• La vie de fashionisto de Miguel
  • Désiré François lance sa «Matante»
  • Scalpel Victor, rappeur sentimental
  • Mo sir
  • Le journal d’une vieille folle : intense «fam fouka»
  • Tour de Maurice 2018 : Gustav Basson abat la concurrence
  • Culturisme - Rodrigues : Le sacre de Gontrand Emilien Agathe
  • «Non» aux accords de pêche : au nom des baleines, des dauphins, des thons
  • Harry Mootoosamy : L’as des portraits
  • Championnat de Maurice Snooker : Une première nationale pour Salman Moosa

Jeux de la CJSOI : Le Baby Club M U17 s’active

Le Baby Club MU17 a deux gros rendez-vous cette année.

A quand le prochain match du Baby Club M U17 ? C’est comme les cinéphiles qui ont été sous le charme d’un film et qui attendent impatiemment la sortie de la deuxième saison. Après avoir marqué les esprits et réveillé le patriotisme qui sommeille chez les Mauriciens, à l’occasion du fabuleux parcours réalisé dans la Cosafa Cup des moins de 17 ans sur notre sol en 2017, les prochains matchs de cette sélection nationale sont très attendus.

 

La suite des aventures du Baby Club M va avoir lieu très bientôt à l’occasion d’une compétition officielle. Il s’agit des 11es Jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien (CJSOI), prévus du 20 au 28 avril 2018 à Djibouti. Si les footballeurs des moins-de-17 ans seront présents, le casting va connaître des changements. Kersley Clark sera une nouvelle fois aux manettes et sera aidé de Roddy Brelu-Brelu.

 

L’équipe, qui a été élue Team of the year lors du récent National Sports Award, accueille de nouvelles têtes. Le tournage… ou plutôt les entraînements ont repris cette semaine. Avec le changement d’âge, certains d’éléments qui ont composé l’ossature du Baby Club M U17 cuvée 2017 vont céder leurs places à d’autres pour le rendez-vous d’avril.

 

Kersley Clark, fraîchement auréolé de son titre de Coach of the Year, dit qu’un groupe d’une trentaine de joueurs a repris les entraînements cette semaine. «C’est une reprise plutôt physique pour se remettre en condition, puis la technique, pour ensuite travailler nos schémas tactiques. Cela va se faire graduellement. Nous avons arrêté un groupe de 25/26 joueurs, et la porte n’est pas fermée. Pour les Jeux de la CJSOI nous allons retenir 20 joueurs», explique le technicien mauricien.

 

Celui-ci nous confie que l’âge n’est pas un critère pour faire partie du groupe. «C’est un travail de base que nous faisons avec tous les joueurs. A mesure que s’approche la compétition, nous allons retenir ceux qui ont bien assimilé le travail et en fonction de leur âge. Je dois dire que le “response” des joueurs est très positifs. Malgré leur timidité, ils sont très attentifs et démontrent une grande volonté pour apprendre et progresser», ajoute Kersley Clark.

 

Les entraînements vont être faits quatre fois par semaine. Des matchs amicaux sont à l’ordre du jour afin de peaufiner le travail mis  en place par le staff technique, composé aussi de Ricardo Adélia et Géraldo Mark. Après l’étape Djibouti, le Baby Club M U17 sera sur la brèche lors de la Cosafa Cup 2018 en juillet sur notre sol une nouvelle fois. Les Mauriciens seront certainement en première loge pour soutenir cette équipe.

 

Si lors de la dernière édition, l’équipe mauricienne avait été la finaliste malheureuse, on vise le Graal cette saison. Une victoire finale sera synonyme d’une qualification pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des moins-de-17 ans. De quoi motiver les troupes à travailler davantage.