• Quand le «Startup Weekend» fait des gagnants 
  • La vie de fashionisto de Miguel
  • Désiré François lance sa «Matante»
  • Scalpel Victor, rappeur sentimental
  • Mo sir
  • Le journal d’une vieille folle : intense «fam fouka»
  • Tour de Maurice 2018 : Gustav Basson abat la concurrence
  • Culturisme - Rodrigues : Le sacre de Gontrand Emilien Agathe
  • «Non» aux accords de pêche : au nom des baleines, des dauphins, des thons
  • Harry Mootoosamy : L’as des portraits

Hooman Films : la voie audiovisuelle de Reen et Alison

Tout se résume à une histoire d’envie. L’envie de combiner des passions et des talents pour obtenir de beaux résultats. Hooman Films, c’est un peu ça. Cette toute petite boîte, créée il y a un peu plus d’un mois, propose la totale : photos et vidéos pour entreprises, bloggeurs, etc. Une nouvelle adresse proposée par Alison Moothien et Reen Boo, 29 et 22 ans respectivement, qui ont décidé de fusionner leur savoir-faire pour faire naître Hooman Films. 

 

Tout a commencé en Australie. «Je faisais des études de Mass Communication alors qu’Alison, elle, étudiait le filmmaking. On s’est beaucoup entraidés dans nos études et, par la suite, on a décidé de continuer. On s’est très vite retrouvés à faire des vidéos comme une vraie équipe. Du coup, à notre retour à Maurice après plusieurs années, nous avons décidé de monter notre propre boîte.» 

 

Et bien sûr, il est utile de se démarquer dans un milieu qui compte de plus en plus de représentants mauriciens. «Nous viserons toujours l’originalité. Des vidéos peuvent traiter du même sujet mais c’est le regard qui fera la différence, qui va insuffler la petite touche d’originalité. Il faut aussi, dans ce milieu, garder le cap, se maintenir à jour, car les outils de travail ne cessent d’évoluer tout le temps et très vite», nous dit Reen Boo.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page Facebook de Hooman Films (nom dérivé du mot human) où vous aurez un aperçu des vidéos et photos que propose le duo de choc.