• Jean-Philippe Lebon : Moi, Mauricien et militaire dans la Légion étrangère
  • Shotokan : le JKAM passe à la vitesse supérieure
  • Après un jour d’hospitalisation : Un jeune tatoueur succombe à ses blessures
  • Ujwantee Fekna tuée dans une collision à Piton : Ses enfants réclame la vérité sur les circonstances du drame
  • NRJ Maurice : une arrivée dans la polémique
  • Stéphane Huët : «Le label “I love” témoigne du soutien d’une entreprise aux droits humains»
  • Jean-Pierre, 55 ans, meurt après une agression | Michel Appavou : «Mon fils a connu une fin atroce»
  • Vol audacieux de bijoux | Le policier Agathe : «Comment j’ai arrêté Bimla Ramloll»
  • Fans Voice | Jessy la Madrilène vs Nadiim le Red : deux Mauriciens chez les finalistes
  • Ligue des Champions : Quand le Gegenpress de Klopp conduit à la finale

Le chef Patrick Babooram : au service des «bistronautes»

Le chef vous propose des plats gastronomiques à un prix intéressant.

Celui qui compte 35 ans de métier dans le domaine de la gastronomie vient de poser ses valises au Relais des Saveurs, à So’Flo. Ce nouveau restaurant, qui se trouve à Floréal, propose une cuisine typique de bistronomie à un prix très intéressant.

Sa touche personnelle fait toute la différence. Ses alliés : des produits du terroir, disponibles sur le marché local. Depuis fin novembre, ce chef propose une cuisine encore plus colorée, avec des plats qui sont un véritable délice pour les papilles au Relais des Saveurs. Ce nouveau bistrot à vocation gastronomique vient d’ouvrir ses portes dans le complexe commercial So’Flo, à Floréal. «Nous proposons une cuisine de qualité à un bon prix», explique Patrick Babooram. Cet habitant de Vacoas, âgé de 58 ans, est un expert en la matière. Il s’est d’ailleurs bâti une solide réputation en matière de gastronomie après avoir roulé sa bosse à l’hôtel Le Labourdonnais, à La Clé des Champs, à La cannelle rouge au Domaine Les Pailles, au Bay Hotel à La Preneuse ou encore au Gourmet et au Clos St-Louis.

 

Le chef Patrick Babooram fait le bonheur des «bistronautes» depuis qu’il a posé ses valises à Floréal. «Le restaurant a ouvert ses portes le 29 novembre dernier. La clientèle apprécie nos mets. Toute l’équipe est dynamique, passionnée et très motivée. De plus, j’ai à mes côtés un disciple d’Auguste Escoffier, en la personne de Dominique Arsenius, un autre chef qui est également consultant chez nous», souligne Patrick Babooram. Le Relais des Saveurs, c’est aussi un bistrot convivial où on peut se retrouver en famille, entre amis ou encore entre collègues pour fêter un événement spécifique. La direction compte également régulièrement organiser des soirées à thème. Le maître mot demeure : Manger est humain. Manger bien est divin. Le tout dans un décor très original au cœur du centre commercial. Certains soirs, il y a également des artistes locaux qui viennent jouer en live.

 

«Notre bistrot est très accessible. C’est une vraie opportunité pour les “gastronautes” d’avoir un bon menu à un prix abordable. Nous misons aussi beaucoup sur la qualité. Je ne regrette pas d’avoir accepté de relever ce nouveau défi», précise le chef. Pour la St-Valentin, son équipe et lui ont concocté un menu spécial à partir de Rs 300 pour les amoureux. Il y aura, entre autres, un pressé de crevette au poivron rouge grillé et une roulade de vielle rouge sur son lit de risotto rouge. «Je vous invite à venir apprécier cette cuisine typique de bistronomie. Nous allons également organiser une soirée spéciale burger cerf le 24 février. Pour clore cette escapade gourmande, Le Relais des Saveurs vous propose également des desserts fins et délicieux», nous dit Patrick Babooram sur un ton à faire saliver les gourmands.