• Adi Teelock : «Dans 30 ans, nous allons perdre environ 15 % des plages»
  • Comment garder la forme en été
  • Judo News : La bande à Baptiste Leroy au Sénégal
  • Wendi Madré ou les doigts de fée d’une créatrice
  • Shad, un an et demi, hospitalisé suite à une chute dans les escaliers | Ses parents : «Nous voulons des réponses…»
  • Anishta Seesurrun : au nom de ma sœur Kerina
  • Il est admis à l’hôpital de Candos depuis 16 mois : Le long calvaire du petit Shishaan à l’unité des grands brûlés
  • Metro Express : sur les rails du mécontentement
  • Et si on était Vincent Duvergé…
  • «Busy B» à Flacq : L’appel de l’Est de Béatrice Bijoux Bellepeau

Valérie et Sandrine : Deux sœurs, une passion… pour les cheveux naturels

Elle font les éloges de la tendance nappy hair.

Elles disent «non» au défrisage et «oui» aux cheveux naturels. Il était prévu que les deux jeunes femmes animent un atelier sur le sujet, le samedi 3 novembre. Elles nous parlent de leur passion.

Elles respirent la bonne humeur, la joie de vivre. Et toutes deux ont une passion commune : les cheveux naturels. D’ailleurs, il était prévu qu’elles animent un atelier sur le sujet, le samedi 3 novembre. Outre cet événement, l’une partage son savoir-faire en la matière sur sa chaîne YouTube et l’autre gère le salon de coiffure Black Pearls. Rencontre avec Valérie Hackbarth et Sandrine Fidèle.

 

Toutes deux ont vécu le défrisage imposé lorsqu’elles étaient plus jeunes. Aujourd’hui adultes, elles font les éloges de la tendance nappy hair. «C’est peu après mon arrivée en Allemagne, il y a huit ans, que j’ai découvert mes cheveux au naturel. Car c’est un pays où le défrisage n’est pas commun. Au départ, j’avais du mal à m’y habituer mais j’ai reçu beaucoup de compliments et j’ai fini par m’accepter comme je suis. Et ce n’est qu’en se sentant bien dans sa peau que l’on peut accomplir de grandes choses», confie Valérie Hackbarth.

 

Alors, sa sœur et elle ont décidé de partager leurs connaissances, chacune à sa façon. «C’était un must pour moi d’aider les femmes à utiliser les bonnes techniques pour avoir des cheveux naturels au top. Car l’entretien des cheveux naturels va au-delà des produits. J’ai beaucoup étudié le sujet pour comprendre la science des cheveux et après six années, les résultats sont concluants», explique Valérie.

 

Cette dernière s’occupe donc de tout ce qui est science des cheveux, et Sandrine de la coiffure protectrice, notamment au salon de coiffure Black Pearls. «J’y travaille à temps partiel mais avec beaucoup d’amour. Nous spécialiser dans le domaine des cheveux naturels, c’est une façon pour ma soeur et moi de valoriser les femmes», précise Sandrine.

 

Les sœurs ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Mais pour l’heure, elles ne cessent de se documenter pour être à la page. «Nous voulons transmettre aux femmes les bases pour s’affirmer au naturel et cela ne se fait pas uniquement à travers un atelier», souligne Sandrine. «C’est pourquoi Valérie reste active sur sa chaîne YouTube et sa page Facebook, Val’s Natural Journey, et moi à travers Black Pearls, en sus de la newsletter que nous envoyons à toutes nos clientes chaque semaine.»