• Jacqueline Dalais : son «Feuilleté d’une vie» à savourer
  • Compensation salariale : les syndicats résignés, le patronat contrarié
  • Le bon sens de Bérenger
  • Laurence Camarasa : Vamos à la playa… du R. Beach Club !
  • Sortie de route mortelle pour Mario Ratna
  • Festival Kreol | Gustave de Commarmond des Seychelles : son rêve des îles unies
  • Colour for Change : Les nouvelles couleurs de Roche-Bois
  • 7 Summits Africa 2018 : Xavier Koenig et Teshil Gangaram s’attaquent au Kilimandjaro
  • Cité Tôle, Mahébourg : Une clé pour un nouveau départ
  • Le couple Lo-Thiap-Hing décède à neuf jours d’intervalle : Vincent et Pamela, inséparables dans la vie comme dans la mort

Kingmambo’s Legacy intouchable avec Guyon

Kingmambo’s Legacy a, une nouvelle fois, fait sensation dans l’épreuve principale après sa chevauchée fantastique dans la Coupe des Présidents sur 2100m. Certes, le 1650m ne jouait pas à son avantage hier, mais le fait qu’il se soit retrouvé seul en tête l’a grandement aidé à surmonter ce handicap. Et de quelle manière ! Car Kingmambo’s legacy, une fois, tête après une cinquantaine de mètres, n’a jamais été rejoint.

 

Sa force, on le savait, ce sont ses grandes et puissantes foulées et elles ont eu raison de tous les adversaires du coursier entraîné par Preetam Daby. Kingmambo’s Legacy n’a pas imprimé un train sur les premiers 650 mètres, mais il a graduellement augmenté la cadence pour boucler les 600 derniers mètres en 35.59s.

 

Scotsnog, qui a essayé de rester dans son sillage quoique à l’extérieur de M L Jet en 2e position, est resté sans réaction à l’emballage fi nal même s’il a conservé le premier accessit devant Ready To Attack, qui n’a tout de même pas démérité dans les derniers 200 mètres.

 

En raison des qualités dont il a fait preuve dans ses deux dernières courses, Kingmambo’s Legacy aura sans doute le Maiden dans son champ de vision lors de la saison 2018, une épreuve à laquelle il n’a pu participer cette année en raison de son arrivée tardive à Maurice.