• Pascal Tsin : Mon business autrement
  • Anoushka Shankar : en attendant mercredi
  • Kyokushinkai – All Asia Championship : Zakariyya Ozeer offre le bronze à Maurice
  • Un «Beautiful Cocktail» signé Curty Laviolette
  • Lari Napa Enn Labri : pour un «waouf» de solidarité
  • Ils dénoncent un policier et sont arrêtés pour vol | Les frères Hazemoth : «Il s’agit d’une injustice»
  • Arnaud Poulay : «Les Agaléens sont tous révoltés»
  • Décès de Mathieu Leveque, 14 ans, en classe : Tristesse et révolte d’un père en quête de vérité
  • Agnès Cateaux : oh my look !
  • Batti Gul Meter Chalu : Laissons entrer la lumière

Pro Evolution Soccer 2019 : Tape dans la balle !

C’est connu, il y a toujours deux grandes franchises de jeux de foot qui se disputent le haut du podium : FIFA et Pro Evolution Soccer (PES). Deux concurrents ont finalement appris à se démarquer avec de grandes licences et de la simulation pour les FIFA, et pas de grandes licences (surtout au niveau des noms officiels) et un gameplay plus arcade pour les PES. La donne ne change donc pas pour cette mouture 2019 de PES.

 

Il n’y a ainsi pas de Premier League et d’autres grands tournois populaires avec les noms officiels dans ce PES. Il faudra vous contenter de ligues officielles moins connues, du côté de la Belgique, du Portugal, de l’Argentine ou encore de la Colombie. Ceci étant dit, il est bon de voir que ce PES version 2019 a beaucoup peaufiné son gameplay.

 

Sur le terrain, il faudra prendre en compte la fatigue de vos joueurs, point essentiel de ce PES 2019. Sinon, le tout est très précis grâce à un moteur physique réaliste qui devrait plaire, avec une palette de mouvements qui ravira les mordus de foot. Bref, si on s’y met, on peut faire tout, ou presque, en termes de mouvements de football dans ce jeu.

 

Et puis, il y a une foule d'options au niveau des stratégies à mettre en place, ce qui sera déterminant si vous voulez vous mesurer à d'autres joueurs expérimentés online ou tout seul dans des niveaux de difficulté plus poussés. En mode online, vous retrouverez des matchs à trois contre trois ou le mode MyClub. Il s’agit de la gestion de joueurs de votre équipe, avec des transactions et le palmarès des meilleurs joueurs en ligne, sans oublier les matchs.

 

Visuellement, ce PES 2019 signe une amélioration avec des mouvements et éclairages encore plus réalistes, que ce soit en pleine action ou pendant des moments plus calmes, témoignant du souci du détail des développeurs. Bien sûr, si le fun et le gameplay sont là, il y a toujours des petits bémols. Par exemple, l'intelligence artificielle des gardiens laisse toujours à désirer, ces derniers prenant parfois des risques qui peuvent vous pénaliser, surtout dans des niveaux de difficulté élevés.

 

Sinon, on notera une interface qui fait le boulot mais qui se fait un peu vieille et peu ergonomique vis-à-vis de la concurrence. Et toujours par rapport à la concurrence, l'environnement sonore n'est pas très immersif.

 

Mais ces défauts n'empêcheront pas les fans de la franchise, et ceux qui veulent découvrir un bon jeu de foot autre que les éternels FIFA, de prendre leur pied.