• Pascal Tsin : Mon business autrement
  • Anoushka Shankar : en attendant mercredi
  • Kyokushinkai – All Asia Championship : Zakariyya Ozeer offre le bronze à Maurice
  • Un «Beautiful Cocktail» signé Curty Laviolette
  • Lari Napa Enn Labri : pour un «waouf» de solidarité
  • Ils dénoncent un policier et sont arrêtés pour vol | Les frères Hazemoth : «Il s’agit d’une injustice»
  • Arnaud Poulay : «Les Agaléens sont tous révoltés»
  • Décès de Mathieu Leveque, 14 ans, en classe : Tristesse et révolte d’un père en quête de vérité
  • Agnès Cateaux : oh my look !
  • Batti Gul Meter Chalu : Laissons entrer la lumière

Prakash Ramdhun fait défiler la femme mauricienne

Lumière… sourires et beaux vêtements. Sur le catwalk, ce sera le show, ce soir, dimanche 20 mai, au Coral Azur Hotel. Prises dans l’éclat des spots, de belles femmes défileront pour un partenariat au top entre le concours Mrs Mauritius et The International Institute of Fashion Technology (IIFT) of Delhi. Tous les bénéfices de cette soirée seront reversés à une ONG qui donne un coup de pouce aux femmes et aux enfants dans le besoin, La Porte du Bonheur. Prakash Ramdhun, manager du concours de beauté qui s’adresse aux épouses, est un des maestros de ce moment glamour. Lui qui a toujours évolué dans l’événementiel a voulu, un jour, apporter un supplément d’âme aux beauty pageants : «Il n’y avait pas de concours pour celles qui s’étaient mariées et qui voulaient défiler. Alors, c’était la chance idéale de leur offrir une plateforme.»

 

D’ailleurs, pour cet événement international, ce partenariat Inde-Maurice, pas de mannequins traditionnels. Pas forcément de jeunes femmes filiformes qui exercent ce métier. Sur le catwalk, c’est la femme mauricienne qui défilera : «C’est une façon de montrer la diversité de la beauté. Et de rassurer les femmes : ce n’est pas parce qu’elles sont rondes ou petites qu’elles ne peuvent pas s’habiller.» Parmi les candidates, des ladies qui ont participé à la récente édition de Mrs Mauritius. Elles porteront des vêtements de stylistes indiens et de deux talents locaux : Yasheena Raghoonundun-Naojee et Cosette Secondis-Gébert : «C’est une façon d’empower ces dames, de leur permettre de montrer tout leur savoir-faire.»

 

Pour Prakash Ramdhun, elle est là la vocation de Mrs Mauritius : accompagner les madam qui veulent un peu de lumière afin de montrer de quoi elles sont capables. Leur donner la possibilité d’évoluer au-delà des concours prévus pour les canons de beauté traditionnels. Et il croit fermement en sa mission. D’ailleurs, avec toute l’équipe du concours, il est actuellement en discussion avec les instances internationales de la compétition et les autorités locales afin que la finale internationale se tienne, cette année, à Maurice. Une merveilleuse chance pour l’île d’accueillir les représentantes de nombreux pays et de célébrer ces participantes dans un décor de rêve.

 

En attendant, il se prépare à mettre en lumière des beautés de l’île lors d’un défilé pas comme les autres…