• «L’entraide et la solidarité»
  • Jano Couacaud plonge dans le grand bleu
  • Foot en Afrique : Nos arbitres sur le front
  • AfriEDX, la start-up qui monte et gagne
  • VS Home : histoire d’amour et de maison
  • Moka’mwad : À la découverte d’un collectif citoyen
  • Sailendrasing Heeralaul meurt électrocuté lors d’une partie de pêche
  • Goûte à Tout : Une émission «siro disik»
  • Zwe nou lamizik veut «Kraze»
  • Jay Bhunjun Memorial Challenge Cup : AS Malherbes fait un malheur

UFFOI : Faire place aux jeunes et au football féminin

Les activités reprennent. L’exécutif de l’Union des fédérations de football de l’océan Indien (UFFOI) s’est réuni pour remettre le football régional sur les rails. Plusieurs grandes décisions ont été prises lors de cette rencontre, qui a eu lieu, chez nous, la semaine dernière, et parmi on note la nomination du Mahorais, Mohamed Boinariziki à la tête de l’UFFOI, et une grande importance sera accordée au football féminin et les compétitions pour jeunes.

 

Après avoir étudié les différentes options qui s’offraient à la commission, la décision a été prise de changer le mode de compétition. L’UFFOI mettra, désormais, davantage d’efforts dans le football des jeunes et le football féminin, trop longtemps relégué au second plan au détriment de la CCOI. Une compétition qui mettait aux prises les champions des différentes compétitions locales de l’océan Indien.

 

Ainsi, le défunt tournoi  de clubs ne sera pas remplacé par une nouvelle formule mais plutôt par six nouvelles compétitions pour la région. Notre région verra ainsi la création de quatre compétitions des Jeunes (U13, U15, U17 et U20) et de deux compétitions féminines (U17 et Seniors). La Réunion et Maurice se sont déjà positionnées pour l’organisation des U20 (Garçons) et U17/Seniors(Féminins) respectivement pour l’année en cours. Le calendrier des compétitions devrait être rendu public très bientôt, indique-t-on du coté des responsables de l’UFFOI.

 

Le nouvel homme fort de l’UFFOI, Mohamed Boinariziki sera épaulé de Saïd Ali Saïd Athouman (Comores) et d’Yves Ethève (La Réunion), premier et deuxième vice-président respectivement. Il a été joueur du Miracle du sud (Mayotte) de 1979 à 1982 avant d’aller évoluer à La Réunion. Il a été aussi Président de la CRA de 2002 à 2006. Membre du comité directeur de 2008 à 2011 il est actuellement le président de la Ligue Mahoraise de Football depuis 2012.