• «Non» aux accords de pêche : au nom des baleines, des dauphins, des thons
  • Harry Mootoosamy : L’as des portraits
  • Championnat de Maurice Snooker : Une première nationale pour Salman Moosa
  • Vanessa Lindor, le spa de ses rêves
  • Menace de déportation | Arnaud Poulay : «Ce n’est pas mon combat mais celui de tous les Agaléens»
  • Appel à l’aide : Pour que Shahana puisse entendre…
  • Accident fatal : Un septuagénaire succombe à ses blessures après une collision
  • Anjanita Mahadoo : Son rêve américain
  • Wilfried N’Sondé : littérature, esclavage et jeunesse
  • Trail – Gaël Aliphon : Un Mauricien sur le Mont Blanc

Miss Universe Mauritius 2018 : Une nouvelle reine pour faire briller les couleurs de Maurice

Elle est animée d’un grand désir : faire la fierté de son pays. Fraîchement couronnée Miss Universe Mauritius 2018, le samedi 5 mai, dans le cadre magique de l’hôtel Angsana, à Balaclava, la jeune femme souhaite avant tout se mettre au service des Mauriciens et laisser une trace de son passage en tant qu’ambassadrice de beauté de son île chérie.

Qui suis-je ?J’ai 27 ans et je suis une habitante de Flacq. J’ai une licence en Business Administration et j’ai aussi étudié le Business Accounting avec la Chartered Institution of Management Accountants of London. Je suis la cadette d’une famille de cinq enfants. J’ai deux sœurs et deux frères de qui je suis très proche. Ma mère Kavita Devi travaille dans le snack familial et mon père Lalldeo est décédé en 2006. Je suis une fonceuse car je n’aime pas baisser les bras. Depuis toujours, je suis fascinée par les coucours de beauté mais ma candidature a été plusieurs fois rejettée. Mais je n’ai jamais abandonné. En 2015, j’ai été élue Miss Eco parce que j’adore la nature et tout ce qui touche à l’environnement.

 

Mon nouveau rôle de Miss : C’est un nouveau défi pour moi. C’est une occasion de faire quelque chose pour aider les gens. Ma couronne de Miss Universe Mauritius me permettra de m’engager pour des choses concrètes. Je souhaiterais me mettre au service des personnes atteintes de cancer. J’ai vu trop de gens souffrir autour de moi.  Je vais promouvoir les bienfaits du sport et de la nature.

 

Mon objectif : Je voudrais laisser une trace de mon passage en tant que Miss et surtout faire de mon mieux pour faire flotter haut les couleurs de notre pays sur le plan international. 

 


 

Anoushka Ah Keng, la simplicité et le charme rodriguais couronnés

 

Au naturel, elle porte la plus belle des parures : son sourire. Anoushka Ah Keng a été élue Miss Supranational Mauritius 2018, lors de la même soirée qui a vu le sacre de Varsha Ragoobarsing. La jeune femme a fait sensation et a aussi fait honneur à sa petite île : Rodrigues. Elle a été vivement acclamée par le public lors de l’étape des questions-réponses qui portait sur l’égalité de la femme et le refus de l’abus contre les femmes et les enfants. Avec Anoushka et Varsha, nous avons deux nouvelles représentantes qui vont faire de leur mieux pour que la beauté de Maurice rayonne lors des compétitions internationales. «Nous avons vraiment voulu recréer une ambiance de concours de beauté comme on peut le voir à l’international, que ce soit dans la préparation des participantes ou lors de la soirée d’élection, avec un vrai spectacle pour offrir à nos invités une prestation de qualité», confie Nevin Rupear, directeur général du concours et de l’organisation Estrella Mauritius, détentrice de la franchise Miss Universe à Maurice. Varsha Ragoobarsing représentera Maurice au concours de Miss Universe 2018, en décembre prochain, et Anoushka Ah Keng défendra les couleurs de Maurice et de Rodrigues à la finale de Miss Supranational 2018 en Pologne.