• Reconstruction mammaire : ce qu’il faut savoir…
  • Boxe – Championnats du Monde Jeunes : Hellène et Antalika défient l’élite mondiale
  • Le Marchand : un «one stop shop» signé Boris de Chazal
  • Rashid Edoo ou l’histoire d’un aveugle qui retrouve la vue
  • Saisie de cocaïne et de cannabis chez un jeune directeur à Flic-en-Flac : L’ADSU sur la piste de Patrice Rungasamy depuis une semaine
  • Yaadav Damree : «Les leçons particulières m’ont aidé à améliorer mes résultats»
  • NHDC de Palma : Maisie Latrompe, son histoire… d’eau
  • L’Ultra Trail Raidlight 2018 : Widley Pierre Jean, course éperdue pour un frère perdu
  • Partie de pêche fatale pour Kishore Kumar Abeeluck
  • Fête de l’Assomption : Ma recette de gâteau Marie

Joshila Dhaby : ses nouvelles aventures artistiques au Danemark

L’artiste et son oeuvre lors de son voyage au Danemark en juillet dernier.

Direction Ringsted ! Notre compatriote Joshila Dhaby embarque pour une nouvelle aventure au Danemark, du 13 février au 2 mars, à l'occasion du Street Studies Urban Arts Festival, à Ringsted. En juillet 2017, l’artiste avait participé au Meeting of Styles à Copenhague. Il s’agit d’une grande réunion qui rassemble des artistes de différents pays et qui est dédiée à l'art pictural urbain (graffiti, street art, entre autres).

 

À Ringsted, Joshila Dhaby devra produire une œuvre ­– qui sera exposée – sur le thème Dreams. La composition se fera en plusieurs étapes, incluant la peinture, la modélisation 3D, la projection vidéo et le travail sur bois. L’artiste a ainsi imaginé l'histoire d'une petite fille qui a du mal à rêver dans le monde actuel.

 

«C'est une opportunité différente et l’occasion de proposer une réflexion sur le pouvoir et les bienfaits de l'imagination dans la société d'aujourd'hui», explique Joshila Dhaby, qui a aussi participé aux projets artistiques du collectif Meta-Morphosis. «Le fait d'avoir noué des contacts lors du festival de Copenhague m'a ouvert les portes vers d'autres festivals qui prennent toujours en ligne de compte l’art dans l’urbanisation. Cela me permet de travailler de différentes façons sur une œuvre artistique.»

 

Les Dreams commencent donc le 13 février pour Joshila Daby.