• Décès de Mathieu Leveque, 14 ans, en classe : Tristesse et révolte d’un père en quête de vérité
  • Agnès Cateaux : oh my look !
  • Batti Gul Meter Chalu : Laissons entrer la lumière
  • Championnat du monde junior de Kick-Boxing : Warren Robertson, la fierté de ses proches
  • La Nonne : Maser fer per pe vini
  • Peppermint : Jennifer Garner est une «fam souper»
  • Braqueurs d’élite : Opération fond du lac
  • BlacKkKlansman : Ku Klux Noir
  • Suite au décès de sa belle-fille dans l’accident de La Prairie : L’appel à l’aide de Shirley pour ses petits-enfants
  • Hippisme 25e journée | King’s County réussit son pari

Dans les petits papiers de Melissa Luber

Ses créations sont visibles sur la page Facebook Mels Fait-Main.

Cette jeune femme de 28 ans confectionne des objets faits à partir de papier journal. Des petites merveilles originales et tendance…

Sortir le porte-monnaie, s’acheter un journal, le lire ou encore jouer aux mots croisés, puis le jeter. Qui ne le fait pas ? Eh bien Melissa Luber. Cette jeune femme de 28 ans a décidé de réaliser des merveilles à partir de quelques feuilles de papier journal, de la peinture, de la patience et un peu d’imagination. Des créations qui sont visibles sur la page Facebook Mels Fait-Main. Cependant, Melissa Luber n’a pas toujours baigné dans la décoration intérieure.

 

Après avoir longtemps travaillé dans le domaine de la communication, elle a décidé de changer de voie et d’en faire son gagne-pain. Tout est parti d’une simple conversation. «Ma belle-mère était déjà dans le domaine. Au cours d’une conversation, nous en avons parlé. Elle m’a appris les bases du tressage de journal, puis je me suis perfectionnée et j’ai appris de nouvelles techniques», explique-t-elle. Entre paniers muraux, boîtes à bijoux, cages décoratives et suspensions en forme de montgolfières, ses créations sont variées.

 

Si au départ, les commandes tardent à affluer, Melissa Luber s’est, petit à petit, fait connaître. Aidée de son expérience dans la communication qui lui a permis de se faire des contacts. «Je travaille avec les organisations Esafodaz et Ti Piment qui m’aident en mettant mes produits en avant. J’ai aussi eu l’occasion d’exposer mes créations lors de plusieurs marchés, notamment celui d’Azuri.» Mais c’est surtout à travers sa page Facebook Mels Fait-Main que la jeune femme arrive à toucher un plus large public. «C’est plus facile d’y exposer mes créations et de prendre les commandes. Grâce à Facebook, j’atteins beaucoup plus de personnes.» 

 

Les petites merveilles de Melissa Luber vous intéressent ? N’hésitez pas à la contacter via Facebook, par téléphone (5724 5334) ou par mail ([email protected]) et elle vous confectionnera des objets personnalisés. La jeune femme projette également de lancer un site vitrine afin de faciliter les achats de la clientèle. Afin de faire montre de son talent et dévoiler ses créations qui sont les unes plus originales que les autres.