• Une adolescente perd son combat contre la leucémie : Le cri de douleur et de révolte des proches de Shristi, 15 ans
  • Hippisme 29e journée | Horse Guards démarre en trombe !
  • Astrid Nelsia : Un visage de la télé-réalité française sous le soleil mauricien
  • Rentrée parlementaire : l’opposition face à ses enjeux
  • Johnny Clegg : «Ma motivation est celle du partage»
  • Des dates démocratiques !
  • Un «Venom» galimatias
  • Île Courts 2018 : l’importance d’un tel événement
  • Et hop pour une nouvelle «Mauritius Cinema Week» !
  • Helicopter Eela : Maman poule

Hippisme 19e journée | Solar Star émerge en attendant le Maiden

Solar Star a fait parler son avantage pondéral face  à Enaad dans le Golden Trophy. Ce dernier l’attend de pied ferme à poids égal dans le Maiden.

Le Golden Trophy a livré son verdict. Il a couronné Solar Star, qui l’a emporté après haute lutte face à Enaad, lequel retrouve à temps ses sensations, lui qui a un titre à défendre dans le Maiden.

Le Golden Trophy, ultime étape préparatoire en marge du Maiden, a permis d’avoir une idée moins brouillonne sur les prétentions des uns et des autres sur le Maiden, prévu le 2 septembre prochain. Si Ten Gun Salute, comme on pouvait s’y attendre, a craqué sous son handicap de 61kg, sans pour autant démériter, Solar Star, lui, a profité d’un parcours de rêve sur les barres pour renouer avec le succès et offrir un succès de prestige à l’écurie Rameshwar Gujadhur. Il a, hier, apporté la preuve qu’il pouvait se montrer compétitif contre les stayers de l’élite et qu’il ne compte pas venir avec la fleur au fusil lors du grand rendez-vous de septembre.

 

Mais sa victoire, autant belle fut-elle, doit être placée dans un juste contexte puisqu’il a devancé Enaad que de 0.20 longueur alors qu’il recevait, de ce dernier, pas moins de 5.5kg. C’est là le grand enseignement du Golden Trophy : le retour à l’avant-plan du vainqueur du Maiden 2017. Sa prestation, après une rentrée en matière décevante dans le Barbé, a de quoi placer l’écurie Gujadhur dans une position où elle peut légitimement avoir des visées sur le Ruban bleu.

 

En revanche, St Tropez a laissé ses partisans et son entourage sur leur faim. Malgré un handicap favorable, ce récent vainqueur n’a été que l’ombre de lui-même, ne terminant qu’à une modeste 6e place à plus de sept longueurs du vainqueur.

 

Kingmambo’s Legacy n’a pas du tout démérité, compte tenu de la manière dont la course a été courue. Avec Parachute Man et Dawn Raid à ses trousses du départ au 400m, il n’a pu s’offrir de bol d’air durant le parcours. 

 

Au départ de ce 2200m, Kingmambo’s Legacy montrait clairement ses intentions d’être dans la position tête et corde au départ, même si Dawn Raid le taquinait sur les premiers 200 mètres. Ce qui garantissait déjà un début de course rapide avec le chronomètre qui affichait 23.56s. Derrière, Parachute Man se retrouvait en épaisseur alors que Solar Star, grâce à son premier couloir, suivait les manœuvres sur les barres à l’intérieur de Ten Gun Salute. Enaad arrivait juste après et il précédait Our Emperor et St Tropez.

 

Vu l’insistance du jockey français Passerat de conserver la tête de la course sur Kingmambo’s Legacy, Teeha n’eut d’autre choix que de reprendre Dawn Raid pour le placer en 2e position sur les barres. Parachute Man restait dans le sillage des meneurs alors que Solar Star devait se faire reléguer à quelques longueurs après le passage du but pour la première fois.

 

Point de répit pour Kingmambo’s Legacy à l’avant, lequel fut contraint de maintenir un bon rythme à l’épreuve vu le positionnement de Parachute Man sur son arrière-main. Dawn Raid restait dans son sillage alors que Solar Star suivait le trio avec au moins quatre longueurs de retard.

 

11.58s, 11.92s. Kingmambo’s Legacy menait à une allure régulière en descente et le premier à courber l’échine fut Parachute Man, qui montrait déjà des signes de détresse après le passage du 600m. Quelques mètres plus loin, Teeha quitta les barres sur Dawn Raid, ce qui offrait l’occasion à Solar Star de progresser le long des barres vu que Parachute Man était lui aussi en «one off » même s’il perdait du terrain.

 

Dawn Raid mit la pression sur Kingmambo’s Legacy peu avant le dernier tournant, mais sa débauche d’énergie en début de course eut raison de lui au 250m. Ce fut au tour de Solar Star de se montrer menaçant à l’intérieur de Kingmambo’s Legacy. Ten Gun Salute vint aussi se mêler à la lutte sans pour autant faire grosse impression à l’extérieur. La surprise à ce moment de la course venait d’Enaad, qui optait pour un « inside run ». Lorsque Solar Star débordait Kingmambo’s Legacy au 150m, Enaad l’accrochait à son tour et sous l’impulsion de Stackhouse, il donnait même l’impression de pouvoir l’emporter avant de craquer sous le poids de ses 60kg.

 

Même Subiraj Gujadhur ne se laisse pas berner par le résultat du Golden Trophy. Heureux, il l’était après une si belle victoire. Mais le fait qu’il ait pris soin de faire mention de la prestation d’Enaad dans ses commentaires d’après-course en dit long sur son état d’esprit en marge du 2400m du 2 septembre…