• Première femme au poste de vice-Premier ministre : Regard féminin sur la nomination de Fazila Daureeawoo
  • Miss University Africa : Lorianne Nadal, une couronne au service de Maurice
  • Accident fatal : Les rêves brisés de Shika, 18 ans
  • Agnès Marie : 107 ans d’une belle vie célébrés
  • Hippisme 35e journée | Victory Team en l’absence d’Ernie
  • PMU Moris prend son envol
  • American Assassin : le jeune et le vieux flingueur
  • Lego Ninjago : le film | Lager papa-piti
  • La ligue super-héroïque est là !
  • Tumhari Sulu : pour un talk-show… chaud

Cosafa Women’s Championship 2017 : L’heure de sortir les griffes

Ne pas avoir froid aux yeux. C’est sans tambour ni trompette que la Lady Club M s’entraîne actuellement en marge de la Cosafa Women’s Championship 2017, qui démarre cette semaine au Zimbabwe. Nos footballeuses ont été tirées dans le groupe B en compagnie du Kenya, du Mozambique et du Swaziland, et auront à sortir le grand jeu pour tenter de traverser ce tour. La première sortie des Mauriciennes dans cette compétition aura lieu le jeudi 14 septembre contre le Swaziland. Deux jours plus tard, elles croiseront le fer avec le Kenya avant de boucler la boucle dans cette phase de groupes contre le Mozambique le lundi 18 septembre.

 

Une liste de 20 joueuses a été arrêtée pour ce rendez-vous parmi une trentaine qui ont été présélectionnées initialement. C’est ainsi qu’on retrouvera Nancy Betty, Audrey Anthony, Angel Sylvie, Laëtitia Dadard, Anaëlle Rassoie, Martina Jérôme, Elodie Aliphon, Laura Bridoux, Bellonie Bidias, Martine Kelly, Cynthia Edouard, Stacy David, Marie-Michelle Sadien, Alexandra Prosper, Stacy Sainte-Marie, Anne-Marie Augustin, Anjely Shiblall, Natacha César, Marie-Noëlle Edmond et Cecilia Auguste. Un groupe motivé qui veut prouver quelque chose.

 

C’est Laëtitia Dadard qui portera le brassard de capitaine lors de cette compétition. Une première dans la carrière internationale de cet élément de l’AS Quatre-Bornes, qui vient d’être sacrée championne de Maurice et cela pour la troisième saison de suite. C’est avec beaucoup d’émotion que cette footballeuse de 22 ans a appris la nouvelle. «J’ai été très émue quand le coach m’a dit que je serais la capitaine. J’ai porté le brassard avec l’AS Quatre-Bornes mais c’est la première fois que je vais le faire pour mon pays. J’accepte cette responsabilité avec beaucoup de fierté», nous confie cette habitante de Cité l’Oiseau.

 

En attendant de mettre le cap sur le Zimbabwe, nos footballeuses s’entraînent depuis trois semaines. Si au départ c’était Jay Bhunjun qui devait diriger le groupe, en fin de compte c’est le Français Pierre-Yves Bodineau (PSG) qui a pris la barre pour peaufiner la préparation. La nouvelle capitaine du Lady Club M estime que cette étape se passe bien malgré le peu temps que les sélectionnées ont eu pour se préparer. «La préparation se passe bien avec notre nouveau coach bien qu’on n’ait pas eu beaucoup de temps pour bien se préparer. Mais nous allons donner le meilleur de nous-mêmes sur le terrain pendant cette compétition», souligne Laëtitia Dadard

 

Valeur du jour, la Mauritius Football Association (MFA) n’a pas pris la peine d’informer la presse, par ricochet le grand public, sur la préparation de nos footballeuses en les valorisant ou encore d’annoncer la venue d’un coach français pour aider la Lady Club M.