• Pourquoi je pars aux master class de la «Mauritius Cinema Week»
  • Joe Lesjongard, un «Deputy Speaker» surprise
  • Jeux Olympiques de la Jeunesse : Terence Saramandif entre dans l’histoire
  • Accusation d’abus sexuel sur un adolescent : Le Vatican interdit au père Moctee «tout contact avec des mineurs»
  • Poignardée par son époux : Viviane Louise, 53 ans, raconte l’enfer de la violence conjugale
  • Bousculons nos consciences…
  • Urvashi Gooriah : moi, Miss Mauritius…
  • Kaviraj Pather : «Les jeunes ont un rôle-clé à jouer dans le nouveau souffle que requiert notre pays»
  • Entraîneur d’athlétisme au Canada : La «sucess story» de Thiadeeren Ponambalum
  • Elle restitue 79 boulettes d’héroïne : les complices de la passeuse Sud-Africaine recherchés

Open Africa Brazilian Jiu-Jitsu Championship : Une deuxième édition sur le tatami

La première édition avait attiré de nombreux combattants étrangers.

L’idée de créer une compétition de grande envergure en Afrique a bien fonctionné. Après une première expérience cette année avec l’Open Africa Brazilian Jiu-Jitsu Championship à Maurice, la FMJJB rempile une deuxième fois en 2018.

Forte du succès de la première édition de l’Open Africa Brazilian Jiu-Jitsu Championship 2017, la Fédération mauricienne de Jiu-Jitsu Brésilien (FMJJB) organisera une deuxième édition en 2018. Ce rendez-vous international se disputera le samedi 24 février prochain. Les inscriptions seront bientôt ouvertes et selon les organisateurs quelques pays ont déjà manifesté leur intention d’y prendre part.

 

L’Open Africain de Maurice est un événement unique sur le continent noir pour les pays qui sont affiliés auprès de la Sports Jiu-Jitsu African Federation (SJJAF). Cet événement a vu le jour à travers un défique s’est lancé la FMJJB en voulant mettre sur pied une compétition de grande envergure où se retrouveront les jiujitsukas des pays africains ainsi que leurs homologues venant des autres continents.

 

Un pari osé mais réussi en avril dernier avec la première édition à Vacoas. Ce premier rassemblement a enregistré une participation de quelques 270 combattants dont 140 étrangers en provenance d’une quinzaine de pays. Pour un lancement, les instigateurs de ce projet souhaitant que cette manifestation devienne un rendez-vous annuel, ont réussi avec brio le premier test. Depuis ils n’ont qu’un seul objectif celui de réaliser une deuxième édition.

 

«Ayant déjà l’expertise et la logistique sur place, ce serait bien pour nous de poursuivre sur cette lancée avant de passer le flambeau à un autre pays. Ce tournoi est ouvert aux compétiteurs africains mais aussi aux sportifs des autres continents. Leur présence ne fera que du bien à la discipline puisqu’elle aura des répercussions positives sur le niveau de la compétition et aidera grandement à la progression de ce sport en Afrique», souligne Shuaïb Peeroo, le secrétaire de la FMJJB.

 

Comme la compétition est maintenant connue sur le continent et en dehors de ses frontières, les organisateurs s’attendent à voir encore plus de compétiteurs étrangers débarquer l’année prochaine. Une aubaine pour les adeptes de ce sport à Maurice car peu d’entre eux ont l’opportunité de partir en compétition à l’étranger. Cette échéance offre une occasion aux Mauriciens de se frotter au niveau international et à la discipline de progresser.

 

La compétition ne sera toutefois pas le seul événement au programme en février. Celle-ci sera précédée d’un congrès continental avec la participation des pays membres mais aussi des personnalités de la fédération internationale. On avance que Joao Silva le président de la Sports Jiu-Jitsu International Federation (SJJIF) et son secrétaire général Summer Casebere seront présents à Maurice pour assister aux deux échéances.

 

D’autres personnes importantes sont aussi attendues notamment de représentas du Sport Integrity Global Alliance (SIGA) et de l’International Martial Art Games Commitee (IMGC). Ces derniers discuteront des projets liés au développement de ce sport en Afrique.