• Vinay Jugroop battu à mort à cause d’une cigarette : sa mère, dévastée, dénonce un acte de violence gratuite
  • Post-Jeux du Commonwealth : Roilya Ranaivosoa revendique un meilleur accompagnement
  • MMM : le temps des frustrations
  • Milaine Louis suspectée d’avoir tenté d’immoler sa fille | Le père de la fillette : « Je ferai tout pour lui donner une vie meilleure»
  • Deux belles-sœurs périssent dans un accident : l’impossible deuil des frères Peerthy
  • Fortes averses : pluie de détresse sur le pays
  • Game Night : Dans la folie de la nuit
  • Le jour de mon retour : Colin Firth prend le large
  • Omerta : Attention, danger !
  • Beyond the Clouds : Le lien fraternel mis en lumière

Angel Mooroo (supportrice de l’ASPL 2000) : Coup de foudre pour Ludovic

C’est une supportrice pas comme les autres. Elle a toujours la pêche. De plus, elle partage la vie de son footballeur préféré, qui a foudroyé l’équipe comorienne Ngazi Sport durant la semaine.

Ce n’est pas une affaire de météo et nos amis comoriens de l’équipe Ngazi Sports en savent quelque chose. Lors du match retour de la CAF Champions League, les visiteurs ont été atomisés par l’ASPL 2000 (4-1), notamment grâce à un triplé de Ludovic Lafoudre. Celui-ci était prédestiné à faire des misères à ses adversaires.

 

L’attaquant portlouisien a fait son entrée sur le terrain à la 16e minute à la place de Fabrice Kohou, et boom quelques minutes plus tard. Lafoudre venait de frapper et le reste on le connaît. Cette belle performance ne surprend, nullement, la plus fidèle des supportrices de l’ASPL 2000, Angel Mooroo, qui est aussi la fiancée du footballeur. 

 

«Avant le match, je lui ai téléphoné pour lui demander de marquer un but pour nous faire plaisir. Il l’a fait et a fait même mieux. Ça a été une agréable surprise de le voir inscrire trois buts dans une compétition africaine devant nous. Il est capable de réaliser de belles prestations quand il veut», s’amuse à dire notre interlocutrice. Elle demeure persuadée que si Ludovic Lafoudre répète ce genre de prestation, il faudra compter sur lui aux prochains Jeux des îles de l’océan Indien.

 

Elle a fait la connaissance du footballeur sur un terrain de football. Une présence que Ludovic Lafoudre apprécie. «C’est une vraie perle que Dieu a mise dans ma vie. Elle est mon soutien et ma force», dit-il.

 

Son alter ego abonde dans ce sens : «lorsque j’étais au collège, j’aimais jouer au football, en sus d'être un grand fan de Manchester United. Lorsque j’ai intégré l’équipe des Vallijee Citizens j’ai eu comme coach Ludovic Lafoudre. C’est ainsi que nous avons appris à nous connaître et à nous rapprocher. Lorsqu’il réalise un mauvais match, j’essaie de l’encourager en lui prodiguant des conseils pour qu’il puisse s’améliorer. Je lui demande de ne pas baisser les bras car les fans de l’équipe sont derrière lui», fait remarquer Angel Mooroo.

 

Celle-ci reconnaît que partager la vie d’un footballeur comporte son lot de concessions.

 

«Des fois j’ai peur pour lui, lorsqu’il est en déplacement à l’extérieur, attention qu’il se blesse loin de moi. Il m’arrive à moi aussi d’être séparée de lui à cause de mes engagements professionnels. Donc on arrive à nous entendre malgré nos difficultés», confie ce membre du groupe musical Steel Boyz Band.

 

C’est peut-être dans l’univers de la musique qu’Angel Mooroo puise son énergie pour encourager son footballeur préféré, tout comme ses coéquipiers. D’ailleurs, la jeune femme est devenue un personnage incontournable les jours de match de l’ASPL 2000. Elle et les membres du fan club n’hésitent pas à suivre leur équipe que ce soit au stade Auguste-Vollaire ou d'Anjalay à n’importe quel jour et à n’importe quelle heure. Un attachement que notre interlocutrice considère comme des liens familiaux tissés entre les joueurs et les supporteurs.

 

«L’ASPL 2000 avait ses fans, mais, depuis quelques années nous sommes devenus une famille. Et comme je parle à haute voix dans les gradins cela met de l’ambiance. Les supporteurs me demandent souvent de me  mettre à côté d’eux pour met lambians. Mon absence se fait ressentir», ricane-t-elle. Revenant sur la performance de l’équipe, notre invitée estime que la progression est visible.

 

«On note beaucoup d’améliorations dans la performance des joueurs, avec un jeu très plaisant et beau à voir», dit Angel Mooroo «zot don nu pliss la gam pu get sa match la». Paroles de supportrice.