• Dans la cuisine de Hourushaa Dowlut
  • Rasika Shekar sera finalement à Réduit
  • Dans les mondes d’Anoucheka Gangabissoon
  • Khesavi et Meiyi : cap sur l’Amérique pour la cause féminine
  • Voyage bien-être au cœur de l’Aravalli Spa
  • E3 2018 : voilà les jeux de demain !
  • Jardin médicinal dans les écoles par l’APEDED : Silence, ça… guérit
  • Femmes pêcheurs, femmes courage
  • L’AFN Cup 2018 : Les regards braqués sur l’Olympique de Marseille
  • El Lita Gym : Honneur aux lauréates du «weight loss contest»

Quatre braquages en 24 heures dans des stations-service : Des employés témoignent

à hier soir, la police n’avait procédé qu’à une seule arrestation suite aux quatre braquages survenus entre mercredi et jeudi.

Une hausse dans le nombre de cas de vol a été observée cette semaine. Les stations-service sont notamment ciblées. Entre le mercredi 21 février et le jeudi 22 février, quatre d’entre elles ont été cambriolées : Indian Oil à Terre-Rouge et L’Amitié, Shell à Notre-Dame et Bon-Accueil. Mais les malfaiteurs ne seraient pas les mêmes à chaque poste d’essence. À l’heure où nous mettions sous presse, la police avait procédé à une seule arrestation. Les employés des stations-service cambriolées se confient.

 

Vendredi. Difficile pour Pharati et sa collègue Shena, deux employées de la station-service d’Indian Oil, à Terre-Rouge, de se remettre des événements de la veille. Un cambriolage y a eu lieu vers 11h30, alors qu’elles étaient de service. Deux malfrats, qui étaient à pied, ont débarqué sur les lieux. «Ils avaient le visage recouvert par leur T-shirt et portaient un chapeau. Il nous était impossible de les identifier», explique Pharati.

 

Malgré la présence d’autres véhicules à la station-service, les deux cambrioleurs n’hésitent pas à s’en prendre à Shena et elle. «L’un d’eux s’est rué sur moi et m’a agrippée pour m’empêcher de bouger. Son complice, qui était armé d’un sabre et d’un morceau de bois, se chargeait de dérober l’argent. J’ai été légèrement blessée au cou», raconte Pharati. Alors que les deux braqueurs prennent la fuite juste après avoir commis leur forfait, le responsable de la station-service contacte la police. Un peu plus tard, un suspect est appréhendé. Il s’agit de Shravan Udkooloo, un habitant de Roche-Bois, âgé de 22 ans, qui a été placé en détention. La police était toujours à la recherche de son complice à l’heure où nous mettions sous presse.

 

Les trois autres braquages sont survenus dans la soirée, alors que les stations-service étaient déjà fermées. À celle de Notre-Dame, le vol serait survenu entre 19h30 mercredi et 1h55 jeudi. L’une des gérantes a visionné les images des caméras de surveillance. «Les voleurs étaient à deux. Ils portaient le même masque et les mêmes vêtements. C’est comme s’ils portaient un uniforme.» Ils se seraient introduits dans la boutique de la station-service après avoir découpé des cadenas et brisé une vitre.

 

Selon la police, les braqueurs ont emporté des cartes SIM, des cartes téléphoniques prépayées, une boîte à outils, des uniformes, des manteaux, des cigarettes et des boissons gazeuses. Le montant du vol s’élèverait à Rs 335 700. Les lieux étant entourés de champs de canne, les enquêteurs soupçonnent les voleurs de se déplacer à bord d’un véhicule.

 

 

À la station-service de Bon-Accueil, le vol se serait produit entre 20 heures mercredi et 5h30 jeudi. C’est un pompiste qui, en arrivant sur les lieux, a constaté le vol et a alerté la police. Lalita Sajada, la propriétaire, raconte que les voleurs ont brisé une porte en vitre et dérobé l’argent qui se trouvait dans les tiroirs. Une somme de Rs 11 500 a été emportée. «Il ne s’agit pas du premier vol qui survient ici. Les voleurs font usage de toutes sortes de ruses pour arriver à leurs fins. Dans le passé, ils sont même déjà passés par une fenêtre équipée d’antivols pour s’introduire à l’intérieur. Nous ne savons plus quoi faire pour les arrêter. Nous ne sommes plus en sécurité.»

 

Bien que les lieux soient équipés de caméras de surveillance, elle n’a pas été en mesure de les visionner. «Les caméras fonctionnaient pourtant très bien avant qu’on quitte les lieux. Les voleurs les ont sûrement trafiquées pour ne pas se faire prendre», soupçonne-t-elle.

 

À la station-service d’Indian Oil, à L’Amitié, c’est entre 20h15 mercredi et 5h15 le lendemain matin, que le braquage se serait produit. Les voleurs auraient forcé la porte d’entrée pour s’introduire à l’intérieur et ont emporté le coffre-fort qui contenait plus de Rs 196 000. La station-service étant équipée de caméras de surveillance, les images ont été remises à la police. D’après la propriétaire des lieux, les voleurs circuleraient à bord d’un 2x4.

 

Par ailleurs, jeudi, les enquêteurs ont mis la main sur un coffre-fort vide à Laventure. Il s’agirait du même coffre-fort qui a été emporté par les braqueurs de la station-service d’Indian Oil, à L’Amitié. Mais cette saisie n’a, pour l’heure, conduit à aucune arrestation.

 

Les enquêtes se poursuivent.