• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Fêtes de fin d’année : S’y mettre tôt pour mieux en profiter

Pinky, Vimala et Sanjotha sont allées en repérages dans les centres commerciaux.

Le compte à rebours a déjà commencé. Dans trois semaines, les enfants ouvriront leurs cadeaux au pied du sapin de Noël et il sera l’heure de dire adieu à 2017 et d’accueillir la nouvelle année. Oui, encore un fois, beaucoup ont l’impression que le temps a filé à une vitesse telle qu’ils ont du mal à croire que l’année et sur le point de s’achever déjà. Cependant, les fêtes seront bel et bien là. Dehors, impossible d’échapper à cette ambiance de fête. Les centres commerciaux affichent déjà la couleur de Noël, les magasins ont sorti les décorations et les cadeaux, et dans les rues, l’agitation et l’emballement se font déjà ressentir.

 

Si certains, que ce soit par choix ou par obligation, attendent la dernière minute pour se lancer dans l’achat des cadeaux et autres préparatifs qui accompagnent ces fêtes, de plus en plus de Mauriciens décident de s’y prendre tôt. Pour les plus malins, l’idée est d’étaler les dépenses pour ne pas avoir à débourser une grosse somme d’un seul coup ! Cela permet aussi de flairer les bonnes affaires et donc, de faire des économies.

 

Pour Kalayni Mulloo, Sheila et Kerishmie, de Beau-Bassin, par contre, s’y prendre tôt veut simplement dire qu’elles pourront profiter un peu plus longtemps des fêtes. Il y a quelques jours, c’est ensemble qu’elles se sont rendues au centre commercial pour acheter quelques décorations avant de rentrer à la maison pour installer le sapin et le décorer. C’est d’ailleurs Kerishmie qui s’en est chargée.

 

«Nous avons acheté des nouvelles boules, des guirlandes et des bougies. Nous avons déjà installé notre sapin, décoré la maison et le jardin avec des lumières», lance la jeune fille. Comme le temps passe très vite, c’est un moyen, dit-elle, de faire durer le plaisir des fêtes et d’en profiter au maximum. Kalayni, Sheila et Kerishmie ont déjà commencé à préparer la liste de cadeaux, histoire de ne pas être à court de temps. «Comme nous sommes une grande famille, nous avons beaucoup de cadeaux à acheter. Le plus tôt on s’y prend, le mieux c’est», souligne Sheila.

 

Faire que la période de fêtes rime avec plaisir, c’est aussi ça le challenge. Pour éviter de se retrouver coincées dans les magasins à la veille de Noël, à devoir choisir dans la précipitation et à faire face à la cohue générale dans les boutiques et les centres commerciaux, Pinky Leckraz, Vimala Marooden et Sanjotha Dwarka ont décidé d’aller en repérage un mois avant les fêtes pour bien préparer leurs achats. Pour elles, prendre son temps pour chercher, regarder et choisir est important. «Rien ne sert d’attendre la dernière minute. Vous vous retrouvez dans le rush et ça gâche le plaisir», explique Pinky.

 

Alors pour éviter ces désagréments, autant s’y mettre le plus tôt possible. Surtout que c’est une occasion pour ces dames d’emmener les enfants en balade et de passer un bon moment en famille. «Faire du shopping avec des enfants quand il y a foule n’est pas évident, alors nous préférons y aller bien à l’avance pour être plus à l’aise», nous dit Sanjotha. Comme elles aussi ont de nombreux cadeaux à offrir à leurs neveux et nièces, ellles ont amplement le temps de choisir le cadeau qui convient à chacun. Après tout que serait Noël sans les présents ?