• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Formule Un - Grand-Prix de Malaisie : Le drapeau mauricien plane sur Sepang

Reshad Khoyratty a vécu cette première expérience à fond.

Nos compatriotes se passionnent pour cette discipline. Nos couleurs étaient très présentes le week-end dernier sur le circuit de Sepang.

Il ne manquait qu’un «Allez Moris» ! De l’avis des passionnés de Formule Un jamais n’a-t-on vu autant de drapeaux mauriciens en évidence lors d’une épreuve de Grand-Prix. Cela s’est passé le week-end dernier sur le circuit de Sepang, à l’occasion du Grand- Prix de Malaisie, où plusieurs Mauriciens ont vécu l’évènement au plus près, en assistant à la victoire du Hollandais Max Verstappen (Redbull) devant le triple champion du monde Lewis Hamilton (Mercedes).

 

Ceux qui ont visionné cette épreuve ont certainement remarqué la présence des drapeaux mauriciens autour du circuit. C’est la dernière fois que ce circuit accueille une épreuve de F1 et le champion de motocyclisme mauricien, Reshad Khoyratty, de même que Muhammad Umar Feisal Peerun ont été témoins, chacun de leur côté, de ce grand rendez-vous auquel ont assisté plus de 90 000 spectateurs. 

 

Le multiple champion de motocyclisme était lui dans les tribunes principales lors de cette course en compagnie de ses amis mauriciens. C’est d’ailleurs eux qui avaient placé deux drapeaux bien visibles. Reshad Khoyratty n’est pas prêt d’oublier ce moment. «C’est spectaculaire et ça n’a rien à voir avec ce que l’on visionne à la télévision. Le bruit est infernal et cela plaît aux passionnés de courses automobiles. Je conseille aux fans d’assister au moins une fois dans leur vie à une épreuve de F1», nous confie le pilote mauricien. 

 

Les yeux braqués sur Pascal Wehrlein

 

Muhammad Umar Feisal Peerun est étudiant à l’Infrastructure University of Kuala Lumpur (IUKL) depuis deux ans et se passionne pour l’automobile. C’est avec beaucoup de fierté que le jeune homme a porté le quadricolore mauricien sur le circuit pour le mettre en évidence. De plus, les Mauriciens présents à Sepang n’avaient d’yeux que pour Pascal Wehrlein, pilote d’origine mauricienne, qui roule pour l’écurie Sauber cette saison. Il devait se faire remarquer en ramenant Sebastian Vettel (Ferrari) aux stands après que celui-ci a été victime d’une collision avec Lance Stroll après la course.

 

Muhammad Umar Feisal Peerun n’a pas voulu rater cette occasion de suivre en live and direct la rude bataille pour déloger l’Anglais Lewis Hamilton de son piédestal et qui semble filer vers un quatrième titre de champion du monde. Mais le pilote de Redbull, Max Verstappen, devait venir à bout du leader au classement des pilotes. 

 

Muhammad Umar Feisal Peerun est étudiant à l’Infrastructure University of Kuala Lumpur.

 

«J’ai été au Pit Lane et je pouvais voir de près les pilotes pour des interactions. C’était comme un rêve pour moi. Ce fut une belle expérience de pouvoir vivre une telle course. Je suis triste que Lewis Hamilton n’ait pas remporté ce Grand Prix, mais Max Verstappen a livré une belle bataille pour monter sur la plus haute marche du podium», nous dit cet étudiant en ingénierie automobile qui assiste régulièrement aux courses automobile en Malaisie.

 

Reshad Khoyratty n’oubliera jamais cette aventure au cœur de la F1, car, après l’épreuve, lui et ses amis ont été contactés par le manager de Pascal Wehrlein. Ce dernier leur  a  envoyé des autographes. Nos drapeaux nationaux ont retenu son attention. Notons que le circuit international de Sepang est également utilisé pour des compétitions de Moto GP, karting et de moto-cross.