dont dix passés à la rédaction du magazine Essentielle ont fait d’elle un être agissant et engagé. Elle est femme, fille, citoyenne, journaliste et éco-féministe. Elle croit que le féminisme c’est la volonté de changer la société pour la rendre plus juste et plus centrée sur l’humain. Elle est persuadée qu’ensemble on peut agir pour les vivants. Elle croit qu’on est libre d’être et de s’exprimer. Le moteur puissant qui porte Martine Luchmun est la passion.