• Adi Teelock : «Dans 30 ans, nous allons perdre environ 15 % des plages»
  • Comment garder la forme en été
  • Judo News : La bande à Baptiste Leroy au Sénégal
  • Wendi Madré ou les doigts de fée d’une créatrice
  • Shad, un an et demi, hospitalisé suite à une chute dans les escaliers | Ses parents : «Nous voulons des réponses…»
  • Anishta Seesurrun : au nom de ma sœur Kerina
  • Il est admis à l’hôpital de Candos depuis 16 mois : Le long calvaire du petit Shishaan à l’unité des grands brûlés
  • Metro Express : sur les rails du mécontentement
  • Et si on était Vincent Duvergé…
  • «Busy B» à Flacq : L’appel de l’Est de Béatrice Bijoux Bellepeau

Budget 2018-19 : Jean-Pierre Sauzier, CEO du COJI : «A la hauteur de nos espérances»

Jean-Pierre Sauzier (à dr.) en compagnie de l'équipe dirigeante du COJI.

Jean-Pierre Sauzier, le CEO du Comité d’organisation des Jeux des îles (COJI), affiche sa satisfaction au sujet des mesures prises par le GM dans le budget pour l’organisation des JIOI qui va assurer une préparation optimale aux athlètes.

Le gouvernement met le paquet. Un montant de Rs 645 millions a été alloué dans le budget 2018-19 pour la préparation des Jeux des îles de l’océan Indien qui se dérouleront du 19 au 28 juillet à Maurice. Le but étant de permettre aux sportifs mauriciens d’avoir une bonne préparation en vue de cette échéance et que ce rendez-vous indiaocéanique soit un événement mémorable.

 

Des Rs 645 millions accordées, Rs 195 millions seront injectées dans l’organisation de cette 19e édition des Jeux alors que Rs 375 millions financeront la rénovation de 17 infrastructures sportives dont deux à Rodrigues. Les athlètes se sont vu attribuer un montant de Rs 75 million à la préparation. Argent qui servira à financer les camps d’entraînements, la nourriture et le transport.

 

Jean-Pierre Sauzier, le CEO du Comité d’organisation des Jeux des îles (COJI), se dit amplement satisfait des mesures prises par le GM dans le budget pour l’organisation des JIOI. «On peut dire que c’est un budget à la hauteur de nos espérances. On a pris conscience de l’importance des Jeux et maintenant nous allons pouvoir poursuivre le travail qui a déjà commencé pour être dans le temps», déclare Jean-Pierre Sauzier.

 

Au cas où le complexe sportif de Côte d’Or ne serait pas prêt à temps, Jean-Pierre Sauzier devait préciser que la structure mokassienne n’abritera pas toutes les compétitions dans les 14 disciplines au programme.

 

«Il y a des infrastructures comme le stade George V que nous allons utiliser pour les compétitions outre celle de Côte d’Or. Car nous allons avoir besoin de ces infrastructures pour certaines disciplines en salle telles que le badminton et le basket-ball. Maintenant si le site de Côte d’Or, je dis bien, n’est malencontreusement pas terminé, il est important que ces sites soient rénovés et prêts à être utilisés à moyen et long terme», explique le CEO du COJI.

 

Dans le cadre des Jeux de 2019, le budget accordé par le gouvernement ne couvre qu’une partie de l’organisation. La participation des sponsors viendra compléter la différence en termes de dépenses. Ainsi Jean-Pierre Sauzier annonce que des partenaires financiers commencent déjà à se manifester et que dans pas longtemps, le COJI fera son choix sur deux gros sponsors. «Il commence à avoir des retours, et, d’ici la semaine prochaine nous allons finaliser notre choix sur les prestigieux sponsors. Je pense que le dévoilement de la mascotte prévu à la fin du mois accélérera les choses », commente Jean-Pierre Sauzier.

 

Pour rappel, le dévoilement de la mascotte aura lieu le 29 juin au Château de Labourdonnais.  Le dirigeant mauricien annonce également que le COJI lancera un countdown pour les Jeux à partir du mois de juillet et parallèlement une campagne de communication sera lancée pour créer l’engouement des Mauriciens autour des JIOI.