• Anjanita Mahadoo : Son rêve américain
  • Wilfried N’Sondé : littérature, esclavage et jeunesse
  • Trail – Gaël Aliphon : Un Mauricien sur le Mont Blanc
  • Shyama Goohee, accro au crochet
  • Polémique autour de la jetée de Trou-d’Eau-Douce
  • Un ado déguisé en collégienne dans un collège de filles : Le recteur de la Bambous SSS consigne une «precautionary measure»
  • Future Hope : L’éducation pour briser les codes
  • Yatin Varma : «Je suis pour un débat dépassionné sur la décriminalisation de l’homosexualité à Maurice»
  • Lutte contre l’acné : Quand l’alimentation entre en jeu
  • Hippisme 24e journée | Split The Breeze renverse les favoris

L’AFN Cup 2018 : Les regards braqués sur l’Olympique de Marseille

Les Olympiens sont considérés comme les favoris du tournoi.

Une future star olympienne chez nous, qui sait ? On aura l’occasion de vivre un tournoi de football international pour les U11 et U12 à Mapou, avec la participation de plusieurs équipes étrangères et mauriciennes, et la présence des parrains de renom, tels que l’ex- Marseillais Souleymane Diawara.

 

Petit tournoi deviendra grand. L’Académie Football Nord (AFN) organise le tout premier tournoi international pour les jeunes footballeurs tombant dans les catégories U11 et U12. Cela va avoir lieu le samedi 23 juin dans l’enceinte de l’Ecole du Nord à Mapou, qui prendra des allures de Mondial avec la participation de plusieurs équipes étrangères et non des moindres. Joe Thsupula, l’ex-sélectionneur du Club M, est l’initiateur de ce projet et vise à en faire un tournoi annuel afin d’offrir la possibilité aux équipes mauriciennes de mesurer leur niveau avec les clubs étrangers.

 

Celui-ci devait nous confier que le FC Séville ou l’Olympique Lyonnais figurait sur la liste des clubs invités et qu’en raison du court délai, ils ont préféré décliner l’invitation. N’empêche, qu’avant même le coup d’envoi de l’AFN Cup, notre interlocuteur pense déjà à l’édition de 2019. «On va lancer les invitations un peu plus tôt et de par les contacts que j’ai en Europe, j’espère faire venir d’autres équipes. Déjà une équipe qui va faire très plaisir aux Mauriciens est en lice», lâche-t-il.

 

Pour l’heure c’est l’AFN Cup 2018 qui demeure la priorité. Parmi les équipes participantes on retrouve l’Olympique de Marseille (France) et le FC Bruges (Belgique), et dont la réputation dépasse la frontière de leurs pays respectifs. Deux clubs avec un palmarès bien rempli, et qui comptent plusieurs participations dans des compétitions européennes. Si le FC Bruges sera une grande découverte pour les Mauriciens, par contre, l’Olympique de Marseille figure régulièrement dans les conversations des mordus du ballon rond. La finaliste malheureuse de la dernière Europa League avait aussi disputé un match de gala au stade Anjalay en 2004 contre la sélection mauricienne et qui s’était soldé sur le score de 1-1.

 

Cette fois, c’est une autre génération qui va fouler le sol mauricien dans les prochains jours pour disputer l’AFN Cup, en compagnie de plusieurs équipes. Outre les deux équipes visiteuse, on retrouvera aussi le club réunionnais Jeunesse Sportive Sainte- Annoise et First Kick School of Soccer d'Inde et les Belges du Fact Futsal Academy. La partie mauricienne sera composée des Centre Technique Régionaux (CTR) du pays, de même que l’AFN, le Racing Club, Dodo Club, l’Académie de Riverland, le Curepipe Starlight, FC Centre Academy et Moka Rangers (voir la composition des poules plus loin).

 

Cette compétition bénéficie du patronage du ministère de la Jeunesse et des Sports avec un financement Rs 1 million, et verra la présence de l’ex-star de l’Olympique de Marseille Souleymane Diawara. Ce dernier, formé au Havre AC, évolue ensuite au FC Sochaux-Montbéliard. Après un passage au Charlton Athletic, il rejoint les Girondins de Bordeaux et remporte la Ligue 1 en 2009 et la Coupe de la Ligue. Il signe, ensuite, à l'Olympique de Marseille où il gagne le championnat en 2010 et deux coupes de la Ligue en 2010 et 2011 sous la férule de Didier Deschamps.

 

L’International sénégalais, qui a déjà visité notre île en 2010, sera le parrain du tournoi au même titre que deux ex-internationaux mauriciens, Colin Bell et Désiré Periatambee. L’ex-footballeur, Mbo Mpenza (56 sélections avec la Belgique) sera aussi des nôtres.